4303 morts confirmées

  • Nombreux éléments suspects derrière la mort du pratiquant M. Wang Zhongmin (Photo)

    En mai 2003, cinq policiers, parmi lesquels Jing Honggan du Bureau 610 de l'agglomération de Linghai ont encore une fois arrêté Wang Zhongmin et l'ont envoyé au Centre de détention de l'agglomération de Linghai. Il a été immédiatement condamné à trois ans de travail forcé. La santé de Wang Zhongmin s'était détériorée en raison de la persécution. Le Camp de travail de Jingzhou ne l'a pas accepté parce qu'il faisait de l'hypertension mais le Bureau 610 a refusé de le libérer. Deux mois et demi plus tard, Wang avait été si méchamment maltraité qu'il était devenu squelettique et était mourant. La police craignant d'avoir à endosser la responsabilité de sa mort l'a relâché en extorquant 4000 yuans à son fils. Sept jours après que M. Wang soit retourné chez lui, une voiture de police l'a renversé alors qu'il était en bicyclette et l'a tué.
  • M. Wang Tongwen de la province du Hebei meurt après l’injection d’une substance inconnue

    M. Wang Tongwen pratiquant de Falun Dafa vivait dans l'agglomération de Shahe, province du Hebei. En 2007 des officiers de police lui ont injectée une drogue inconnue dans le cerveau, lui faisant perdre la capacité de vivre normalement sa vie quotidienne. M. Wang avait bénéficié de la pratique de Falun Dafa, mais il a été torturé simplement pour avoir voulu dire quelques mots justes pour Falun Dafa. Il a enduré six longues années d'épreuves mentales et physiques et est mort tragiquement le 29 mai 2007 à l'âge de soixante ans.
  • Avril 2007: Confirmation de vingt et un décès de pratiquants suite à la torture (Photos)

    En avril 2007, les décès supplémentaires de vingt et un pratiquants de Falun Gong en Chine, suite à la torture, ont été confirmés . Parmi eux, seize pratiquants sont morts entre janvier et mars 2007 et cinq sont morts en avril 2007. Huit pratiquants, 38 %, étaient des femmes, et treize, 67 %, étaient des personnes âgées de plus de 50 ans. Les vingt et un décès confirmés en avril 2007 ont eu lieu dans les provinces, villes et régions autonomes suivantes : province du Jilin (quatre décès), province du Heilongjiang (trois décès), province du Hubei (trois décès), province du Shandong (trois décès), province du Liaoning (deux décès), province du Sichuan (un décès), Mongolie Intérieure (un décès), ville de Tianjin (un décès), province du Jiangxi (un décès), province du Shanxi (un décès), et la province du Shaanxi (un décès).
  • Après avoir gardé le corps de Cao Aihua pendant sept mois, les membres de sa famille sont pleins de chagrin et d'indignation face à l'absence de justice

    Mme Cao Aihua a été illégalement envoyée au Camp de travail pour femmes du Corps d'Armée de Xinjiang et est morte en l'espace de douze jours suite à la torture. Pendant presque sept mois son fils a gardé son corps dans une maison funéraire tandis que d'autres membres de sa famille ne cessaient de faire appel à tous les niveaux du gouvernement. Chaque entité gouvernementale s'est soustraite à sa responsabilité concernant la mort de Cao Aihua . Bien qu'endettée et sous pression la famille persiste à demander justice mais dans une si grande douleur combien de temps tiendront-ils encore ?
  • Deux pratiquantes sont mortes suite à la persécution dans la ville de Jinzhou, Province du Liaoning

    Mme Zhang a été profondément blessée quand son fils, qui est également un pratiquant, a été condamné aux travaux forcés et détenu dans le Camp de travaux forcés de la ville de Jinzhou. Les policiers du poste de police local de Bao'an n’ont cessé de la harceler et de la menacer à son domicile. Mme Zhang n’a pu supporter ces méthodes de terreur et l’absence de son fils. Elle est morte le 28 janvier 2006.
  • Un autre pratiquant de Falun Gong est torturé à mort dans la prison de Daqing (province de Heilongjiang)

    Quand le pratiquant M. Zhou Shuhai a été envoyé à l’hôpital N°2 de la ville de Daqing pour une réanimation d’urgence le 31 mai 2007 il était déjà mort. Il était squelettique à sa mort. L’hôpital n’a pas pu le réanimer. M. Zhou est décédé à l’âge de 35 ans. Le frère aîné de Zhou Shuhai, M. Zhou Shuzhang a été arrêté et condamné à l’emprisonnement le jour même de l’arrestation de Shuhai, sans procédure légale. Il est toujours emprisonné dans la 3ème section de la prison de Daquing où il est torturé.
  • Madame Zhang Baoying de la ville de Daqing, dans la province du Heilongjiang est morte des suites d’une longue persécution

    Monsieur Jiao Yutian vivait sous un intense pression. Il a eu ce qui ressemblait à un cancer de l’œsophage en mars 2002. Il a été de nouveau arrêté malgré ce problème de santé, et sa maison a été pillée. Sa famille a dû montrer le diagnostique du médecin pour que la police le relâche. Il est mort en juillet 2003. Après le décès de Monsieur Jiao La police locale a harcelé sa femme, prenant d'assaut sa maison et confisquant ses livres de Dafa, l'obligeant à écrire une déclaration comme quoi elle arrêtait la pratique. Sous cette tension extrême Madame Zhang Baoying a subi une attaque et est morte le 20 mai 2007.
  • M. Wang Jitao de la ville de Chengde, province du Hebei meurt suite à trois mois de torture brutale dans trois centres de détention

