Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Divers

  • Canada : Témoignage de Xun Li de l'Association de Falun Dafa au Sous-comité des droits internationaux de la personne (SDIR) à la Chambre des communes

    "L'avocat Gao Zhisheng est appelé « la conscience des avocats chinois. » En 2001, le ministère de la justice de Chine le considérait comme étant l’un des dix plus importants avocats dans le pays. Il n'est pas un pratiquant du Falun Gong, pourtant il est lui-même actuellement sous arrestation [1] parce qu’il défend les droits de l'homme en Chine, en particulier pour ses trois lettres ouvertes adressées aux dirigeants du gouvernement chinois réclamant la fin de la persécution du Falun Gong."
  • L'Ambassade chinoise en Irlande refuse de renouveler le passeport d'un pratiquant

    J'ai demandé à la personne de l'ambassade "Dites moi la raison pour laquelle vous ne pouvez pas prolonger mon passeport." Il n'a pu me donner aucune raison restant là debout. Il m'a dit: "Nous ne pouvons simplement pas prolonger votre passeport." Il semblait également embarrassé. Sa seule explication était "Nous traitons les affaires officielles selon les principes officiels." Finalement j'ai du quitter l'Ambassade sans mon passeport. Ces derniers mois depuis que j'ai remis mon passeport, l'Ambassade chinoise en Irlande m'a privé du droit le plus basique d'être un citoyen chinois sans aucune raison ni explication.
  • Comment le petit Sheng Wei a sauvé sa mère du centre de détention

    Sheng Wei a 14 ans. Lorsqu’il avait 12 ans, sa mère, Mme.Yang Zhonghong, fut arrêtée et emmenée au poste de police de Zhendongshan de la municipalité de Lushuihe, ville de Baishan, province de Jilin après avoir été dénoncée comme étant pratiquante de Falun Gong par Tang Longping. Au poste de police, les officiers de police ont fouetté Sheng Wei avec un fil en acier # 12 et ils ont essayè de le forcer à dire où sa mère avait reçu les documents clarifiant la vérité. Ils l’ont fouettè jusqu'à ce qu’il soit couvert de blessures mais Sheng Wei a serré les dents pour endurer la douleur et il n’a dénoncé aucun pratiquant de Falun Dafa.
  • Entendre s’exprimer des cœurs humains : Enregistrements du service d’assistance téléphonique d’un Centre de service pour démissionner du PCC (suite)

    Le jeune homme voulait déclarer sa démission de l’équipe des pionniers et de la ligue de la jeunesse sous le nom de « Zhang Wu Jin. » Il a dit : « Juste comme ce nom, je n’ai pas d’argent et je souffre une amertume sans fin. » La fille qui écoutait tout près de lui a dit : « S’il vous plait choisissez un nom pour moi également. » J’ai dit : « Le PCC est vicieux et corrompu. La société est complètement injuste et la moralité des gens a dégénérée et vous vivez dans cet environnement. Aujourd’hui, en vous retirant de l'équipe des pionnier et de la ligue de la jeunesse vous avez échappé à la perversité, comme une fleur de lotus sortant de la boue sale en demeurant cependant pure. Est-ce qu’on peut utiliser le nom Xiao Lian (petit lotus) ? » Elle dit : « C’est formidable. »
  • Détails sur le décès de M. Xiao Peng, âgé de 30 ans, comté de Yi, de la ville de Jinzhou, province du Liaoning et sur la persécution de toute sa famille (Photos)

    Pratiquant de Falun Gong Xiao Peng était du comté de Yi, ville de Jinzhou, province du Liaoning. Il a souffert une torture brutale pendant dix-huit mois dans le camp de travaux forcés de la ville de Jinzhou. Ils l'ont libéré après qu'il se soit effondré mentalement en conséquence de la torture. Il est mort le 9 juin 2002, il avait seulement 30 ans. Sa fille unique vit actuellement avec ses parents après que son épouse se soit remariée.
  • Entendre s’exprimer des cœurs humains : Enregistrements du service d’assistance téléphonique d’un Centre de service pour démissionner du PCC (suite)

