Nouvelles de Chine, 4303 morts confirmées, Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Révéler la persécution, Bureau 610, Camps de la mort et trafic d'organes, Mise en scène tragique : l'épisode de l'auto-immolation, Autres

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Eléments d'enquête | Voix de justice - soutiens | Couverture des médias | Manifestations pacifiques - Forums - Débats | CIPFG | Documents de référence | Opinions et commentaires | Rapports d'enquête | Révélations et Témoignages | Conférences de presse - Déclarations | Enquêtes indépendantes | Travail forcé | Persécution hors de Chine

  • Des procureurs de Shijiazhuang fabriquent de fausses preuves, des avocats dénoncent les juges comme étant des "Hooligans judiciaires "

    Après 15 heures, le 16 avril 2013, deux avocats devant le Tribunal de District de Changan dans la ville de Shijiazhuang étaient extrêmement indignés, affirmant devant les caméras qu’ils avaient eu affaire à des "hooligans judiciaires." Ils avaient défendu une femme accusée à tort de "détention illégale de secrets d’état" ' Au tribunal, le procureur et le juge ont travaillé main dans la main pour monter de toute pièce cette affaire. Finalement, le juge a refusé de rencontrer les avocats et a également refusé de répondre à leurs appels téléphoniques ...
  • Un groupe d’avocats chinois passés à tabac suite à leur visite à un centre de lavage de cerveau

    Le 13 mai, un groupe de plus d’une dizaine d’avocats chinois des droits de l’homme essayant d’enquêter sur un centre extrajudiciaire de « lavage de cerveau » dans le sud-est du pays, a été violemment mis à mal par les gardes, avant d’être remis entre les mains de la police, qui les a battus à son tour et gardés en détention toute la nuit, avant de les relâcher ...
  • Le secrétaire du Ministère des affaires étrangères, Chen Youbang, poursuit les organismes responsables pour peine de prison injustifiée

    Le pratiquant de Falun Gong M. Chen Youbang, un secrétaire aux archives du Ministère des affaires étrangères, a été arrêté le 10 Novembre 2012 par des agents des services de police de Pékin. Il est détenu au centre de détention de Chaoyang. M. Chen a été inculpé d’avoir distribué publiquement des dépliants de Falun Gong. Aucune peine n'a été prononcée lors de la session au tribunal en raison de la fabrication de la preuve par la police. On a ultérieurement appris de la cour que M. Chen avait été condamné à trois ans et demi de prison. M. Chen a déjà déposé plainte contre les organismes juridiques concernés ...
  • Le bureau 610 de Chaoyan, province du Liaoning, arrête des pratiquants de Falun Gong

    À l’approche de l'anniversaire de l'événement du 25 Avril à Zhongnanhai, le Comité des affaires politiques et légales (Bureau 610) de la ville de Chaoyang dans la province du Liaoning a convoqué les membres du personnel de divers niveaux, dans ses cantons et municipalités, à des sessions de formation sur les moyens de surveiller et persécuter les pratiquants de Falun Gong. Dans la ville et ses environs, plus de 10 pratiquants ont été récemment illégalement arrêtés ...
  • L’avocat de M. Nie Guangfeng arbitrairement renvoyé du procès de ce dernier, au tribunal du district de Zhabei à Shanghai

    Le matin du 18 avril 2013, le pratiquant de Falun Gong, M. Nie Guangfeng, a été illégalement jugé par le tribunal du district de Zhabei à Shanghai. Après de nombreuses suspensions pendant le procès de deux heures, l’avocat de l'accusé a été arbitrairement renvoyé de la cour, et le procès s'est conclu à la hâte en l'absence de l'avocat . M. Nie Guengfeng, 62 ans, de Shanghai est un diplômé universitaire. Il a été arrêté par la police de Daning le 8 septembre 2012 alors qu'il distribuait des documents d'information sur le Falun Gong ...
  • M. Yu Donghui, décédé en 2011 après douze ans de persécution

    M. Yu Donghui, était professeur à l’école du Parti communiste de la ville de Liaoyuan. Il avait souffert de nombreuses maladies et essayé toutes sortes de pratiques de qigong pour se soigner, mais aucune n'avait marché. Après avoir commencé à pratiquer et à suivre les principes du Falun Gong, en mars 1995, tous ses symptômes de maladies ont disparu. Après que la persécution du Falun Gong a commencé en 1999, M. Yu a enduré un harcèlement constant. Le 12 mai 2008, il a été condamné à neuf ans de prison ...
  • Une ancienne criminelle : J'ai été brutalement torturée au camp de travaux forcés pour femmes de Judong pour avoir voulu être une personne honnête en suivant Falun Dafa

    Je ne recherchais rien d'autre que le plaisir avant de rencontrer le Falun Dafa. Pour faire de l'argent, je me suis engagée dans des activités illégales et j'ai fini par être arrêtée et jetée en prison. J’ai eu la chance d’être détenue avec des pratiquantes de Falun Dafa dans la prison. Ayant passé pas mal de temps avec elles, j'ai été surprise par leur générosité et leur grande tolérance ...
  • Méthodes de torture utilisées sur les pratiquants de Falun Gong dans le centre de désintoxication de Harbin

