ONG, Associations, Parlement Européen, Nations Unies, Soutiens divers

  • Association Internationale pour les Droits de l’Homme : Annulez la visite de Jiang Zemin !

    Jiang a commis diverses violations des accords des droits de l’homme et, parmi eux, est responsable de la persécution et des morts de pratiquants de Falun Gong et de Chrétiens.Son dernier édit est, « Tuez les sans pitié, » un ordre permettant à la police de tirer à vue sur les pratiquants. Cet ordre va même à l’encontre de la constitution de la République Populaire de Chine.Jiang Zemin ne peut par conséquent plus être considéré comme un partenaire dans le dialogue avec la République Démocratique d’Allemagne. L’IGFM presse le chancelier, l’honorable M. Gerhard Schroeder et le Ministre des Affaires Etrangères Joschka Fisher d’annuler immédiatement la visite de Jiang Zemin.
  • Réponse écrite du Président du Parlement Européen aux Pratiquants de Dafa d’Irlande

    Le Parlement Européen a dénoncé les actions du gouvernement Chinois en de nombreuses occasions et, dans sa résolution du 5 juillet 2001 sur les Droits de l’Homme dans le monde en 2000 et la politique des Droits de l’Homme européenne stipule au paragraphe 113 : « Réitérez à tous les Etats de mettre fin à la répression et la discrimination contre les minorités religieuses et philosophiques pacifiques, en particulier, à la Chine de cesser la répression du Falun Gong ainsi que des populations Islamiques, Chrétiennes, et Bouddhistes ».
  • A la suite du programme de télévision câblée en faveur de Falun Gong sur les chaînes chinoises, Jiang Zemin a ordonné "tuez les sans pitié"

    L’Internationale Gesellschaft fuer Menschenrechte (IGFM), association internationale pour les droits de l’homme, a alerté la communauté mondiale de l’intensification de la persécution des pratiquants de Falun Gong en République Populaire de Chine.
  • Les Amis du Falun Gong Européens s’adressent à des Parlementaires du Royaume Uni

    Je ne pense pas que ce soit une exagération de dire que la persécution des pratiquants de Falun gong par le régime de Jiang Zemin est l’exemple le plus grave de violations des droits de l’homme dans le monde d’aujourd’hui . A ce jour, 366 pratiquants ont été tués en prison, et beaucoup plus, dont nous ne savons pas les noms, ont été portés disparus. Des milliers d’autres ont été illégalement arrêtés, envoyés dans des camps sans jugement ou placés dans des hôpitaux pour ce que les autorités Chinoises appellent « ré-éducation » ou « traitement correcteur ». Bien sûr nous savons que ces expressions sont tout simplement des euphémismes pour la torture, à la fois mentale et physique.
  • Encore 40 arrestations Place Tiananmen - extrait d'un Bulletin d'information Belge

    Le 14 février 2002, quelques 40 citoyens Occidentaux - membres du Falun Gong – ont été arrêtés à Beijing sur la Place Tien An Men par la police Chinoise lors d’une démonstration de soutien au mouvement Falun Gong et à ses pratiquants brutalement persécutés par le régime Communiste. A L’occasion de l’arrestation, l’Honoré. Gianfranco Dell'Alba, MEP, (radical italien) et membre du TRP a émis une déclaration appelant à la convocation immédiate de la Délégation EP s’occupant de la Chine pour discuter la question du Falun Gong, sa répression lancée en 1999 et en particulier le respect des Droits de l’Homme en Chine avec en vue de déterminer la position de l’UE à l’imminente 58ème session de la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies.
  • Condamnation des Violations des droits de l’homme dans la campagne chinoise contre le Falun Gong

    La répression du Falun Gong est devenue une priorité politique du gouvernement Chinois. Amnesty International s’inquiète que les actions contre le mouvement n’aillent main dans la main avec de sérieuses violations des droits de l’homme et une violence excessive.
  • La Commission américaine sur les libertés religieuses internationales publie ses recommandations pour la politique américaine en Chine

