4322 morts confirmées

  • Le pratiquant Zhou Yuling de la ville de Fushun meurt torturé sous la garde du "Bureau 610"

     "Lorsque son mari a demandé la cause de sa mort, la police lui a dit que c’était un arrêt du cœur, bien qu’elle n’ait jamais eu de problèmes cardiaques auparavant. Son mari a demandé un certificat de décès, mais la police a refusé d’en fournir un. Après plusieurs heures, le Chef de la police Song Yi a apporté un certificat de décès produit par l’Hôpital du Comté He Jinfeng, qui contenait des éléments douteux."
  • La mort du pratiquant de Dafa Zhang Tao dans le camp de travail forcé de Changlizi

     Zhang Tao était un pratiquant de Dafa de cinquante cinq ans qui vivait dans la Ville de Shuangcheng, dans la province de Heilongjiang. Il a été illégalement détenu au Camp de Travail Forcé de Changlinzi de nombreuses fois pour avoir fait appel en faveur du Falun Gong. En juillet 2002, Zhang Tao a fait une grève de la faim pour protester contre la persécution et on lui a fait ingérer de force une substance inconnue, qui a provoqué vomissements et diarrhée. Zhang Tao a fait aussi l’expérience d’une forte élévation de sa température. Mais dans de telles circonstances Zhang Tao a quand même été envoyé dans une cellule d’isolement, où il a été menotté et suspendu en l’air jusqu’à ce qu’il perde conscience. Il a alors été finalement envoyé à l’Hôpital de Wanjia. Zhang Tao est décédé le jour suivant.
  • Un pratiquant meurt après les mauvais traitements encourus sur le long terme entre les mains des officiers de police de la ville de Guiyan

     "Xie Nengyang a été obligé d’assister aux cours de lavage de cerveau organisés par son unité de travail, au cours desquels il a subi une grande pression pour écrire les soi-disant « déclarations de garantie » d’abandon de ses croyances en « Vérité-Compassion-Tolérance » . Cependant, il n’a jamais abandonné.Pendant la nuit du 4 février 2002, les responsables du commissariat de Nanzhan, du commissariat de Shujiazhai et du bureau local ont à deux reprises fait irruption au domicile de Xie Nengyang sans mandat de perquisition. La seconde fois, ils ont illégalement mis à sac le domicile de Xie Nengyang."
  • Une pratiquante de Falun Dafa de la ville de Qionglai est brutalement battue à mort

     Le 16 septembre au soir, plus de cent policiers du commissariat de la ville de Qionglai ont commencé à fouiller et arrêter de nombreux pratiquants et les membres de leurs familles. Les policiers ont fait un raid sur les maisons des pratiquants et ont confisqué leurs biens
  • Une pratiquante de Falun Dafa âgée de 63 ans torturée à mort au centre de détention de la ville de Daqing

     Le festival chinois de la mi-automne est un jour de fête où les familles se retrouvent. Mais le festival d’automne de cette année, le 21 septembre 2002, Wang Shugin, pratiquante de Falun Dafa de la ville de Wolitun Daqing, a été torturée à mort au centre de détention de la ville de Daqing
  • Mme Zhao Yuezhen, pratiquante de Dafa, a été torturée à mort

     Zhao a été arrêtée pour avoir "hébergé un criminel »[la nièce de Zhao qui fuyait la persécution] et a été envoyée au centre de lavage de cerveau de Zhangjiatun, où des pratiquants de Falun Dafa ont dû rester dans des pièces où ils étaient observés par des gardes de sécurité 24 heures sur 24. La torture était au-delà de toute imagination. Quelques pratiquants ont été battus au point qu'ils ne pouvaient plus se déplacer et qu’ils devaient ramper lentement jusqu’aux toilettes s’ils avaient besoin d’y aller.
  • La mort d’un pratiquant Yang Wenhua résultant de la sévère persécution par les officiers de police du comté de Yanshou.

