Révéler la persécution

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Travail forcé

  • La police fracture le bras, les côtes et le cou de Zhao Guifeng, femme médecin à Changchun

    A ce jour le sort de Zhao, qu’elle soit morte ou vivante, est encore inconnu. Il y a beaucoup d'autres pratiquants comme Gao Ya qui ont été battus à mort, mais le monde extérieur n’en sait rien. Cette information a pu sortir d’un camp de travail juste avant le Nouvel An. Le témoin a insisté encore et encore pour que cette vérité se sache et que le mal soit exposé.
  • Le pratiquant de Falun Dafa Huang Zhiyi de la province de Gansu est torturé à mort

    Le gang malveillant voyant la détermination de Huang l’ont envoyé au centre de détention pour une longue période. Ils étaient en train de planifier son envoi en un camp de travail. Au centre de détention, Huang ne pouvait plus étudier Dafa ni pratiquer les exercices. A cause des tortures physiques et mentales, sa santé s’est rapidement détériorée. En mai 2001, la police a libéré Huang, parce qu’elle ne voulait pas être tenue pour responsable s’il mourrait dans le centre de détention. Néanmoins, ils l’ont constamment harcelé et menacé pour chercher à savoir où se trouvait sa fille. Ils ont même fouillé sa maison dans la nuit. Ils lui criaient : « Donne-nous ta fille maintenant, ou alors nous allons prendre sa mère à la place. Toutes deux pratiquent le Falun Gong ! »
  • Un centre de détention torture brutalement les pratiquants de Dafa

    Sun et d’autres policiers cruels ont inséré de force des tubes dans le nez de Li Bo pour la nourrir de force et lui ont causé tant de douleur qu’elle ne s’arrêtait pas de crier. Pour soutenir Li Bo, deux autres femmes, Pan Hongdong et Li Zhenhong ont d’abord demandé à parler au Chef Li face à face et lui ont demandé d’arrêter la persécution. Li a refusé de leur parler. Ne voyant aucune autre option, des pratiquantes ont commencé une grève de la faim pour faire appel au Chef Li. Après 4 jours de grève de la faim, le policier Lu Zhengguo leur a dit que le Chef Lin allait leur parler, et ils ont entouré Wen Jie, An Jingtao et Zhang Shuzhe. Les trois pratiquantes ont été emmenées puis séparées. Wen Jie a été conduite au bureau de l’officier Yan et brutalement battue sur tout le corps, lui laissant tout le corps tuméfié.
  • Dix ans de prison pour ceux qui, le jour du Nouvel An 2001, déployaient cent mètres de banderole étincelante place Tiananmen

    Le jour du nouvel an 2001, une immense banderole s’étendant presque sur cent mètres était déployée du côté ouest de la place Tiananmen. Des pratiquants de Shandong, de Jilin, de Beijing, de Liaoning, de Heilongjian et de Xinjiang tenaient la banderole et avançaient lentement. C’était un exploit gigantesque, un spectacle impressionnant de dignité ...
  • Chi Chunxia de la Province de Heilongjiang a été violemment torturée et est maintenant dans une condition critique.

    En ce moment des policier civils sont dispersés partout dans l’hôpital. Personne à part le frère de Xue, qui travaille dans une compagnie d’assurance n’est autorisé à voir Chi. Il essaient de bloquer les nouvelles en filtrant les entrées et sorties. [...]
  • Chine : Escalade de la persécution.

    Liste des personnes responsables et leurs numéros de téléphone.
  • Escalade de la persécution dans le village de Gantun.

    Il y a trop de cas de persécution de pratiquants de Falun Dafa par le gouvernement municipal et la police du village de Gantun pour tous les rapporter ici. Beaucoup de pratiquants ont été envoyés dans des camps de travail et dans des prisons ou ont été forcés de quitter leurs maisons.
  • Chen Biyu, une pratiquante de Dafa de la province de Fujian, a été torturée à mort.

