4236 morts confirmées

  • Un officier de l'armée de l'air chinoise tué parce qu'il pratiquait le Falun Gong

    Un officier estimé se voit forcé à fuir son domicile - victime d'une chasse à l'homme, son corps est incinéré sans que sa famille en soit informée.
  • Informations sur le meurtre de Wu Jingxia de la ville de Weifang, province de Shandong

    Wu Jingxia pratiquante de Falun Gong de la ville de Weifang, province de Shandong, a été illégalement arrêtée le 16 janvier et torturée à mort le 18.
  • Le Maire de la ville de Xiling est torturé à mort pour sa pratique du Falun Gong

    Feng avait eu 44 ans cette année. Il était Maire de la ville de Xiling, Province de Hebei. Les autorités l’ont arrêté en Octobre 1999 et condamné à trois ans dans un camp de travail forcé. Parce qu’il continuait fermement sa pratique pendant sa détention, les gardes du camp l’ont férocement torturé ...
  • Quatre morts de pratiquants de Falun Gong pendant les quelques jours qui ont précédé la visite de Georges Bush en Chine

    "Cela n'a surpris personne que le Président Jiang n'ait pas pu répondre à une question des médias sur la liberté de croyance en Chine - et que cette question ait été supprimée lors de la diffusion télévisée en Chine"
  • Responsabilité de la police dans la mort de la pratiquante de Falun Dafa Cheng Zhengli, de la ville de Dalian, juste avant la fête du Printemps.

    À 22h:30, plusieurs policiers se sont présentés devant sa résidence. Elle était seule à ce moment-là et a refusé de les laisser entrer. Alors, les policiers ont furieusement donné de grands coups dans la porte. Le bruit a dérangé les voisins. Cependant, ils ont empêché les voisins de monter voir ce qui se passait. Ils ont utilisé un tournevis, une pelle plate et un marteau pour briser la porte. Son voisin a commenté : « Sont-ils des policiers ? Ce sont des bandits ! » Vers 11:00, afin d'éviter cette horrible persécution, Cheng a sauté par la fenêtre. Elle est morte après avoir été transportée à l'hôpital.
  • La Mort de Lan Hongyu révèle la brutalité du régime de Jiang

    Âgé seulement de 35 ans, Lan Hongyu,jeune homme brillant, est mort après 15 jours d'horrible torture. Parce que le cas de Lan Hongyu a été révélé sur un site du Falun Gong, le gouvernement de la ville de Zunhua, province de Hebei, était furieux et avait peur. Afin de savoir comment l'information a été divulguée, ils ont arrêté son frère, Lan Hongbo, un non-pratiquant, et l'ont détenu pendant deux jours. Sa mère a été obligée de quitter sa maison et d'errer afin d'éviter la persécution
  • Lu Shuqiu, pratiquante de Dafa a été torturée à mort

    Récemment, Lu Shuqiu est allée prendre des documents pour clarifier la vérité chez un ami pratiquant et a déclaré : « J'irai Place TianAnMen rendre justice à Dafa après avoir distribué ces documents. » Quelques jours plus tard, les membres de la famille de Lu ont reçu un avis du poste de police demandant 2 000 Yuan pour son retour. Cependant, le lendemain, le poste de police a avisé sa famille que Lu était morte au Bureau de Beijing représentant la Sécurité Publique de la ville de Jilin. Les policiers ont demandé à sa famille de s'occuper de ses funérailles
  • Le pratiquant Chen Yong Torturé à Mort

    près avoir été emprisonné dans le camp de Travail Forcé de Dalian pendant plus d’un an, il est demeuré ferme dans sa conviction qu’il devrait être autorisé à pratiquer le Falun Gong, et a été transféré au Camp de Travail Forcé de Guanshan pour plus de persécution avec d’autres pratiquants déterminés. Là, il a été torturé à mort le 30 janvier 2002. Il laisse derrière lui un enfant de sept ans qui est resté seul à la maison, sa mère gravement malade était hospitalisée au moment de sa mort. Chen Yong était un jeune homme sain à la personnalité extraverti. Il était connu par ses collègues comme un bon travailleur et une personne chaleureuse et bonne. Il a été brutalement persécuté simplement parce qu’il pratiquait le Falun Gong.
  • Pratiquant de Falun Dafa, Gu Yalou a été torturé a mort par la section de la Sécurité d’État de la station de Police de la ville de Renqiu

