4322 morts confirmées

  • Trois pratiquants du Falun Dafa des provinces de Liaoning et Shanxi ont été persécutés à mort (photos)

    Quand la persécution du Falun Gong a commencé en 1999, Guo Juting, pratiquant de Falun Dafa de la commune de Shangyang a fait appel plusieurs fois et a été emprisonné plusieurs fois aussi. Il a été détenu dans un camp de travail et il est devenu mentalement perturbé. Guo Juting est devenu un sans domicile et sans famille. Il a dit une fois à sa jeune sœur qu’il ne supportait plus la torture continue. Au printemps 2006, Guo Juting a été retrouvé mort dans une cave en dehors du village. Malgré le mauvais état de son corps le département de police a récupéré son corps pour une dissection.
  • Le corps de M. Ma Zhonghe est jeté au dehors du centre de détention (région autonome du Xinjiang )

    Pour être allé faire appel en faveur de Falun Dafa, M. Ma Zhonge a été détenu de 2000 à octobre 2001, dans le Camp de travail de Changji situé dans l'agglomération de Wujiaqu. Il est mort suite à la torture dans le Centre de détention de Kuerle à un moment entre 2003 et 2005. Son corps a été jeté au dehors des portes du centre de détention et personne ne l'a réclamé.
  • M. Liu Liang, 24 ans, de la province de Shandong est mort—probablement assassiné par la police

    Le 5 juin, six policiers en civil sont entrés par effraction au domicile de M. Liu. Ils ont fait une incursion dans la maison sans montrer aucun documents. M. Liu n’était pas chez lui à ce moment. Le 6 juin, la police a continué à surveiller la maison de M. Liu. Ils ont demandé aux voisins si M. Liu était chez lui. Le 7 juillet, un villageois a découvert le corps de Liu Liang dans un puits et sa moto tout prés. Il l’a rapporté à la police et trois cars de police sont arrivés. Beaucoup de villageois entouraient la scène. Le chef du Bureau 610, Wang Ronghai, s’est rendu plus tard, au domicile de M. Liu. Ils ont tenté de cacher leurs crimes et ont déclaré que M. Liu s’était suicidé à cause de sa pratique de Falun Gong. Ils savaient qu’ils étaient les criminels et ont tenté de contraindre la famille de M. Liu à ne pas poursuivre le cas
  • La pratiquante Mme. Deng Yulian est morte en résultat de la torture dans le Camp de travaux forcés de Baimalong dans la province du Hunan

    En novembre 2004, Mme Deng a été arrêtée par les officiers de police du commissariat de Shaoshanchong alors qu’elle distribuait une information sur la persécution. Sa famille a été condamnée à 5000 yuans d'amende et elle-même a été détenue trois semaines dans le Centre de détention Xilipu dans l’agglomération de Xiangtan. Puis elle a été emmenée au Camp de travaux forcés des femmes de l’agglomération de Zhuzhou pour une peine de 18 mois. Dans le camp, Mme Deng a enduré toutes sortes de tortures inhumaines. En avril 2006, vingt jours avant que sa peine ne s'achève, elle a commencé à tousser, ses doigts de pieds étaient engourdis et froids et elle avait des difficultés à marcher, sa vue était brouillée et elle avait perdu le sens du goût... Mme Meng est décédée le 12 mars 2007, elle avait 42 ans.
  • La pratiquante de Falun Dafa Mme Sui Xueai du conté de Mengyin, province de Shandong a été battue à mort en 2002

    En janvier 2002, Mme Sui Xueai a été de nouveau illégalement emmenée dans la cour du gouvernement de la commune de Tanbu et le chef du bureau 610 , Kan Shicang a ordonné à ses acolytes de la battre avec un bâton en bois jusqu’à ce que son dos soit couvert d’hématomes violets. Ils lui ont tiré les cheveux et ne se sont arrêtés qu’au moment où elle a perdu conscience. Après qu’elle ait été libérée et soit revenue chez elle. Sui Xueai ne s’est jamais relevée. Elle a eu le ventre enflé et a perdu l’appétit. Trois mois plus tard, le 22 mars 2003, elle est décédée.
  • Détails sur la torture et la mort de Mme Dong Cuifang à la Prison pour Femmes de Pékin ( Photos)

