4303 morts confirmées

  • Une pratiquante du Falun Gong a été torturée à mort dans un poste de police de Zhuhai

    Récemment, une nouvelle interne nous est parvenue de manière surprenante de Zhuhai dans la province du Guangdong. Un ancien employé du Bureau 610 de Zhuhai a révélé qu’une pratiquante du Falun Gong a été persécutée à mort au poste de police de Zhuhai. Pour des raisons de sécurité relatives à ce témoin, nous ne pouvons divulguer qu’une information limitée sur cette affaire. L’incident s’est produit entre 2001 et 2003 au poste de police au sein de la ville de Zhuhai.La victime était une femme parlant le mandarin, âgée d’environ trente ans. Elle n’avait aucune carte d’identité et a refusé de décliner son identité. Elle a été assassinée par les employés du poste de police.
  • Information supplémentaire sur Zeng Xian qui a été assassinée dans le camp de travail de Hubei Shayang

    "J’ai été illégalement emprisonnée dans le neuvième groupe du camp de travail de Shayang, province de Hubei en 2000. J’ai été témoin de la façon dont une pratiquante de Falun Dafa de la région de Hubei Shiyan a été persécutée à mort. Je pensais que l’autopsie avait été faite à la demande du chef de son unité de travail et de la famille pour vérifier la raison de sa mort. Cependant à présent, je suis sûr que la raison c’est qu’ils voulaient ses organes. J’espère qu’un comité d’enquête pourra venir en Chine pour enquêter sur tous les lieux où les pratiquants de Falun Gong sont enfermés."
  • Trois pratiquants de Falun Dafa de Chongqing, Tianjin, et Heilongjiang sont morts en résultat de la persécution

    M. Gao Qingcheng, 54 ans, était un employé de la Tianjin Xinhe Shipyard et était originaire de Gaoxinzhuang. Il a été détenu dans un camp de travail forcé pendant trois ans de février 2001 à février 2004. Après qu’il ait été relâché, il a été constamment harcelé par le personnel du gouvernement. Il vivait sous une extrême pression mentale et est mort en mars 2006.
  • Mme. Wu Hong a été torturée à mort à Penglai City, dans la province du Shandong

    Le 30 mai 2006, Mme Wu Hong a été arrêtée chez elle et enfermée dans un " Centre d’éducation légal" (en fait un centre de lavage de cerveau contrôlé par le Bureau 610). Le 6 juin 2006, elle a été envoyé à l’Hôpital de Penglai pour un traitement d’urgence. Elle est décédée le 9 juin 2006. On dit que le crane de Mme Wu Hong était écrasé et fracturé. Elle était dans un profond coma avant sa mort, et dépendait d’un respirateur. Les détails de sa mort sont encore sous enquête.
  • Mme. Liu Yuanzhen kidnappée et soumise au lavage de cerveau, meurt après une persécution à long terme par le Bureau 610

    Le 12 décembre 2005, le dépravé Zheng Yiu du Bureau 610 du district de Xiaohe de Guiyang city et six ou sept policiers ont fait irruption dans la maison de Mme Liu Yuanzhen et l’ont emmenée au centre de lavage de cerveau de Lannigou pour l’y persécuter davantage. Mme Liu a entrepris une grève de la faim pour protester de la persécution. Elle était dans un état de santé critique. Etant donné l’insistance de sa famille, le Bureau 610 a fini par la relâcher. Après qu’elle soit rentrée chez elle, la police est fréquemment venue la harceler, lui causant une sérieuse souffrance mentale et des blessures physiques. Mme Liu Yuanzhen est décédée en raison de la sévère persécution le 11 mai 2006.
  • Décédé en raison des blessures infligées par la torture : Le pratiquant Hao Yingqiang de la ville de Yanji, province du Jilin (Photo)

    Hao Yingqiang a été le pratiquant le plus gravement torturé à la prison de Jilin. Il devait être porté partout où il allait. L'hôpital a dit qu'il ne vivrait que deux mois. Après son retour à la maison, sa famille a découvert qu’il y avait un os vivible dans le gros trou en bas de son dos. Il avait beaucoup d’eau dans les poumons ce qui lui causait de la difficulté à respirer. Ses ongles étaient bleus et meurtris. Il n’entendait plus de l’oreille droite. Il avait les selles ensanglantées. Il souffrait énormément. Il est mort le 8 juin 2006. Sa mère de 81 ans est inconsolable et pleure constamment.
  • Détails sur la mort suite à la persécution de Mme Tan Pingyun de la ville de Weifang

    Le matin du 8 novembre 2005, plus de vingt fonctionnaires du bureau 610 de la ville de Weifang se sont introduits chez Tan Pingyun. Ils ont mis à sac sa maison et ont confisqué ses affaires. Tan Pingyun a été arrêtée et emmenée au centre de lavage de cerveau du ‘bureau 610’. Le 6 décembre 2005, sans informer les membres de sa famille, les autorités ont envoyé Tan Pingyun à la première division du camp de travaux forcés de Wangcun. Dans l'après-midi du 18 mai 2006, les membres de sa famille ont reçu un appel téléphonique du camp de travaux forcés de Wangcun, les informant que Tan Pingyun était dans un état critique et leur demandant de venir immédiatement.
  • Pratiquante de Falun Gong, Mme Li Shuyuan a été assassinée et ses organes ont été prélevés; trois ans plus tard, la famille ne peut toujours pas obtenir un rapport d’autopsie (Photos)