    La police a dit qu’il était mort d’être sauté du haut du bâtiment, mais cela est évidemment un mensonge.La bosse sur sa tête résultait d’un coup donné avec un objet lourd, ce qui peut facilement tuer une personne. Pourquoi des soldats pour escorter son épouse et incinérer le corps d’une façon si précipitée? Qu'essayaient-ils de cacher? Y a-t-il une vérité indicible derrière cette mort?
  • M. Ding Wen, de la ville de Shiyan, de la province de Hubei, a été torturé à mort dans une classe de lavage de cerveau du district de Zhangwan

    Il a été torturé à mort, le 14 janvier 2002 et son corps a été clandestinement incinéré le 16 janvier. Son épouse, Chen Rongmei est actuellement dans une classe de lavage de cerveau. La policea menacé les témoins s'ils dévoilaient la vérité.
  • Liste partielle et numéros de téléphone des parties responsables de la mort du pratiquant de Dafa Hu Youliang du comte de Xishui, province de Hubei.

    Un homme, Hu Youliang, était âgé de plus de quarante ans. Hu a été forcé de quitter sa maison en novembre 2000 et il a été arrêté dans la ville de Zhaoyang, province de Hunan en décembre 2001. En prison, Hu a été inhumainement torturé. Pour s'opposer à cette perversité, il a fait une grève de la faim de plus de 20 jours. Le 23 janvier 2002, Hu est mort des suites de la persécution.
  • Le Mari Li Xiaorong est torturé à mort, sa femme Xu Shufen est encore détenue

    Nous appelons les organisations internationales de droits de l’homme à aider à faire libérer Xu Shufen.
  • Un témoin raconte comment le pratiquant de Dafa Wang Lixin a été tué

    Wang Lixin a été emmené par la police en Novembre 2000 parce qu’il avait fait 100 copies de documents du Falun Dafa clarifiant la vérité . Comme Wang refusait de coopérer et de donner son nom, les surveillants et les criminels du centre de détention l’appelaient "pratiquant de Dafa" ...
  • Le pratiquant de Falun Dafa Huang Zhiyi de la province de Gansu est torturé à mort

    Le gang malveillant voyant la détermination de Huang l’ont envoyé au centre de détention pour une longue période. Ils étaient en train de planifier son envoi en un camp de travail. Au centre de détention, Huang ne pouvait plus étudier Dafa ni pratiquer les exercices. A cause des tortures physiques et mentales, sa santé s’est rapidement détériorée. En mai 2001, la police a libéré Huang, parce qu’elle ne voulait pas être tenue pour responsable s’il mourrait dans le centre de détention. Néanmoins, ils l’ont constamment harcelé et menacé pour chercher à savoir où se trouvait sa fille. Ils ont même fouillé sa maison dans la nuit. Ils lui criaient : « Donne-nous ta fille maintenant, ou alors nous allons prendre sa mère à la place. Toutes deux pratiquent le Falun Gong ! »
  • Morts dues aux violences d'Etat contre le Falun Gong .

    La tendance qui s'est amorcée début d'année dans l'augmentation du nombre de morts de pratiquants de Falun Gong se confirme : avec les 5 décès annoncés aujourd'hui, le total pour le seul mois de janvier est de 31. Gail Rachlin, porte-parole du Centre d'Information sur le Falun Dafa, explique : " Ceci témoigne clairement de l'application des directives de Jiang Zemin, "aucun moyen n'est excessif", dans cette brutale campagne de répression qui veut exterminer le Falun Gong, autrefois pratiqué par près de 100 millions de chinois.