4303 morts confirmées

  • Renseignements détaillés sur la mort de M. Du Shiliang

    Le pratiquant de Dafa, M. Du Shiliang de la ville de Hailin, province du Helongjiang, a été persécuté à mort en janvier 2006, dans la prison de Mudanjiang. Vingt à trente personnes en uniforme ont entouré sa famille. Les parents ont protesté et demandé de ramener le corps de M. Du à la maison. L’officier de la prison, Li Xiangdong, a déclaré que, comme M. Du était mort pendant sa peine, il ne pouvait pas être rendu à sa famille après la mort. Après plusieurs jours de négociations futiles, les officiers de police, Jiang Yuntao et Na Yongshen, ont fait incinérer le corps de M. Du sans permission de la famille et ont forcé tous les parents à signer leurs noms.
  • Pratiquant de Dafa, Zheng Dinghe de la Province de Guizhou a été persécuté à mort

    En Septembre 2005, Zheng Dinghe partit rendre visite à sa fille et fut arrêté là. Le 4 décembre, le Bureau 610 le ramena à Guiyang et au commissariat de police de la rue Youzha. Sans aucune procédure légale, il fut envoyé dans le centre de détention de Lannigou, le même jour. Le 18 février 2006, la police l’envoya à L’hôpital 368 pour un traitement d’urgence, sans le signaler à sa famille. Le second jour, aux alentours de 9 heures du matin, le fils de Zhen Dinghe reçu un document l’informant que son père était mort à l’hôpital à 7 heures 10, ce matin là.
  • Encore trois pratiquants meurent des suites de la persécution dans les provinces de Xinjiang, Shandong et Heilongjiang

    M. Zhou Shimin était un enseignant dans le village de Tangxi, localité de Gaocun de la Ville de Wendeng, Province de Shandong. Après qu’il ait débuté la pratique du Falun Dafa en 1994, ses problèmes cardiaques, son hypertension, et autres maladies, tous ont disparu sans laisser de trace. Après le début de la persécution, il a continué d’expliquer la vérité sur le Falun Dafa aux gens par le biais de sa propre expérience. En conséquence, il a été constamment harcelé et a, une fois, été détenu et forcé de subir un lavage de cerveau, causant de grands dommages à son corps et à son esprit. Il est mort le 8 juin 2003 à l’âge de 65 ans.
  • La mort du pilote Liu Ping dans le camp de travaux forcés de Shuangkou

    Le pratiquant de Dafa M. Liu Ping était du district de Hedong de la ville de Tanjin. Il était pilote avec un bon revenu, une belle famille, et en excellente santé. Après que la persécution de Falun Dafa par le régime de Jiang ait commencé, Liu Ping a été illégalement arrêté et emmené au camp de travaux forcés de Shuangkou où il a été torturé. Il est mort le 1er janvier 2002.
  • La torture et les mauvais traitements subis par le pratiquant de Dafa Wang Mingduo avant de mourir

    Le pratiquant de Falun Dafa Wang Mingduo de Cangzhou, province du Hebei, était un employé de la succursale de Cangzhou de la Banque de la Construction avant qu’il ne soit mis à pied parce qu’il pratiquait le Falun Dafa. Il était un homme fort et en bonne santé dont le cœur était pur, il a cependant été torturé à mort par le policier Liu Kanhua et quelques autres pendant une période de 84 jours. Sa famille a été brisée.
  • Supplément d’information sur la mort de M. Zhao Guoan dans le Troisième camp de travail forcé de la province du Henan

    "M. Zhao Guoan a refusé d’écrire les trois déclarations, il a écrit à la place "Je persisterais à cultiver Dafa fermement jusqu’à la fin et sans regrets. " Un détenu toxicomane Liu Wei a rapporté cela aux gardes du camp, et les gardes ont battu brutalement M. Zhao. Après que le garde Jia Zhigang sorte du travail ce soir là, il a fait amener M. Zhao par les détenus criminels à la soi-disant " salle de conversation ". M. Zhao a été battu sans merci jusqu’à ce qu’il tombe sur ses genoux. Cette nuit-là, les gardes lui ont ordonné de se tenir face au mur de 2h à 4h du matin. Il a du se lever pour se tenir face au mur. Il devait travailler la journée sans prendre de repos pendant la nuit. Cela a duré deux semaines.
  • La police tente de dissimuler ses crimes après avoir torturé Liu Zhirong à mort

    L’après-midi du 11 janvier 2005, les gardes de la prison de Tianshui dans la province de Gansu et le Secrétaire des services de police du district de Xifeng sont arrivés chez M. Liu Zhirong dans deux voitures de police et ont menti à sa femme. Ils lui ont dit que M. Liu avait vainement essayé de se suicider en prison le 10 janvier. Ils ont dit qu’ils avaient essayé de lui porter secours mais que M. Liu avait refusé le traitement.
  • Les persécuteurs du bureau 610, de Yantai ont envoyé He Xiuling, à la morgue alors qu’elle était encore vivante

