4213 morts confirmées

  • Une femme est assassinée pour avoir écrit des slogans pour quitter le PCC sur des billets de banque

    Cao Aihua de la ville d’Akesu dans la province de Xinjiang a été torturée à mort en une semaine passée dans un camp de rééducation pour avoir écrit un slogan incitant à quitter le Parti communiste chinois (PCC) sur un billet de banque chinois (Renminbi) . Un journaliste a appelé la Brigade du Bureau Publique de Sécurité Nationale d’Allah pour vérifier les nouvelles et un policier a confirmé le décès de Cao. La famille de Cao incapable d’accepter le fait qu’elle ait été torturée à mort a intenté un procès contre le camp de travail et de rééducation d’Urumqi.
  • Quatre pratiquants des provinces de Shandong et Hunan meurent en raison de la persécution

    Mme. Sun Yuling a été illégalement condamnée à trois ans de camp de travail forcé en décembre 2002. Lorsqu’elle a été relâchée du camp en août 2005, elle avait été si gravement persécutée qu’elle avait beaucoup maigri et souffrait d’un cancer. Elle est décédée quatre mois plus tard. M. Huang Zishu, 60 ans, du village de Banshan, Dongshanxiang, ville de Dafu, région de Anhua, province de Hunan, commença de pratiquer le Falun Gong en 1996. En février 2001, il fut arrêté et emprisonné dans le centre de lavage de cerveau de la région de Anhua, ou on le força à être soi-disant "transformé". Il fut relâché en mars 2001 mais mourut cinq jours plus tard.
  • M. Liu Yongchun, âgé de 52 ans, a été torturé à mort dans la prison de ville de Jiuquan, province du Gansu

    Au début de novembre 2006, le pratiquant de Dafa M. Liu Yongchun, de la ville de Wuwei, province du Gansu, a été torturé à mort dans la prison de ville de Jiuquan. Sa famille a été avisée de sa mort le 4 novembre 2006. Quand ils se sont rendus à la prison, l’administration de la prison ne leur a permis de voir que sa tête, mais à distance. Ils ne leur ont pas permis de s’approcher du corps, ni de voir le reste de son corps.
  • Encore sept morts de pratiquants de Falun Dafa dues à la persécution, à Pékin et dans les provinces de Ahnui et de Jilin

    M. Sha Jingye était un pratiquant du Falun Dafa de la ville de Hefei, de la Province de Anhui. Le 28 février 2006, il a été arrêté chez lui à Nanqi par des officiers de police de la ville de Hefei Ils ont mis sa maison à sac et confisqué 50 à 60 mille yuans. Parce que Sha Jingyie était souvent malade, il a été emmené à l’Hôpital de l’Université des Sciences Médicales de Anhui où des pratiquants ont réussi à lui rendre visite. Il était constamment sous la surveillance d’agents en civil du Bureau de la Sécurité Nationale. Finalement, Sha Jingyie a été renvoyé chez lui, toujours sous une surveillance constante jusqu’à sa mort au mois d’août ou de septembre. Etant célibataire et sous étroite surveillance, peu d’informations sur sa persécution nous sont parvenues.
  • Ce que le petit Wu Rong, 6 ans, a souffert depuis sa naissance.

    Wu Rong, 6 ans est de la ville de Changzhou, de la province du Jiangsu. Il vit avec sa mère Zhang Wuing, qui est une pratiquante de Falun Dafa. Son père Wu Dianhui, né en septembre 1972, était aussi un pratiquant de Falun Dafa. Wu Dianhui a été persécuté par le Parti communiste chinois (PCC) pendant une longue période et est mort le 11 février 2006. Wu Rong est maintenant en CP, le premier niveau de l’école élémentaire de Changzhou Sanjing, Il vit une vie difficile avec sa mère qui continue de pratiquer le Falun Dafa et subit une pression constante et la persécution des autorités locales et de son lieu de travail.
  • Vingt et un décès de pratiquants de Falun Gong suite à la persécution ont été confirmés en octobre 2006 (Photos)

    Vingt et un décès de pratiquants de Falun Gong suite à la persécution en Chine ont été confirmés en octobre 2006. Huit des vingt et un pratiquants étaient des femmes, représentant 38 % du total ; dix avaient plus que 50 ans, 48 % du total. Les statistiques du site Internet Minghui/Clearwisdom démontrent qu’au moins 143 cas de décès en Chine continentale ont été confirmés entre janvier et octobre 2006.
  • M. Yang Hongquan de la ville de Jilin âgé de 36 ans a été persécuté à mort (photos)

    M. Yang Hongquan un pratiquant de la ville de Jilin était devenu une bonne personne en suivant les principes « Vérité, Compassion et Tolérance » en toutes circonstances. Il a été arrêté et mis dans un centre de détention trois fois, en 2000, 2003 et 2004. Ayant subi toutes sortes de tortures mentales et physiques y compris des passages à tabac et se faire racler les côtes avec une planche de bois, il a fini par développer de l’urémie et est décédé le 29 août 2006.
  • Quatre pratiquantes des provinces de Shandong, Liaoning et Yunnan sont décédées suite à la persécution

    Mme Feng Shujuan âgée de 56 ans est décédée le 12 août 2006. Mme Feng Duiqin âgée de 65 ans décédée le 4 septembre 2006. Mme Sun Yufen âgée de 56 ans décédée le 12 septembre 2006. Mme Zhu Meiying âgée de 76 ans décédée le 30 décembre 2004
  • Les pratiquants de Falun Dafa Qiu Guisheng et Luo Hongwei de la ville de Liuyang, province du Hunan reçoivent de lourdes peines ; Luo Chunhua meurt suite à la torture