    Le centre de désintoxication de Harbin est là où de nombreux pratiquants de Falun Dafa ont été illégalement détenus en 2002. Lors du 16e Congrès national du Parti communiste de Chine, les gardiens du camp, dépourvus de conscience, ont soumis les pratiquants à une torture intense et au lavage de cerveau afin de satisfaire au quota de "transformation" fixé par leurs supérieurs. Tous les pratiquants qui refusaient de renoncer à leur croyance dans le Falun Gong ont été envoyés au sous-sol et été brutalement torturés ...
  • Les pratiquants sont forcés à manipuler des matières toxiques dans le centre de détention de la ville de Liyang, Zhangzhou, province du Jiangsu

    Pour remanier les diodes, une personne doit rouler dans les deux sens les diodes déformées ou tordues sur un morceau de caoutchouc plat pour les redresser. Quand une personne fait ce type de travail d'esclave pendant une période assez longue, ses doigts se déforment : les articulations deviennent raides et incapables de se plier, les doigts deviennent plus gros et enflés, on perd ses ongles et les doigts sont infectés. L'exposition à long terme aux métaux lourds peut aussi provoquer des réactions allergiques, y compris des démangeaisons, une irritation de la peau et des points rouges sur tout le corps ...
  • Torture brutale dans la division des hommes du camp de travaux forcés de Masanjia

    L'article "Sortir de Masanjia" récemment publié par le magazine chinois Lens a été l'objet d'une vaste attention tant en Chine qu'à l'étranger. Le New York Times et le Deutsche Welle ont publié des articles de suivi sur les atrocités commises dans le camp de Masanjia. La brutalité contre les détenus qui y était décrit, en particulier à l'égard des femmes, était vraiment terrifiante. Le Parti communiste chinois (PCC) a nié l'existence de détenus masculins dans le camp de travail. Toutefois, l'information suivante fournit des détails suggérant que ce n'est pas vrai ...
  • Handicapé, M. Wang Xingming a été torturé dans un camp de travail pour avoir parlé du Falun Gong

    Lorsque M. Wang Xingming a acheté un livre pour 12 yuans en 2004, jamais il n'aurait pu imaginer que cela allait changer sa vie. M. Wang avait plus de 50 ans à l'époque et était resté paralysé après avoir contracté la polio. Après le lecture de ce précieux livre, Zhuan Falun , et en suivant les principes qui y étaient énoncés, la douleur aiguë d'arthrite rhumatoïde qui l'avait tourmenté pendant plus d'une décennie a miraculeusement disparu et il a pu de nouveau marcher sans effort. Cependant, M. Wang a été persécuté par le Parti communiste chinois (PCC) pour ses convictions, et arrêté et torturé à plusieurs reprises parce qu'il persistait à dire aux autres comment il avait bénéficié de la pratique de Dafa ...
  • Une femme âgée de 66 ans condamnée à quatre ans de prison

    Mme Yu Guixiang, 66 ans, a été secrètement condamnée à quatre ans de prison par les responsables du Département de police de Penglai, le procureur et la Cour de justice sans la moindre procédure juridique. Sa famille n'en a pas été informée et ne sait pas quand et où elle a été condamnée. Mme Yu est détenue au centre de détention de la ville de Yantai. Sa mère, âgée de 83 ans a bien du mal à se débrouiller sans elle ...
  • M. Yi Xueming de nouveau arrêté après la mort de son frère et l’emprisonnement de son épouse

    M.Yi Xueming est un pratiquant de la ville de Qixia, province du Shandong. Il a été détenu dans le centre de détention de Qixia après avoir été arrêté l'après-midi du 28 mars 2013. Il aurait été arrêté alors qu’il cherchait à obtenir justice pour la mort de son frère et l'emprisonnement de son épouse ...
  • Australie: Une pétition demande que l’Université de Sydney révoque le professorat honoraire de Huang Jiefu, les média couvrent le prélèvement d’organes à vif en Chine

    ABC (Société de Diffusion Australienne) a récemment diffusé un reportage intitulé: " Le prélèvement d’organes lié à des pressions sur l’Université australienne" dans son programme de grande écoute du 29 avril. Le reportage montrait le professeur Maria Fiatarone Singh appelant l’Université de Sydney à révoquer le professorat honoraire de Huang Jiefu, un personnage clé de la transplantation d’organes en Chine et ancien ministre adjoint de la Santé ...
  • Trois ans de persécution dans un camp de travaux forcés

    J’ai 34 ans, j’ai commencé à pratiquer le Falun Gong fin 1997, après qu’un membre de ma famille m’a présenté cette méthode. Durant un an et demi, j’ai eu une vie vraiment heureuse et ces souvenirs-là me sont chers. Ma vie a basculé le 11 avril 1999, lorsqu’un scientifique controversé nommé He Zuoxiu a publié un article pour diffamer le Falun Gong dans un magazine de l’institut d’éducation de Tianjin ...