Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Divers

  • Un paysan de la province du Shandong : J'admire Falun Dafa du fond du coeur

    Je suis un paysan de la ville de Jiaonan, province du Shandong. Après avril 2008, lorsque ma cousine m'a parlé de Falun Dafa, ma vie a changé. J'admire Falun Dafa du fond du cœur. Cela a commencé avec mon épouse. Elle a 43 ans et souffrait d'une maladie de cœur et était hospitalisée environ deux fois par an. La maladie la rendait impatiente et irritable. Sa relation avec ma mère, qui vit avec nous, était particulièrement problématique ...
  • Un membre du Parti demande à démissionner du PCC dans son testament

    Mon père était un cadre communiste et pendant longtemps un membre du Parti communiste chinois (PCC). Toutefois , il a vécu une vie simple et pure et était très généreux. Malheureusement, il est mort d'une crise cardiaque. Après son décès, nous avons mis de l'ordre dans ses affaires personnelles et avons trouvé son testament. Sa plus importante requête était qu'il voulait que nous annonçions sa démission du PCC sous sa véritable identité et qu'il souhaitait de simples funérailles basées sur les coutumes traditionnelles, sans le drapeau du PCC recouvrant son cercueil.
  • Un marchand de riz : "le Falun Gong m'a sauvé la vie - Je veux aussi sauver les gens"

    Voici l'histoire d'un détaillant de riz du nom de M. Yang. Il a une quarantaine d'années et est originaire d'un village agricole de la province du Hunan. M. Yang et sa femme ont déménagé pour aller vivre en ville il y a quelques années et ils ont ouvert un commerce de riz ...
  • L'ancien chef de section de la sécurité de l'Institut des Sciences Médicales de Binzhou dans la province de Shandong est décédé d'un cancer du foie

    Wang, chef de section de la sécurité de l'Institut des Sciences Médicales de Binzhou, province de Shandong, a suivi les ordres du régime de persécuter les pratiquants de Falun Gong. Il est allé à Pékin pour arrêter le pratiquant M. Li Haiqing. Peu de temps après, des symptômes de maladie se sont manifestés. On a fini par lui diagnostiquer un cancer du foie. Il est mort en 2008 à l'âge de 62 ans.
  • Une évaluation non remise

    Parce que je pratique le Falun Gong, j’ai été condamné au travail forcé. J’ai repris mon emploi d’origine après avoir purgé la peine. Les fonctionnaires au travail m’ont puni davantage en diminuant mon salaire de 100 yuans ou plus par mois pendant un an . Récemment après avoir appris les faits concernant le Falun Gong, mon supérieur a voulu lever la peine avant la fin de l’année. Toutefois il avait besoin de fournir une évaluation positive à ses supérieurs. Il était dans un dilemme...
  • L'ancienne présidente du journal 'Changchun Daily' confronté aux conséquences de ses actes après avoir publié des articles calomnieux

    Wang Kun, 55 ans, était l'ancienne présidente du journal 'Changchun Daily'. Sous sa direction, les journaux 'Changchun Daily' et 'Changchun Evening' ont publié ou réimprimé de nombreux articles qui calomniaient le Falun Dafa. L'unité de travail dont Wang Kun était responsable en a été également affecté – la corruption y était devenue pratique courante. Sept à huit personnes haut placés du journal ont été mises en examen par le Département Judiciaire. Wang a été licenciée de son poste et a été mise en examen pour corruption. L'année dernière, lors du Nouvel An Chinois, elle est morte d'un cancer.
  • Mon père a finalement fait le bon choix pour son futur

    Dès que j'ai demandé à mon père de lire les 'Neuf Commentaires sur le Parti communiste', il m'a déclaré la guerre. Le livre perforait la carapace de culture du PCC de mon père. Il disait que j'étais le plus grand ennemi politique de sa vie. Pendant une période il a refusé de répondre à mes appels longue distance. Je pensais que tout ceci n'était que la manifestation en surface. Le livre avait touché l'âme blessée de mon père. C'était quelque chose qu'il avait mis tous ses efforts à protéger pendant toute sa vie, et en un instant, ses vraies couleurs les plus perverses étaient révélées. Il ne voulait absolument pas faire face à cela ...
  • Un vieil homme reconnaît la puissance de Dafa

    Je suis un pratiquant de Falun Gong de l'agglomération de Huangshi dans la province de Hubei. Six jours après le Nouvel An chinois 2009, j'ai rencontré un vieil homme à l'extérieur du 6ème Village de Zhanben dans le secteur de Xinxialu de l'agglomération de Huangshi. J'ai pensé que notre rencontre à la période du Nouvel An chinois était prédestinée et je lui ai donné une enveloppe rouge avec une amulette de Dafa (1) et lui ai souhaité une heureuse année ! Il a répondu joyeusement: "Êtes-vous un pratiquant de Falun Gong?" Quand je lui ai répondu que oui, il a dit qu'il connaissait déjà le Falun Gong. Puis, il m'a raconté une histoire qui lui était arrivée personnellement...
  • Wei Hesheng, ancien secrétaire du comité politique et des lois de l’agglomération de Linxia, province de Gansu, se voit diagnostiquer un cancer des os, et le chef d’un Bureau 610 décède.