    Le soir du 6 juillet 2002, la pratiquante de Dafa Mme Li Shuyuan de la ville de Huludao, province du Liaoning a été assassinée. Le jour suivant, les policiers et un médecin ont disséqué son corps. Ils lui ont retiré le cerveau, la moelle et les organes internes (coeur, poumon, foie, intestins, et estomac). Plus de trois ans se sont écoulés depuis, pourtant les fonctionnaires refusent toujours de présenter à la famille de Mme Li Shuyan le rapport d'autopsie.
  • Des faits supplémentaires autour du meurtre de Wu Baowang, un pratiquant de Dafa de la province du Heilongjiang

    Le quatrième jour de la grève de la faim de Wu Baowang, le matin du 17 mai 2002, la police a demandé à quatre criminels qui n’avaient aucune connaissance médicale, de gaver de force Wu Baowang. Les criminels ont traîné M. Wu Baowang hors de sa cellule, l’ont écrasé contre un lit et ont utilisé toutes leurs forces pour introduire un tube dans le nez de Wu Baowang. Ensuite, ils ont versé de l’eau à haute teneur en sel dans le tube. Pendant qu’ils le gavaient de force, ils le battaient et l'injuriaient. La police et les docteurs de la prison sont restés immobile à côté, comme s’ils regardaient un spectacle et n’ont rien fait en voyant Wu Baowang souffrir et se débattre.
  • Le pratiquant de Dafa M. Wu Liantie de la ville de Shenyang est mort dans des circonstances douteuses dans la prison de la ville de Panjin, province du Liaoning

    Le pratiquant de Dafa M. Wu Liantie a été illégalement condamné à onze ans de prison. Comme il persistait à expliquer les faits concernant Falun Dafa, il a été mortellement torturé à la prison de la ville de Panjin, dans la province du Liaoning au mois de mai 2006. La prison ne l’a envoyé à l’hôpital qu’après sa mort.
  • M. Zhang Shunlong a été torturé et tué lors de sa détention

    Pratiquant de Falun Dafa, M. Zhang Shunlong, 44 ans, vivait dans le 6ème arrondissement de Xincheng, village de Yanping, canton de Dongliao, province du Jilin. Le 26 mai 2006, il a été illégalement arrêté chez lui par les policiers du commissariat de police local de Liaoheyuan, torturé et tué dans la même journée. Son corps a été incinéré le 28 mai 2006 sans l’accord de sa famille. Sa femme, également détenue à l’époque, a été très perturbée par sa mort soudaine. Elle est devenue mentalement désorientée et a été libérée puis envoyée chez elle.
  • Mme Xiao Shufen, 66 ans, persécutée à mort à la prison pour femmes de la province du Heilongjiang

    Mme Xiao Shufen, 66 ans, pratiquante de Falun Dafa, de la ville de Mudanjiang, province du Heilongjiang, a été détenue et persécutée à la prison pour femmes de la province du Heilongjiang pendant plusieurs années. Le 8 juin 2006, le personnel de la prison a informé la famille de Mme Xiao qu'elle était décédée. Les enfants de Mme Xiao ont demandé à voir son corps le matin du 9 juin. La prison les a tenus à distance et ne les a pas laissés voir le corps. À 15h00, rien n'avait encore transpiré. Nous ne savons pas ce qui s'est produit après.
  • Information supplémentaire sur la mort de M. Pan Hongdong de la province du Heilongjiang

    Le 4 novembre 2001, M. Pan Hongdong, pratiquant de Dafa du Heilongjiang a été arrêté par des officiers des services de Police de Xingongdi dans le district de Tiefeng, Qiqihar. En détention, il a été torturé sur un Banc du Tigre et on lui a choqué les parties génitales avec des matraques électriques. Pan Hongdong a fait une grève de la faim pendant 3 jours. A la fin de 2002, Pan a été condamné à 10 ans en prison. Après le Nouvel An Chinois en 2003, il a été envoyé à la prison de Tailai, Qiqihar, province du Heilongjiang. Il est mort le 15 mai 2005 à 8h 18 du matin suite à la torture.
  • La brutalité de la police de Jilin est exposée : Une grand-mère de 80 ans proteste contre la mort de son petit fils

    Le 2 mars 2006 le pratiquant Wang Jianguo a été arrêté par la police de Nanjing du district de Chuanying dirigé par Tan Xinqiang. Quarante jours plus tard il a été persécuté à mort. M. Wang n’avait que 30 ans. La grand-mère de Wang âgée de 80 ans est allée s’asseoir devant le complexe du gouvernement avec la photo de M. Wang et un panneau avec un seul mot " Injustice ". Plus tard un fourgon de police est arrivée et quatre policiers sont venus pour l’éloigner. Elle a dit : "Je resterai ici et je n’irai nulle part. Mon petit fils était un pratiquant de Falun Gong et une très bonne personne mais il a été persécuté à mort et personne ne s’en soucie. "
  • Les restes des pratiquants de Dafa Fu Keshu et Xu Genli découverts dans la montagne Jingang

    A la mi-mai 2006, les restes de deux pratiquants de Falun Dafa, Mme Fu Keshu et M. Xu Genli, ont été découverts dans la montagne Jingang dans la province de Jiangxi. Les restes de M. Xu Genli étaient réduits à de simples os, alors que les restes de Mme Fu Keshu n’étaient pas encore décomposés. A présent, la police déclare qu’ils sont probablement morts soudainement pour une raison ou une autre, en voyageant ensemble. Deux personnes disparaissent un jour en même temps, et les membres de leur famille les ont cherchés partout dans la montagne Jingang. Maintenant, après tout ce temps, leurs restes apparaissent dans la montagne Jingang, ce qui est un peu trop étrange. Nous voudrions demander une enquête totale sur ce cas.