    En 2003, alors que mon épouse He Xiuling produisait des documents clarifiant la vérité au sujet du Falun Gong, dans la ville Wendeng, des policiers du Bureau 610 de la ville de Yantai l’ont arrêtée. Elle a été emprisonnée au Centre de détention du district Zhifu, où elle a souffert une torture brutale. À 7 h 30, le 11 mars 2004, des persécuteurs du Bureau 610 à Yantai, le Centre de détention du district Zhifu et l’Hôpital Liuhuangding ont envoyé He Xiuling à la morgue, malgré le fait qu’elle respirait encore. Le bas de son corps était complètement nu et gelé. Après que sa famille ait été informée de sa mort, ils se sont rendus à la morgue vers 11 h environ et ils ont vu des larmes couler de ses yeux.
  • Lettre de pétition de la mère de Yang Xiaojie, morte des suites de la torture (Photos)

    "Mon nom est Cui Fugui. Je suis la mère de Yang Xiaojie et la belle-mère de Liu Runling. À 11 h 15, le 26 janvier 2006, mon fils bien-aimé Yang Xiaojie est décédé. Il avait un beau visage pour nous, sa famille. Il ne voulait pas laisser ses parents, tous deux âgés de plus de 70 ans, sa chère épouse, et particulièrement sa fille de 16 ans, la prunelle de ses yeux... Les autorités de la prison de Beijiao, qui sont supposées être des administrateurs de la loi, ont violé la loi en interdisant les visites familiales pendant plus d’un an. Ils ont torturé et tourmenté mon fils à mort.
  • Mme Zhu Dafeng est battue à mort par la police de la ville de Wuhan

    La pratiquante de falun Dafa Mme Zhu Dafeng de la ville de Wuhan dans la province de Hubei a quatre proches membres de sa famille qui travaillent dans la police. Elle a été brutalement battue alors qu’on l’amenait au département de police après qu’elle est été illégalement arrêtée chez elle fin février 2006 et elle est morte peu après. Sa fille qui a voulu que justice soit faite a été menacée d’être licenciée de son travail. Le corps de Mme Zhu Dafeng a été incinéré.
  • Trois pratiquantes des provinces du Hebei, de Pékin, et de Jilin sont mortes en résultat de la persécution

    M. Yaoming, 79 ans, commença à pratiquer le Falun Gong en juin 1997. Après qu’il ait commencé la pratique toutes ses maladies disparurent et il était en pleine forme. Il se rendit à Beijing pour demander justice en 2000. Il fut arrêté et repris en centre de détention pendant deux jours. Après avoir été relâché, des cadres de son entreprise ne cessèrent de le harceler. Ils ne le laissaient pas pratiquer le Falun Gong et ne lui payaient plus ses gages. Cette persécution eut pour conséquence une récidive de son ancienne maladie. Il est décédé en novembre 2000.
  • Gao Guang’en, Pratiquant de Falun Dafa de la Ville de Shuangcheng, meurt de la persécution

    Gao Guang’en, pratiquant du Falun Dafa, de l’agglomération de Shuangcheng, province de Heilongjiang est décédé dans la matinée du 5 janvier 2006 après avoir été persécuté. Durant ces dernières années, du fait de sa persévérance dans la pratique du Falun Dafa, la maison de M. Gao avait été cambriolée a plusieurs reprises. Il a également été illégalement arrêté, on lui a extorqué de l’argent, et a été emprisonné, torturé et harcelé par la police locale en de multiples occasions.
  • Un résident de soixante dix ans de la province de Sichuan décède suite à la torture et aux injections de drogues.

    Wang Zengren, âgé de 70 ans, était de la ville de Deyang province de Sichuan. Il a été détenu de façon répétée et persécuté par la police et le personnel du bureau 610, parce qu’il persistait dans sa pratique de Falun Dafa. En mars 2003, il a été illégalement condamné aux travaux forcés. Dans la prison de Deyang il a été torturé et drogué. Son crane avait deux trous suite aux coups, il a donc été relâché pour raison médicale. Il est mort le 29 janvier 2006.
  • Le Bureau 610 du district de Hanting arrête un professeur respecté – trois élèves ont perdu leur vie après avoir perdu l’attention protectrice de leur professeur.

    Un triste incident s’est récemment produit au Collège n° 4 dans le district de Hanting de l’agglomération de Weifang. En février, trois étudiants d’art de classe moyenne du collège et un étudiant diplômé d’une université de la ville de Jinan sont morts d’un empoisonnement au dioxyde de carbone. Les trois avaient étudié avec Mme Li Guifeng. Tout le monde a dit qu’un tel accident ne serait pas arrivé si Mme Li leur professeur, pratiquante de Falun Dafa condamnée au travail forcé pour avoir ouvertement encouragé les démissions du Parti communiste, avait été présente.
  • Pratiquant de Falun Dafa, M. Yu Shujin meurt de la persécution

    Pratiquant de Falun Dafa, M. Yu Shujin du Comté de Yongji, dans la province de Jilin a été persécuté à mort. Le 25 juin 2004, M. Yu a été arrêté et détenu dans le Centre de détention de Shulan. La torture qu'il a endurée a mené à la calcification de son foi, un excés de fluide s'accumulant dans l'abdomen et des problèmes cardiaques. En décembre 2004, il a été envoyé purger une peine de 12 ans dans la prison de Tiebei de la ville de Changchun, dans la province de Jilin où il a continué à être torturé. Pour éviter de porter la responsabilité de sa mort, la prison a permis à M. Yu de rentrer chez lui le 10 novembre 2005 pour traitement médical. Il est mort le 11 février 2006.