    Ce texte fait un bilan de la répression des libertés de croyance en Chine et recommande au gouvernement américain d’adopter une attitude de ferme condamnation, et d’exiger la libération de tous les prisonniers de conscience ; en particulier, ce rapport condamne la brutale persécution du Falun Gong ...
  • Reporters sans frontières intervient auprès de George W. Bush après l'interpellation de sept reporters étrangers à Pékin

    Reporters sans frontières (RSF) a adressé une lettre au président des Etats-Unis, Georges W. Bush, pour lui demander d'intervenir auprès de son homologue chinois, Jiang Zemin, lors de sa prochaine visite officielle en Chine, pour que cesse le harcèlement des journalistes étrangers qui couvrent les manifestations du Falungong.
  • Le gouvernement chinois: terrorisme d'état contre conscience.

    "Pourquoi toutes ces cruautés et atrocités? A quoi sert ce terrorisme d'état?" En tant que pratiquant de Falun Gong, on me pose chaque fois la même question quand je parle de la persécution du Falun Gong par le gouvernement chinois. La réponse est simple: terroriser les gens afin qu'il soumettent leurs consciences.
  • Zhao Ming n’est pas oublié !

    Lorsqu’il a visité l’Irlande Mr Zhu a pu voir à quel point Ming est cher à ses amis et collègues du Trinity College et à tous ces milliers de gens qui ont soutenu la campagne pour sa libération d’un camp de travail à Pékin
  • Human Rights Watch 2002 : Chapitre sur la Chine

    La Chine a continué à réprimer les groupes qu’elle a étiqueté cultes et les organisations religieuses indépendantes. Le Falun Gong a continué à expérimenter la plus cruelle répression, avec des milliers de pratiquants assignés aux camps de « rééducation par le travail » et plus de 350 emprisonnés pour beaucoup d’entre eux pour rien d’autre que d’avoir imprimé des prospectus ou recruter des adhérents pour manifester. Le 11 juin, la Cour Suprême du Peuple et le Procureur Suprême du Peuple ont émis une nouvelle interprétation des cas de culte dans la Loi Criminelle afin de faciliter la punition des pratiquants sous une large spectre d’accusations.
  • Parler du Falun Gong avec les députés au Parlement européen

    Monsieur Oliviers Dupuis député européen a dit : "Vous ne faites qu'expliquer bienveillamment la vérité, c'est en fait pour le véritable bien de la Chine et de son peuple."
  • La Société Internationale pour les Droits de l’Homme (IGFM), Chapitre de Vienne fait une déclaration condamnant la terreur et la sauvagerie du "Bureau 610"

    En utilisant l'excuse " de la stabilité sociale, " le régime de Jiang Zemin terrorise systématiquement ses propres citoyens, particulièrement les pratiquants du Falun Gong et leurs familles. Ce terrorisme prend la forme de l'intimidation, de la pression, de la force, de la propagande, du lavage de cerveau, et également de la confiscation de biens et d’argent comptant.
  • Un membre du Parlement Européen accueille un séminaire sur Falun Gong et droits de l'Homme

    Le 29 Novembre 2001, Michael Gahler, un membre du Parlement Européen, a accueilli un séminaire intitulé "Dialogue sur le Falun Gong et les Droits de l'Homme en Chine" à Bruxelles, en Belgique. Ce séminaire a été suivi par des MPE et des représentant d'Amnesty International, la Campagne du Jubilé (un groupe représentant les droits religieux en Chine), des représentants d'autres groupes humanitaires, des pratiquants de Falun Gong ainsi que des journalistes chinois de la presse écrite officielle.
  • Un discours des « Amis du Falun Gong Europe » lors de la journée mondiale des Droits de l’Homme fait appel pour la libération de Zhao Ming.

    Ce jour particulier signifie tant pour les pratiquants de Falun Gong en Chine. Ils n’ont aucun espoir de faire savoir au monde ce qu’ils ressentent, ils sont sans voix. Nous seuls pouvons parler pour eux.