    Puisque Qiu Guisheng était ferme dans sa croyance et a résisté à la persécution, les gardes de la prison ont ordonné aux détenus toxicomanes de l'ébouillanter avec de l'eau bouillante et de le battre, entraînant l'engourdissement de tout son côté, de la tête aux orteils. Ils ont refusé de lui montrer les lettres que sa famille lui envoyait. Sa famille a, à plusieurs reprises, demandé sa libération au bureau 610 de la ville de Liuyang, mais ils n'ont jamais répondu. Le chef de la prison n'a permis aucune visite de la famille et personne ne sait s'il est mort ou vivant. Les membres de sa famille sont extrêmement inquiets.
  • Comment Mme Niu Mengling, 32 ans, pratiquante de Falun Gong, est morte en résultat de la persécution

    Le 26 décembre 2004, Mme Niu Mengling de l’agglomération de Shihezi dans la province du Xinjiang est morte en résultat de la persécution par la police du groupe de la Sécurité nationale. Après que Mme Niu ait été tuée, la police a fabriqué une histoire disant qu’elle s’était suicidée. La police a essayé de forcer sa famille à signer un papier pour dissimuler la vérité de la mort de Mme Niu. Voici comment est morte Niu Mengling...
  • La prison de Yongchuan, dans la ville de Chongqing, continue à cacher la cause de la mort du pratiquant, M. Tan Xueli (photos)

    M. Tan Xueli, 51 ans, pratiquant de Falun Dafa de la ville de Qunli, dans la province du Sichuan a été transféré à la prison de Yongchuan, dans la ville de Chongqing le 13 juin 2006, où il a été torturé à mort six jours plus tard, le 19 juin, et son corps a été incinéré sans autorisation. Pendant les vacances d'été, son fils est revenu à la maison et a entendu parler de sa mort et de l’incinération. Avec une profonde douleur, il s'est rendu à la prison de Yongchuan pour s'enquérir de la cause de la mort de son père.
  • Dr. Shao Hui torturé à mort laisse un jeune fils derrière lui, sa femme Mu Ping est arrêtée de nouveau par la police de l’agglomération de Jilin (Photos)

    Le 24 octobre 2006, la police de l’équipe de la Sécurité nationale des services de police de l’agglomération de Jilin dans la province de Jilin ont arrêté une pratiquante, Mu Ping. Le mari de Mu Ping, Shao Hui était médecin à la Clinique médicale de la ferme forestière du Bureau forestier de Hongshi, agglomération du Huaidian. Parce qu’il pratiquait le Falun Gong et clarifiait les faits à propos de la persécution, il était surveillé et a été arrêté par les services de police de l’agglomération de Jilin. En août 2002, il a été torturé à mort. Il n’avait que 31 ans. Pour dissimuler leurs mauvaises actions, la police de l’agglomération de Jilin n’a pas averti la famille de sa mort.
  • Les faits concernant la persécution et la mort de M. Li Zetao, pratiquant de l’agglomération de Chongqing en 2001

    M. Li Zetao avait 24 ans. Il fut arrêté par la police après avoir été dénoncé alors qu’il clarifiait les faits à propos du Falun Gong. Le matin du 2 juin 2001 , les prisonniers furent forcés à porter des boîtes de bois sur leurs épaules. Tous les autres détenus portaient deux boîtes mais les gardes forcèrent Li Zetao à en porter trois chaque fois. M Li Zetao mourut ce jour là. Les policiers incinérèrent son corps le jour suivant. On ne sait pas exactement quelle forme de torture a mené à sa mort. La famille, habitant dans le village éloigné de Jiangjin, ne fut prévenue qu’après la crémation. Les gardes dissimulèrent la vérité sur sa mort et dirent que M. Li était tombé d’un bâtiment pendant son travail. Les parents de M. Li arrivèrent pieds nus, des larmes coulant sur leurs joues. Ils avaient des doutes mais n’eurent d’autre choix que de prendre la boîte contenant les cendres de leur fils.
  • Plus de détails sur la mort de M. Zhang Zhong, un pratiquant de la ville de Harbin, province du Heilongjiang

    Le 10 août 2006, dix-neuf pratiquants de Dafa ont été arrêtés, détenus et persécutés au Centre de détention de Nangang par différents intervenants, incluant les officiers du quartier de Nangang, de la police de Harbin. Dans les quelques jours qui ont suivi, un des détenus, Zhang Zhong, a été torturé jusqu'au seuil de la mort puis envoyé à l’hôpital de police de Harbin, pour traitement. Il est mort en octobre suite à la persécution.
  • Ses trois filles persécutées, une persécutée à mort - Mme. Yu Xiulan meurt dans le désespoir et la peur

    Mme Yu Xiulan, 80 ans commença à pratiquer le Falun Gong en 1998. Trois de ses filles commencèrent aussi à pratiquer. La seconde, Du Guilan, fut persécutée à mort en 2004. Sa cinquième fille, Du Guije a été détenue à la prison pour femmes de Harbin. La troisième fille, Du Guihua, a été illégalement arrêtée et persécutée plusieurs fois. Même son petit-fils qui ne pratique pas le Falun Gong, a aussi été arrêté et torturé.