Révéler la persécution

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Travail forcé

  • M. Ding Wen, de la ville de Shiyan, de la province de Hubei, a été torturé à mort dans une classe de lavage de cerveau du district de Zhangwan

    Il a été torturé à mort, le 14 janvier 2002 et son corps a été clandestinement incinéré le 16 janvier. Son épouse, Chen Rongmei est actuellement dans une classe de lavage de cerveau. La policea menacé les témoins s'ils dévoilaient la vérité.
  • Ne pas se laisser duper par le lavage de Cerveau

    "La police commença à m’interroger, utilisant diverses méthodes dans un effort pour me faire révéler mon nom et mon adresse. . Je leur dis, « Mon nom est "pratiquant de Falun Dafa" […] Ils étaient si frustrés et exaspérés qu’ils essayèrent de me forcer à marcher sur la photo de Maître Li ..."
  • L'impitoyable persécution du Falun Gong provoque une crise financière pour le gouvernement chinois

    Jiang et ses marionnettes créent une illusion de prospérité mais le gouvernement chinois éprouve des difficultés à maintenir l'énormité et l'intensité de la persécution du Falun Gong avec ses ressources économiques actuelles.
  • Un Appel audacieux inaugure la nouvelle année place Tiananmen

    Selon un rapport, Luo Gan (une des personnes responsables de la persécution du Falun Gong en Chine) s’est rendu Place Tiananmen le matin du 1er janvier, et a été choqué de voir qu’il y avait encore des pratiquants faisant appel pour Falun Dafa après deux années de persécution, comme une évidence de son lamentable échec.
  • La chambre des horreurs de Lanzhou

    J’ai été envoyé à l’unité n°7 du Camp de Travail Forcé N°1 de la ville de Lanzhou pour avoir fermement insisté pour continuer ma pratique du Falun Gong. Il y a une chambre de stockage de la nourriture dans l’Unité numéro 7, ils l'utilisent comme chambre de torture pour maltraiter les pratiquants ...
  • Le régime de Jiang promulgue sa dernière nouvelle loi : "apprendre Dafa est considéré comme un crime"

    Le 24 janvier 2002, les autorités du gouvernement de la ville de Da’an dans la province de Jilin ont tenu une conférence au sommet au-dessus du niveau du « bureau » . Pendant cette conférence, un ordre du groupe de Jiang a été annoncé, « Apprendre Dafa est considéré comme commettre un crime, et les pratiquants seront condamnés une fois arrêtés. ». Pour mettre à bien ce dernier décret, chaque unité de travail doit soumettre une liste de noms, établir des quotas et se préparer à des arrestations illégales pour rouvrir les classes de lavage de cerveau. En ce moment même ils manigancent une stratégie. On sait que cette action durera jusqu’en avril.
  • Des pratiquants exposent une tentative de diffamer le Falun Gong

    Au début de janvier de cette année, Liu Yunhua, la nouvelle secrétaire du Comité Politique et judiciaire de la ville de Da’an a organisé une exposition de photos calomniant Dafa pour obtenir un crédit politique...
  • Des pratiquants de Dafa de l’Université Qinghua souffrent une torture cruelle

    Après que ces pratiquants aient été arrêtés, ils ont refusé de renoncer à Dafa. Parce qu’ils persistaient dans leur croyance presque tous ont été enchaînés à la "croix" par la police cruelle. La "croix" est un instrument de torture communément appelé l'"aéroplane". Les gens sont douloureusement pliés dans des postures déformées et sont attachés à deux planches en forme de croix avec des chaînes de fer.
  • La police fracture le bras, les côtes et le cou de Zhao Guifeng, femme médecin à Changchun

    A ce jour le sort de Zhao, qu’elle soit morte ou vivante, est encore inconnu. Il y a beaucoup d'autres pratiquants comme Gao Ya qui ont été battus à mort, mais le monde extérieur n’en sait rien. Cette information a pu sortir d’un camp de travail juste avant le Nouvel An. Le témoin a insisté encore et encore pour que cette vérité se sache et que le mal soit exposé.
  • Le pratiquant de Falun Dafa Huang Zhiyi de la province de Gansu est torturé à mort

    Le gang malveillant voyant la détermination de Huang l’ont envoyé au centre de détention pour une longue période. Ils étaient en train de planifier son envoi en un camp de travail. Au centre de détention, Huang ne pouvait plus étudier Dafa ni pratiquer les exercices. A cause des tortures physiques et mentales, sa santé s’est rapidement détériorée. En mai 2001, la police a libéré Huang, parce qu’elle ne voulait pas être tenue pour responsable s’il mourrait dans le centre de détention. Néanmoins, ils l’ont constamment harcelé et menacé pour chercher à savoir où se trouvait sa fille. Ils ont même fouillé sa maison dans la nuit. Ils lui criaient : « Donne-nous ta fille maintenant, ou alors nous allons prendre sa mère à la place. Toutes deux pratiquent le Falun Gong ! »
  • Un centre de détention torture brutalement les pratiquants de Dafa

    Sun et d’autres policiers cruels ont inséré de force des tubes dans le nez de Li Bo pour la nourrir de force et lui ont causé tant de douleur qu’elle ne s’arrêtait pas de crier. Pour soutenir Li Bo, deux autres femmes, Pan Hongdong et Li Zhenhong ont d’abord demandé à parler au Chef Li face à face et lui ont demandé d’arrêter la persécution. Li a refusé de leur parler. Ne voyant aucune autre option, des pratiquantes ont commencé une grève de la faim pour faire appel au Chef Li. Après 4 jours de grève de la faim, le policier Lu Zhengguo leur a dit que le Chef Lin allait leur parler, et ils ont entouré Wen Jie, An Jingtao et Zhang Shuzhe. Les trois pratiquantes ont été emmenées puis séparées. Wen Jie a été conduite au bureau de l’officier Yan et brutalement battue sur tout le corps, lui laissant tout le corps tuméfié.
  • Dix ans de prison pour ceux qui, le jour du Nouvel An 2001, déployaient cent mètres de banderole étincelante place Tiananmen

    Le jour du nouvel an 2001, une immense banderole s’étendant presque sur cent mètres était déployée du côté ouest de la place Tiananmen. Des pratiquants de Shandong, de Jilin, de Beijing, de Liaoning, de Heilongjian et de Xinjiang tenaient la banderole et avançaient lentement. C’était un exploit gigantesque, un spectacle impressionnant de dignité ...
  • Chi Chunxia de la Province de Heilongjiang a été violemment torturée et est maintenant dans une condition critique.

    En ce moment des policier civils sont dispersés partout dans l’hôpital. Personne à part le frère de Xue, qui travaille dans une compagnie d’assurance n’est autorisé à voir Chi. Il essaient de bloquer les nouvelles en filtrant les entrées et sorties. [...]
  • Chine : Escalade de la persécution.

    Liste des personnes responsables et leurs numéros de téléphone.
  • Escalade de la persécution dans le village de Gantun.

    Il y a trop de cas de persécution de pratiquants de Falun Dafa par le gouvernement municipal et la police du village de Gantun pour tous les rapporter ici. Beaucoup de pratiquants ont été envoyés dans des camps de travail et dans des prisons ou ont été forcés de quitter leurs maisons.