    Mme Dong Cuifang ( aussi connue sous le nom de Dong Cui) était de la municipalité de Xing’an, agglomération de Gaocheng, province du Hebei. Elle était étudiante de troisième cycle en médecine et travaillait comme médecin à l’Hôpital pour femmes et enfants du district Shunyi, à Pékin. En 2001, Mme Dong et son fiancé, M. Shen Wenjie ( âgé de 29 ans, excellent pilote de l‘aéroport de Pékin), ont été arrêtés alors qu’ils distribuaient des matériaux informant sur le Falun Gong et la persécution. Ils ont été détenus dans le Centre de détention Shunyi à Pékin. En 2002, la Cour du District Shunyi les a condamnés respectivement à cinq ans de prison. Le 11 mars 2003, Mme Dong Cui a été transférée dans la Prison pour femmes Daxing à Pékin. Huit jours ( 19 mars) plus tard, elle est décédée à l’age de 29 ans, suite à la torture.
  • Nombreux éléments suspects derrière la mort du pratiquant M. Wang Zhongmin (Photo)

    En mai 2003, cinq policiers, parmi lesquels Jing Honggan du Bureau 610 de l'agglomération de Linghai ont encore une fois arrêté Wang Zhongmin et l'ont envoyé au Centre de détention de l'agglomération de Linghai. Il a été immédiatement condamné à trois ans de travail forcé. La santé de Wang Zhongmin s'était détériorée en raison de la persécution. Le Camp de travail de Jingzhou ne l'a pas accepté parce qu'il faisait de l'hypertension mais le Bureau 610 a refusé de le libérer. Deux mois et demi plus tard, Wang avait été si méchamment maltraité qu'il était devenu squelettique et était mourant. La police craignant d'avoir à endosser la responsabilité de sa mort l'a relâché en extorquant 4000 yuans à son fils. Sept jours après que M. Wang soit retourné chez lui, une voiture de police l'a renversé alors qu'il était en bicyclette et l'a tué.
  • M. Wang Tongwen de la province du Hebei meurt après l’injection d’une substance inconnue

    M. Wang Tongwen pratiquant de Falun Dafa vivait dans l'agglomération de Shahe, province du Hebei. En 2007 des officiers de police lui ont injectée une drogue inconnue dans le cerveau, lui faisant perdre la capacité de vivre normalement sa vie quotidienne. M. Wang avait bénéficié de la pratique de Falun Dafa, mais il a été torturé simplement pour avoir voulu dire quelques mots justes pour Falun Dafa. Il a enduré six longues années d'épreuves mentales et physiques et est mort tragiquement le 29 mai 2007 à l'âge de soixante ans.
  • Avril 2007: Confirmation de vingt et un décès de pratiquants suite à la torture (Photos)

    En avril 2007, les décès supplémentaires de vingt et un pratiquants de Falun Gong en Chine, suite à la torture, ont été confirmés . Parmi eux, seize pratiquants sont morts entre janvier et mars 2007 et cinq sont morts en avril 2007. Huit pratiquants, 38 %, étaient des femmes, et treize, 67 %, étaient des personnes âgées de plus de 50 ans. Les vingt et un décès confirmés en avril 2007 ont eu lieu dans les provinces, villes et régions autonomes suivantes : province du Jilin (quatre décès), province du Heilongjiang (trois décès), province du Hubei (trois décès), province du Shandong (trois décès), province du Liaoning (deux décès), province du Sichuan (un décès), Mongolie Intérieure (un décès), ville de Tianjin (un décès), province du Jiangxi (un décès), province du Shanxi (un décès), et la province du Shaanxi (un décès).
  • Après avoir gardé le corps de Cao Aihua pendant sept mois, les membres de sa famille sont pleins de chagrin et d'indignation face à l'absence de justice