    Après avoir composé un numéro de téléphone dans la Province du Guangxi, j’ai demandé à la personne qui a répondu si c’était lui qui venait tout juste de m’appeler. Il m’a dit que ce n’était pas lui, car il venait d’arriver à son bureau. Je lui ai donc dit, “C’est le bon moment pour que nous ayons une petite discussion et j’ai à vous apprendre des nouvelles choquantes. » Il m’a écouté attentivement. J’ai réalisé qu’il travaillait pour un organisme qui est directement en relation avec le parti. Donc pour sa sécurité, j’ai essayé d’éviter l’utilisation de mots sensibles. A chaque fois que je marquais une petite pause, il me demandait calmement, « Avez-vous quelque chose à ajouter ? » A la fin, je lui ai demandé d’utiliser les trois derniers chiffres sur son téléphone comme pseudonyme et de déclarer sa démission. Il a calmement répondu, “OK.”
  • En souvenir du pratiquant M. Zhang Zhong

    J’ai été bouleversée en lisant la nouvelle que Zhang Zhong, pratiquant de Falun Dafa de l’agglomération de Chongqin avait été persécuté à mort. Je ne voulais pas croire que ce soit vrai. Des images persistantes de l’éclat persévérant dans les yeux de Zhang Zhong, de son sourire honnête et de son image pure apparaissaient dans mon esprit. C’était un si jeune homme. Il éclatait de santé lorsque je l’avais vu un an auparavant, mais en seulement un an, il avait été persécuté à mort.
  • Un juge droit

    Un juge d'une cour locale, dans la province du Hebei, a obtenu le verdict "innocent" pour un pratiquant, condamné pour avoir distribué des matériaux clarifiant les faits. Un pratiquant, qui avait parlé à ce juge du Falun Gong, lui a demandé s'il avait eu peur d'avoir des ennuis en allant contre les politiques gouvernementales établies. Le juge a répondu : "Non, je ne fais qu'agir selon ma conscience. Je suis très heureux de n'être pas allé contre ma nature la meilleure. Dîtes je vous prie à votre maître que je sais que les pratiquants de Falun Dafa sont de bonnes personnes. Je ne ferais pas condamner des disciples de Maître Li!"
  • Appel à secourir d'urgence M. Yu Ziming, pratiquant de Dafa de la province du Sichuan

    M. Yu Ziming est un pratiquant de l'agglomération de Neijiang dans le comté de Longchang, dans la province du Sichuan. Le 29 juillet 2006, la police l'a illégalement arrêté lui et une autre pratiquante, Mme Gao Huifang, pour avoir distribué des matériaux clarifiant les faits, et les a détenus au Poste de police du comté de Longchang. A 13h le même jour, la police a torturé et tué Mme Gao. M. Yu est encore détenu au Centre de détention de Longchang. M. Yu étant un témoin du meurtre de Mme Gao, la police de Longchang a dit "Nous ne le laisserons pas sortir d'ici vivant."
  • Un Chef de la Division de la Sécurité d'Etat quitte le PCC après avoir lu dix fois les Neuf commentaires

    Récemment, j'ai appelé une division de la Sécurité d'Etat dans le Nord-est de la Chine, pour un cas de persécution rapporté sur le site Minghui. Le chef de division a répondu au téléphone et dit sincèrement ne pas connaître le pratiquant de Falun Dafa détenu, mais qu'il n'était pas personnellement impliqué, ne voulant plus participer à la persécution. Il a dit qu'après avoir lu dix fois les Neuf commentaires sur le Parti communiste, il a vraiment reconnu la nature malfaisante du PCC et avait très peur pour les pêchés qu'il a commis dans la persécution du Falun Gong alors qu'il ne savait pas la vérité. Il ne savait pas comment s'amender pour ses crimes ...
  • M. Du Yinghui raconte la persécution soufferte par sa famille dans la ville de Tianjin