    Lors de sa détention, elle a été envoyée en hôpital psychiatrique où on lui a administré des drogues puissantes réservées au traitement des psychotiques.
  • La Tragédie de la Mort de ma Femme et de ma Fille Pas Encore Née.

    Le soir du 3 Mars, ma femme est allée voir Li Huanxia. Elle a demandé s’il pouvait me laissait temporairement revenir à la maison pour prendre soin d’elle dans cette période critique. Li Huanxia a dit, « puisque nous venons de l’envoyer dans cette classe, nous ne pouvons pas l’en faire sortir immédiatement. Nous pourrions le faire sortir après une semaine mais la question dépend en fait de son attitude par rapport à la pratique du Falun Gong. » Ma femme était sous une pression très grande à ce moment et avait besoin de me voir. Le 5 mars 2001, elle est allée à Jilin pour me chercher, et elle est morte sur le chemin dans un accident de voiture. Si je n’avais pas été envoyé en classe de lavage de cerveau cet accident qui a coûté la vie à ma femme ne serait pas arrivé. A présent toute ma famille souffre une perte terrible.
  • Fu Chunsheng, un pratiquant de la ville de Jilin, a été tué par le Bureau de Police de la Sécurité Publique.

    A minuit le 1er janvier 2002, la police avait battu Fu a mort. Apres quoi, ils l'ont envoyé aux “l’urgences” d’un hôpital et ont demandé au médecin d’écrire un certificat médical disant que Fu était mort d’un arrêt cardiaque.
  • Le Centre de détention du Bureau de la Sécurité Publique de Beijing détient de nombreux pratiquants.

    les policiers du centre de détention ont ouvertement déclaré, "Les gens du Falun Gong sont détenus à présent dans un endroit secret. Aucun contact avec l’extérieur n’est autorisé."
  • les pratiquants de Falun Dafa qui vivent à l’extérieur de la Chine ont-ils aussi été persécutés ?

    Nos demandes de prolonger nos passeports et nos demandes de visas sont refusées. Parce que nous pratiquons le Falun Gong, certains d’entre nous ont été suivis par des espions et leurs conversations personnelles ont été secrètement enregistrées. Parce que nous pratiquons nos exercices devant les ambassades ou les consulats chinois, nos noms sont enregistrés, nous sommes encerclés et insultés verbalement par des groupes de gens qui directement ou indirectement travaillent pour le gouvernement chinois.
  • De hauts responsables de l’Ambassade chinoise cherchent à influer sur les autorités de Salt Lake City.

    De hauts responsables de l’Ambassade de Chine à Washington D.C ont rendu visite au gouverneur de l’Utah Mike Leavitt et au maire de Salt Lake City Rocky Anderson , pour leur demander de faire cesser toutes les activités publiques du Falun Gong durant les Jeux Olympiques d’hiver, réiterant la propagande diffamatoire du régime chinois.
  • Jiang Wei, pratiquante de Dafa, demande de pouvoir défendre sa cause après avoir souffert deux ans de torture dans le camp de travaux forcés de Masanjia

    Afin d'empêcher que les personnes malfaisantes n'assassinent Jiang Wei ou empêcher que les policiers ne contrefassent sa lettre en créant une fausse "Jiang Wei," le document ci-joint est là pour servir de preuve.
  • Le Régime Chinois continue à Capitaliser sur L’incident Tragique de l’Auto-immolation Pour Inciter à la Haine et à la Méfiance envers le Falun Gong

    Il y a aujourd’hui un an, cinq individus se mettaient soi-disant le feu sur la place Tienanmen à Pékin. Peu après, les médias Chinois contrôlés par l’état ont commencé une campagne massive, étiquetant ceux qui s’étaient immolés « pratiquants de Falun Gong » et utilisant l’événement pour démoniser le Falun Gong dans les médias.Dans les semaines qui ont suivi, les médias d’état ont diffusé à répétition dans tout le pays un film macabre sur l’incident entremêlé à de la propagande anti-Falun Gong. Cette campagne de propagande a continué jusqu’à aujourd’hui et pour une bonne part s’est infiltrée également dans les médias occidentaux.