    Les agents du bureau 610, la sécurité nationale et le département de police local l’ont arrêté le 1er septembre 2003. Ils l’ont emmené au centre de détention de la ville de Chengde et l’ont enfermé dans une cellule dans la section des condamnés à mort. Dans le but de le forcer à abandonner sa croyance en Falun Dafa, les gardes ont utilisé toutes sortes de moyens brutaux pour le torturer. Il est mort le 30 avril 2007.
  • Mme Shi Tongwen, âgée de 67 ans est décédée suite à la torture par la police dans la ville de Guiyang, province de Guizhou

    Depuis 1999, Mme Shi et sa famille ont souffert une persécution brutale. Tous les membres de sa famille excepté son petit fils de quatre ans ont été envoyés dans un centre de lavage de cerveau. Pendant qu’ils étaient en détention, Shi Tongwen était à l’article de la mort dû à la persécution. Plus tard elle est devenue paralysée suite à la torture et ne pouvait plus s’occuper d’elle-même. A 10H00 du matin le 6 mai elle est décédée à l’âge de 67 ans.
  • Mme Zhang Baoying de la ville de Daqing dans la Province du Heilongjiang meurt suite à une persécution à long terme.

    Afin de dire la vérité et de témoigner en faveur de Falun Dafa, Mme Zhang et son mari ont pratiqué les exercices dehors après que la persécution ait commencé en 1999. Ils ont été arrêtés par des agents de police du poste de Ziqiang et ont été détenus dans le centre de détention de la ville de Daqing. Le responsable du centre, Sun Hengli, a dit qu’ils " perturbaient l’ordre social. " Mr Jiao Yuan a répondu : " Nous ne perturbons pas l’ordre social en faisant des exercices mais vous vous le faites en nous arrêtant. " Sun Hengli et le responsable du PCC central Qin Xiaodong l’ ont brutalement frappé.
  • Mme Yang Jusheng est morte après avoir été torturée en 2006 dans le Camp de Travaux Forcés de Baimalong (Province de Hunan)

    Mme Yang Jusheng, 67 ans, était une employée de la ‘Shuangfeng County Food Company’ de la Province de Hunan. Elle a été emmenée de force au Camp de Travaux Forcés de Baimalong, à deux reprises. La première fois en 2001-2002, sa peine initiale d’un an avait été étendue à deux ans parce qu’elle avait refusé d’être ‘rééduquée’. Des gardiens ont encouragé à plusieurs reprises des détenues toxicomanes à l'insulter et la battre violemment. Se seconde peine était du 19 avril 2004 au 9 mars 2006, période durant laquelle elle a aussi été soumise à la torture. Mme Yang a été relâchée le 9 mars 2006. Après être rentrée chez elle, elle ne pouvait plus manger en résultat de la torture endurée dans le camp de travail. Elle est morte en novembre 2006.
  • Le pratiquant M. Yang Jisheng est mort suite à la torture en 2005

    Le pratiquant de Falun Dafa M. Yang Jisheng a été condamné au camp de travaux forcés en 2002 et a été torturé au camp de travaux forcés de la ville de Jinzhou. Suite à la persécution, il a commencé à avoir des maux de tête, provoqués par un fluide au cerveau, on l’a opéré. Il est mort en juin 2005.
  • Madame Li Huiqi de Shijiazhuang, province du Hebei, meurt après cinq ans de paralysie suite à la torture dans le camp de travaux forcés de Shijiazhuang. (Photos)

    La pratiquante de Falun Gong Madame Li Huiqi dans la province du Hebei était paralysée depuis 2002 à cause de la torture subie au camp de travaux forcé de Shijiazhuang. Li Huiqi a rendu son dernier souffle le 27 avril 2007. Sa mort tragique est le résultat de la persécution aux mains des agents du bureau 610 de la province du Heibei et du camp de travaux forcé de Shijiazhuang.
  • Mme Wei Hua, une pratiquante de Chongqing, est décédée après avoir été persécutée dans un hôpital psychiatrique (Photo)

    Mme Wei Hua était une pratiquante de la ville de Chongqing. Le 18 octobre 2005, elle était saine de corps et d’esprit, mais Yu Fulin, le secrétaire du Comité des résidants de la rue Xiejiawan a organisé quelques personnes pour l'envoyer dans un hôpital psychiatrique. Le 25 novembre 2005, l'hôpital psychiatrique a soudainement émis « un avis de mort imminente». Les membres de la famille de Mme Wei se sont précipités à l'hôpital et ont vu qu'elle était au seuil de la mort.
  • Mme Xiang Hairong, une pratiquante de la province du Hunan emprisonnée ; sa mère en visite, est arrêtée et torturée

    Le 26 mai 2004, Mme Xiang a été condamnée à deux ans au camp de travaux forcés de Baimalong par le chef de la section de police Zhou Jiang. Elle avait les mains menottées dans le dos et a été envoyée au camp de travail forcé, malgré le fait qu'elle souffrait à ce moment-là de graves spasmes musculaires aux mains et au pied droit. Afin d'envoyer Mme Xiang au camp de travail, la police du Commissariat de Dahualing de la ville de Xiangtan a forcé plusieurs personnes à témoigner contre elle