     Le corps de Yang Wenhua fut trouvé le 17 avril. Les ‘bureaux 610’ des autorités et les voyous du commissariat de police du comté ordonnèrent une crémation rapide. Ils envoyèrent des espions pour surveiller les gens secrètement. Les gens des ‘bureaux 610 ’, le commissariat et le bureau du village annoncèrent, « Nous arrêterons tout pratiquant qui viendrait aux funérailles de Yang. » Ils répandirent le mensonge que Yang s’était pendu lui-même.
  • Une pratiquante de Falun Dafa Zhi Guixiang est torturée à mort au poste de police départemental du district de Luuyuan

     Le 15 Août, quand la mère de Zhi a soudainement appris que sa fille avait été torturée à mort, elle n’a pu retenir sa fureur et son angoisse. Elle a couru au bureau de Zhu Zhishan et a pleuré, ‘ tu l’as incinérée? Comment as-tu pu l’incinérer? Pourquoi l’as-tu incinérée sans autopsie? Si un membre de ta famille mourait, est-ce que tu l’incinérerais aussi vite? Est-ce que tu l’as battue à mort et incinérée par peur d’une autopsie? Je vais te faire un procès! En réponse Zhu Zhishan a crié, “ Vas-y poursuis-moi si tu veux. Je n’ai pas peur! C’est le gouvernement qui m’a fait faire ça.”
  • Un professeur à la retraite de la province de Heilongjiang torturé à mort dans la prison pour femmes d’Harbin

     Conscients que Liu Guihua ne pourrait plus ingérer de nourriture à cause des effets de la torture extrême, la prison pour femmes d’Harbin a émis une requête auprès des autorités du comté de Jidong pour accorder à Liu Guihua la mise en liberté conditionnelle afin qu’elle puisse obtenir un traitement médical. Cependant, les autorités du service de police du comté de Jidong lui ont refusé la liberté conditionnelle.
  • Mme Zhang Li a été torturée à mort dans le camp de détention d’Anshan, province du Liaoning

     Elle était en train de mourir et beaucoup de gens sont allés la regarder par curiosité. Quelqu'un a dit, "elle est en train de mourir mais elle est toujours menottée, elle a dû être condamnée à mort." La police a dit, "c’est une pratiquante de Falun Gong". Un officier de police pervers a ordonné au docteur, "ne la soignez pas !" En réponse, le docteur a demandé à la police de signer un document, [afin d'échapper à sa responsabilité personnelle ] parce que l'officier de police lui avait demandé d'abandonner une vie, brisant son serment professionnel.
  • Le pratiquant de Falun Dafa Xun Ruilin meurt en prison

  • Mme Chen Yanying torturée à mort par le Camp de rééducation par le travail de Gaoyang

     Dans le camp de travail, elle souffrit diverses tortures cruelles, mais avait une foi inébranlable en Falun Dafa et aucune persécution n’y fit. Endurant toutes sortes de tortures, elle persista à protester contre la persécution par la grève de la faim. Après son épreuve prolongée, Mme Chen ne pouvait plus se tenir debout ni s’asseoir sans aide. Après avoir souffert plus d’un an sa santé devint extrêmement fragile. Les officiers de police au camp de travail souhaitaient échapper à leur responsabilité aussi lui notifièrent-ils à la hâte à sa famille de venir la chercher. Elle décéda quatre heures après être rentrée chez elle.
  • Le pratiquant de Dafa Dou Hejun du comté de Wei torturé à mort

  • Le pratiquant de Dafa Xiao Peng meurt sous la torture entre les mains de la police de la ville de Jinzhuo

     Ayant perdu tout sens de décence humaine, la police a utilisé de durs bâtons de bambou pour lui comprimer les doigts. Ils lui ont mis une matraque électrique dans la bouche pour lui envoyer des décharges électriques, essayant de le forcer à injurier le Falun Dafa. Finalement, sa langue a été tellement brûlée qu’il ne pouvait plus parler. .
  • Liu Jiming, une pratiquante âgée de Falun Dafa est torturée à mort au commissariat de police