Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Divers

  • Détails des actions du Parti communiste chinois à la suite de la rencontre avec McMillan-Scott de deux pratiquants de Falun Gong

    Les pratiquants de Falun Gong de Pékin, M. Cao Dong et M. Niu Jinping ont risqué l’arrestation et la torture le 21 mai 2006 en rencontrant M. Edward McMillan-Scott, Vice-président de l’Union européenne. Les deux hommes ont révélé la persécution du Parti communiste chinois (PCC) à travers leurs expériences personnelles, et les expériences de leurs femmes qui sont détenues dans des camps de travail forcé. Ils ont aussi informé M. McMillan-Scott de la présumée récolte massive d’organes de pratiquants de Falun Gong et de leur vente pour de gros profits.
  • Un lycéen s’éveille à la vérité

    "Je suis un lycéen et je vis dans le Nord-est de la Chine. Avant de comprendre la vérité au sujet de Falun Gong, j’ai été trompé par la CCTV et par mon école, comme tous les lycéens en Chine. Chaque fois que j’entendais parler de Falun Gong, je pensais toujours aux auto-immolations et aux suicides. J’avais peur de cela. A cette période-là j’étais à l’école élémentaire."
  • Une Lettre ouverte au monde extérieur par des pratiquants illégalement détenus dans la Seconde prison de Shenyang city

    Nous sommes des dizaines de pratiquants du Falun Gong persécutés par le Parti communiste Chinois (PCC), et sommes actuellement "illégalement détenus1" dans la Seconde Prison de la Province du Liaoning. Je vous prie de prêter attention à la persécution dont nous sommes victimes et la brutale négation de nos droits humains durant ces sept années écoulées et entendre notre appel à l’aide.
  • La persécution a déchiré ma famille

    Au lieu d'accepter mon appel, le PCC m'a illégalement arrêté. La police m'a forcé à m'asseoir sur le sol de ciment glacé avec les jambes écartées, pendant sept heures. Plus tard, j'ai été escorté de retour à Guiyang, où la persécution a continué. La police m'a continûment interrogé depuis tôt le matin jusqu’au matin le jour suivant. Ensuite, j'ai été détenu pendant onze jours. Les conditions dans le centre de détention étaient misérables.
  • Lettre d’appel au Haut Commissaire aux réfugiés des Nations Unies – La communauté internationale doit devenir consciente de l’infiltration et de la tromperie du Parti communiste Chinois dans le monde entier

    "J’ai reçu récemment une lettre d’un agent de l’immigration de l’ambassade canadienne en Thaïlande dans laquelle j’étais informé que ma demande de transfert au Canada était rejetée. Ce qui suit sont les raisons pour lesquelles je vous contacte à présent. Cette information est vitale pour nombre de ceux qui font des demandes aux Nations Unies et pour d’autres...
  • Le Camp de travaux forcés de Masanjia a caché la vérité et trompé les enquêteurs internationaux des droits de l’homme

    Une organisation internationale des droits de l’homme est allée enquêter en 2001 dans le Camp de Travail de Masanjia dans la ville de Shenyang, Province du Liaoning. Peu de temps avant que l’équipe d’enquêteurs n’arrive, près de 100 pratiquants du Falun Gong détenus là ont été secrètement transférés au Camp pour Jeunes délinquants. On a appris par la suite que l’administration avait évité l’investigation en déplaçant et cachant les victimes.
  • Des pratiquants sont épargnés lors des inondations dans le Comté de Yitong dans la Province de Jilin

    Le 12 août, le Comté de Yitong dans la Province de Jilin a connu une inondation comme on n'en avait pas vu depuis une centaine années. Le 12 août, de 5h de l'après midi jusqu'à 9h du soir il a plu averse. De nombreuses maisons dans le Comté se sont écroulées, et davantage ont été inondées. Mes voisins au nord et à l'ouest sont des pratiquants de Falun Gong, et ceux du sud et de l'est ont une bonne compréhension de Dafa. Leurs maisons ont été épargnées tandis que celles du reste de mes voisins ont été inondées.
  • Ma maladie a disparu : Déclaration publique d'une personne qui a appris la vérité

    Lorsque nous parlons du comité de quartier, chacun sait qu'il s'agit d'un outil du gouvernement local et que ses membres font ce qu'on leur dit de faire. J'ai travaillé pour le comité de quartier pendant plusieurs années. J'ai fait de mon mieux pour confisquer et déchirer les prospectus et les matériaux de clarification de la vérité à propos du Falun Gong. Mon superviseur disait que je faisais du bon travail, mais ma santé s'est constamment détériorée, et j'ai du quitter le comité de quartier cette année et eu affaire quotidiennement au corps médical...
  • Mes amis ont changé d’attitude