    Mme Cao Aihua a été illégalement envoyée au Camp de travail pour femmes du Corps d'Armée de Xinjiang et est morte en l'espace de douze jours suite à la torture. Pendant presque sept mois son fils a gardé son corps dans une maison funéraire tandis que d'autres membres de sa famille ne cessaient de faire appel à tous les niveaux du gouvernement. Chaque entité gouvernementale s'est soustraite à sa responsabilité concernant la mort de Cao Aihua . Bien qu'endettée et sous pression la famille persiste à demander justice mais dans une si grande douleur combien de temps tiendront-ils encore ?
  • Deux pratiquantes sont mortes suite à la persécution dans la ville de Jinzhou, Province du Liaoning

    Mme Zhang a été profondément blessée quand son fils, qui est également un pratiquant, a été condamné aux travaux forcés et détenu dans le Camp de travaux forcés de la ville de Jinzhou. Les policiers du poste de police local de Bao'an n’ont cessé de la harceler et de la menacer à son domicile. Mme Zhang n’a pu supporter ces méthodes de terreur et l’absence de son fils. Elle est morte le 28 janvier 2006.
  • Un autre pratiquant de Falun Gong est torturé à mort dans la prison de Daqing (province de Heilongjiang)

    Quand le pratiquant M. Zhou Shuhai a été envoyé à l’hôpital N°2 de la ville de Daqing pour une réanimation d’urgence le 31 mai 2007 il était déjà mort. Il était squelettique à sa mort. L’hôpital n’a pas pu le réanimer. M. Zhou est décédé à l’âge de 35 ans. Le frère aîné de Zhou Shuhai, M. Zhou Shuzhang a été arrêté et condamné à l’emprisonnement le jour même de l’arrestation de Shuhai, sans procédure légale. Il est toujours emprisonné dans la 3ème section de la prison de Daquing où il est torturé.
  • Madame Zhang Baoying de la ville de Daqing, dans la province du Heilongjiang est morte des suites d’une longue persécution

    Monsieur Jiao Yutian vivait sous un intense pression. Il a eu ce qui ressemblait à un cancer de l’œsophage en mars 2002. Il a été de nouveau arrêté malgré ce problème de santé, et sa maison a été pillée. Sa famille a dû montrer le diagnostique du médecin pour que la police le relâche. Il est mort en juillet 2003. Après le décès de Monsieur Jiao La police locale a harcelé sa femme, prenant d'assaut sa maison et confisquant ses livres de Dafa, l'obligeant à écrire une déclaration comme quoi elle arrêtait la pratique. Sous cette tension extrême Madame Zhang Baoying a subi une attaque et est morte le 20 mai 2007.
  • M. Wang Jitao de la ville de Chengde, province du Hebei meurt suite à trois mois de torture brutale dans trois centres de détention

    Les agents du bureau 610, la sécurité nationale et le département de police local l’ont arrêté le 1er septembre 2003. Ils l’ont emmené au centre de détention de la ville de Chengde et l’ont enfermé dans une cellule dans la section des condamnés à mort. Dans le but de le forcer à abandonner sa croyance en Falun Dafa, les gardes ont utilisé toutes sortes de moyens brutaux pour le torturer. Il est mort le 30 avril 2007.
  • Mme Shi Tongwen, âgée de 67 ans est décédée suite à la torture par la police dans la ville de Guiyang, province de Guizhou

    Depuis 1999, Mme Shi et sa famille ont souffert une persécution brutale. Tous les membres de sa famille excepté son petit fils de quatre ans ont été envoyés dans un centre de lavage de cerveau. Pendant qu’ils étaient en détention, Shi Tongwen était à l’article de la mort dû à la persécution. Plus tard elle est devenue paralysée suite à la torture et ne pouvait plus s’occuper d’elle-même. A 10H00 du matin le 6 mai elle est décédée à l’âge de 67 ans.