Parlement Européen

  • Des MPE irlandais et suédois posent des questions au Conseil de l'Union Européenne

    Le gouvernement voit d'un mauvais œil un mouvement qui en l'espace de quelques années devient plus important que le Parti, bien qu'il n'ait aucune ambition politique. Des gens innocents sont jetés en prison, d'autres sont persécutés et beaucoup ont été tués dans des actions contre le Falun Gong. Les relations entre l'Union Européenne et la Chine ont été basées sur "un dialogue critique". Pourtant la Chine continue à enfreindre les plus élémentaires droits humains. Aucune opposition n'est tolérée et quiconque essayant de proposer des alternatives à la dictature est sévèrement puni. Il n'y a aucun signe de progrès dans le sens de la démocratie et de la liberté d'expression. L'Union Européenne et ses états membres maintiennent le contact avec la Chine à plusieurs niveaux. Malheureusement, toutefois, les droits de l'Homme ne se sont vus accorder aucune place aux discussions.
  • Le Parlement Italien et les ONG soutiennent le Falun Gong

    Des représentants des deux chambres du parlement Italien ont soutenu activement l’activité de « SOS Urgent sauvez les pratiquants de Falun Gong persécutés en Chine ». Ils avaient déjà Fait un projet de résolution sur les droits de l’homme en Chine quelques jours plus tôt dont les points principaux condamnaient le gouvernement Chinois pour sa persécution brutale des pratiquants du Falun Gong. Certains ministres de la Chambre des représentants et du Sénat ont, de leur propre initiative, commencé une collecte de signatures pour une pétition appelant à un secours urgent des pratiquants de Falun Dafa persécutés en Chine.
  • Plus de 28 membres du Parlement Européen représentant différents groupes politiques ont proposé Mr Li Hongzhi pour le Prix Sakharov 2001

  • Déclarations de soutien au Falun Gong de deux membres du Parlement Européen

    Déclarations faites lors du rassemblement de pratiquants de Falun Gong européens à Bruxelles le 18 octobre
  • Un entrepreneur Italien est expulsé de la République Populaire de Chine -Question d'une membre du parlement à la Commission Européenne

    La commission ne pense-t-elle pas que la manière nonchalante dont les autorités Chinoises violent les plus élémentaires règles de justice, également dans le domaine économique et celui des affaires, expose les nombreux investisseurs Européens en Chine, particulièrement les petites et moyennes entreprises, à des risques extrêmement sérieux dont ils devraient être pleinement informés par les autorités compétentes de l’Union ?