    Après que la persécution du Falun Gong ait commencée en 1999, mon mari était souvent appelé pour une « discussion » par son superviseur, qui combinait des menaces avec des tentatives de le convaincre de m'empêcher de pratiquer Falun Dafa. A l' époque son ami était un cadre d’un niveau provincial qui craignait que mon mari soit puni par son unité de travail. Toute sa famille venait chez nous pour faire sur moi le « travail idéologique », me demandant de renoncer au Falun Dafa ne serait-ce que pour mon mari et mon enfant. Je voulais leur clarifier les faits mais ils ne me laissaient simplement pas ouvrir la bouche, faisant des remarques sans fondement et disant que je ne semblais pas normale. Tout ce qu’ils disaient imitait la propagande diffamatoire des diffusions télévisées qui calomniaient Dafa et les disciples de Dafa...
  • Après avoir persécuté des pratiquants de Dafa des agents du Bureau 610 font face à la rétribution karmique

    Le Chef du Bureau de la Prison de la Province de Heilongjiang Sun Ping (homme) a participé activement à la persécution des pratiquants du Falun Dafa. Il est en état d’arrestation depuis plus de deux mois, et est secrètement détenu dans la Province de Jilin. Les enquêtes sont en cours.
  • 144 personnes déclarent que leurs mots et actions sous le lavage de cerveau forcé sont nuls et non avenus

    Une "déclaration solennelle" est une déclaration publique d’une personne qui déclare au monde que quoi qu’elle ait fait et dit sous la brutalité ou la tromperie et qui allait contre Falun Dafa est nul et non avenu. La plupart de ces déclarations viennent de pratiquants de Falun Dafa de Chine continentale qui ont souhaité exprimer leur regret d'avoir, confrontés à la torture et au lavage de cerveau, signé des documents renonçant à Falun Dafa et garantissant de ne plus pratiquer. A mesure que de plus en plus de gens en Chine apprennent la vérité et comment ils ont été dupés par les mensonges du régime de Jiang, de nombreux non pratiquants soumettent aussi des déclarations solennelles.
  • Des émissions sur le Falun Gong et les Neuf commentaires apparaissent sur la TV câblée de Yangzhou tout au long de la nuit

    La nuit du 23 septembre la programmation régulière de la TV câblée de Yangzhou a été interrompue par une émission sur le Falun Gong et les Neuf commentaires sur le parti communiste. L’émission s’est répétée durant toute la nuit. Pendant l’émission, M. Li Xiangchun, un pratiquant américain de Falun Gong de Yangzhou, a invité ses compatriotes dans sa ville natale à quitter le parti communiste chinois (PCC) par sécurité.
  • La confession d’un policier du gisement pétrolier de Shengli

    "La véritable situation en chine la voici : l’argent des contribuables est volé par le gang puissant et corrompu des fonctionnaires. L’argent est utilisé par tous les niveaux de fonctionnaires pour créer de fausses images et établir des systèmes au sein de l’armée, de la police et des organisations d’agents spéciaux pour assassiner et réprimer des gens afin de maintenir le PCC au pouvoir, et acheter le soutien d’autres pays pour couvrir leurs crimes de génocide. Le PCC est en fait une organisation de corruption, de meurtre et de tromperie."
  • Des inscriptions pressant les gens de quitter le Parti communiste apparaissent à chaque coin de rue d’une agglomeration dans le Nord oust de la Chine (Photos)

    Dans une ville du Nord-est de la Chine, des inscriptions pressant les gens de quitter le Parti communiste chinois et de lire les Neuf commentaires sur le Parti communiste peuvent être vues partout. Au bord des routes et des autoroutes, sur les poteaux électriques et sur les murs des couloirs à l'intérieur des immeubles. Beaucoup de gens ont reçu des brochures clarifiant les faits et ne sont plus étrangers à l'idée de quitter le PCC.
  • La prison pour femme de la province du Heilongjiang étend la peine de prison de celles qui ont appris le Falun Dafa en Prison

    Les autorités à la prison pour femmes de la province Heilongjiang ont illégalement étendu la peine de prison de plus qu'une dizaine de détenues qui sont devenues pratiquantes de Falun Dafa en étant en prison. Ces détenues ont appris Falun Dafa après qu'elles soient entrées en contact avec les pratiquantes qui étaient "illégalement emprisonnées" là depuis le 20 juillet 1999.