    Je m’appelle Du Yinghui et je suis des cours à l’Université de Formation Electronique de la ville de Tianjin. J’ai un frère ainé du nom de Du Yingguang. Il fut un temps enseignant dans l’école élémentaire N°4 du village de Yang, district de Wuqing dans la ville de Tiajin. Aujourd’hui il a dû s’enfuir de chez lui pour devenir sans domicile afin d’éviter la persécution. Ma mère Wang Yuling est une paysanne. Le 31 janvier 2001, tous les trois avons été illégalement arrêtés et jetés dans le centre de détention du district de Wuqing dans la ville de Tianjin.
  • La vie de Mme Tian Yuling dans la province du Heilongjiang est en danger suite à un brutal gavage forcé

    Le 23 août 2006, Mme Tian Yuling, pratiquante de Falun Dafa, du comté de Bin dans la province du Heilongjiang a été arrêtée et emmenée de chez elle par la police du gouvernement provincial. Ils l'ont détenue dans le Premier centre de détention du comté de Bin. Mme Tian a fait une grève de la faim pendant plus de soixante dix jours. Le directeur adjoint du centre Yang Hu, le médecin du centre Lu Wanlong et un garde Wen Xiku, l'ont gavée brutalement à six reprises. Pour la torturer, Lu Wanlong a utilisé un tube épais qui a causé un malfonctionnement du système digestif à Mme Tian Yulin dont la vie est à présent en danger.
  • Des détails sur la persécution du pratiquant de Dafa M. Yang Xuehua du district de Fangshan à Beijing

    Il a été vérifié que le 11 septembre 2006 l’équipe de la sécurité nationale de la ville de Zhouzhuo a arrêté Yang Xuehua, pratiquant de Falun Dafa, du district de Fangshan à Beijing, parce qu’il avait sur lui des copies des Neuf commentaires sur le Parti communiste. Yang Xuehua est en traitement dans le service intensif de l’hôpital de la ville de Zhuozhou
  • M. Zhou Yongbing de la province du Hunan Province s'est effondré mentalement après s'être vu injecté des drogues toxiques dans le Camp de travail de Xinkaipu

    M. Zhou Yongbin s'était effondré mentalement le 30 septembre 2006, et n'a pas pu reconnaître sa maison. Les gardes ont contacté sa famille et l'ont renvoyé chez lui. Lorsque les membres de sa famille l'ont vu, il n'a pas reconnu ses parents, mais appelait seulement le nom de sa femme (Liu Dafa, elle aussi pratiquante, détenus dans le Camp de travail de Baimalong dans l'agglomération de Zhuzhou, province du Hunan) Il ne pouvait pas se tenir debout, parler normalement, jetait tout ce qu'il trouvait par terre et ses mains battaient l'air de façon incontrôlée. Il y avait des marques de corde sur son corps, indiquant qu'il avait été ligotté. Il avait des cicatrices de brûlures de cigarettes sur ses mains.
  • Appel urgent à secourir M. Wang Zhankun en Mongolie intérieure

    M. Wang Zhankun a été arrêté le 9 octobre 2006, alors qu'il clarifiait les faits. La police a trouvé une copie des Neuf commentaires sur le Parti communiste, et plusieurs brochures sur lui. Ils ont fouillé sa maison mais n'ont rien trouvé. M. Wang Zhankun a fait 60 jours de grève de la faim pour protester du 10 au 26 octobre 2006. Il a été gavé de force de multiples fois. Finalement, il ne pouvait plus marcher ni prendre soin de lui-même suite à la torture, et il a été admis à l'Hôpital de la Police à demi mourant. Le médecin a dit que le foie et les reins de M. Wang ne marchaient plus et qu'il avait une jaunisse. Sa vie est en danger et nous appelons à le secourir d'urgence .