    Wei Hesheng, environ 45 ans, maire de l’agglomération de Linxia dans la province de Gansu et anciennement secrétaire du comité politique et légal, s’est vu diagnostiquer un cancer des os il y un an. Il est actuellement dans un hôpital de Pékin. Alors que Wei travaillait comme secrétaire du comité politique et légal, il a dirigé la persécution des pratiquants de Falun Gong. Il a fait torturer de nombreux pratiquants et les a envoyés en camps de travaux forcés. Il a aussi extorqué de l’argent à leurs familles.
  • Des fonctionnaires de police commencent à se ménager une voie de sortie pour eux-mêmes

    Un pratiquant a raconté qu'il y a quelques jours, un fonctionnaire du Bureau 610 qui l'avait condamné à deux ans de travaux forcés lui a rendu visite. Ce fonctionnaire lui a dit :"Je vous ai condamné à deux ans de travaux forcés. Me détestez vous?" Le pratiquant lui a répondu qu'il ne le détestait pas. Il lui a alors dit : "En fait, c'est 'untel' dans mon bureau qui avait pris la décision. Cela n'était pas de mon ressort. S'il vous plait ne mettez pas cela sur mon compte."
  • Quelques histoires de personnes qui ont appris la vérité au sujet de Falun Dafa

    Récemment dans notre secteur, beaucoup de pratiquants de Falun Dafa ont été illégalement jugés par le parti communiste chinois (PCC). Aucune procédure juridique approprié n'a été observée au cours des procès , les membres de famille n'ont pas été informés, et le public n'était pas autorisé à être présent dans la salle du tribunal . Afin de tromper les gens et de dissimuler leurs crimes, le bureau juridique a essayé de nommer des avocats de la défense d'un cabinet juridique local auxquels ils ont intimé de ne pas défendre les pratiquants....
  • Duan Dajun, le directeur du commissariat de police Zaolin de la ville de Nanyang, Province du Henan décède d'une crise cardiaque

    Duan Dajun, le directeur du commissariat de Zaolin du Département de Police du District de Wancheng dans la ville de Nanyang, Province du Henan, est mort d'une maladie grave le 9 janvier 2009. Duan Dajun était né à Nanyang en 1966. Il était officier au Département de Police du District de Wancheng, puis est devenu le chef de la seconde équipe du Parti et plus tard, le chef du commissariat de police Zaolin. Il a été le complice du PCC (Parti communiste chinois) dans la persécution du Falun Gong. Le 9 janvier 2009, vers 17 heures, Duan Dajun est mort alors qu'il passait, en marchant, la porte du 'City Cotton Spinning Group'. Une autopsie à l'hôpital de la ville a révélé qu'il était mort d'une crise cardiaque.
  • Chen Meng, une des personnes à l'origine du canular de 'l'auto-immolation de la Place Tienanmen'" meurt d'un cancer

    Pendant plusieurs années, le Parti communiste chinois (PCC) sous la direction de Jiang Zemin a persécuté et tenté de détruire le Falun Gong et les pratiquants du Falun Gong. Après plusieurs tentatives infructueuses, Jiang Zemin et le gang de Luo Gan gang ont essayé de retourner l'opinion favorable du public envers le Falun Gong contre lui en mettant en scène "l'Evènement de l'auto-immolation de la Place Tien an men." Une personne est morte durant le canular et une nation entière s'est dressée contre un groupe de personnes innocentes, tout cela à cause des machinations de Jiang Zemin. Chen Meng était l'un des deux producteurs de l'émission appelée "Focal Point Interview" qui a été utilisée pour diffamer le Falun Gong....
  • La puissance de dénoncer la persécution

    Il y avait un champ à l’abandon dans lequel poussait de la ciboulette. Un Chrétien a pris une botte de ciboulette et l'a donné à un pratiquant de Dafa. Le pratiquant a dit: "Je ne peux pas la prendre." Le Chrétien a été surpris et a dit: "Le Maître de Falun Dafa est vraiment grand. Même dans cet environnement difficile, dans une société pleine de cupidité et en étant persécuté, les pratiquants de Dafa gardent toujours leur moralité et ne se laissent pas entraîner avec le courant. Manifestement, le Falun Gong est droit."
  • Il n’est pas trop tard pour arrêter !

    En suivant un ordre secret de Zhou Yongkang, un des principaux responsables supervisant la persécution du Falun Gong, une prison en Chine a fait une enquête de suivi sur les pratiquants de Falun Gong ayant été libérés. Les résultats ont stupéfait les hauts fonctionnaires de l’administration pénitentiaire. En dehors de quelques uns qui ont été torturés et sont morts en raison de la persécution, tous les autres ont recommencé à pratiquer après être retournés chez eux. Le chef en charge de la rééducation dans la prison a dit en soupirant : " Le Parti communiste chinois (PCC) a réformé avec succès la famille du dernier empereur de la dynastie Qing. Il a réformé avec succès les prisonniers de guerre japonais de la seconde guerre mondiale et les prisonniers de guerre du KMT, mais il a complètement échoué avec le Falun Gong. "