Nouvelles de Chine, 4322 morts confirmées, Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Révéler la persécution, Bureau 610, Camps de la mort et trafic d'organes, Mise en scène tragique : l'épisode de l'auto-immolation, Autres

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Eléments d'enquête | Voix de justice - soutiens | Couverture des médias | Manifestations pacifiques - Forums - Débats | CIPFG | Documents de référence | Opinions et commentaires | Rapports d'enquête | Révélations et Témoignages | Conférences de presse - Déclarations | Enquêtes indépendantes | Travail forcé | Persécution hors de Chine

  • Des criminels détenus au Camp de Travail disent à propos de CCTV (télévision d’état en Chine) « Ce ne sont que des mensonges ! »

    Le 4 février 2002, dans le centre de détention de Yingkou de la province de Liaoning, un groupe de pratiquants et des criminels de droit commun ont regardé CCTV. Lorsque le présentateur a annoncé que le pratiquant Zhang Yinian de la ville de Rongchang à Chongqing avait forcé les membres de son équipe à pratiquer le Falun Gong, quelques criminels ont déclaré immédiatement : « ce ne sont que des mensonges !Avez-vous vu des pratiquants ici en train de forcer les autres à pratiquer le Falun Gong ?
  • Appel : Li Dan, pratiquant de Dafa de Russie a été illégalement arrêté alors qu’il visitait ses parents.

    Li Dan, un pratiquant de Falun Dafa est retourné en Chine visiter sa famille. Li a été violemment arrêté par le Bureau National de Sécurité de Shenyang et est illégalement détenu au Camp de Travail forcé de Zhangshi.
  • Le Maire de la ville de Xiling est torturé à mort pour sa pratique du Falun Gong

    Feng avait eu 44 ans cette année. Il était Maire de la ville de Xiling, Province de Hebei. Les autorités l’ont arrêté en Octobre 1999 et condamné à trois ans dans un camp de travail forcé. Parce qu’il continuait fermement sa pratique pendant sa détention, les gardes du camp l’ont férocement torturé ...
  • Mon point de vue sur le rapport de l’agence de presse Xinhua au sujet de Shenli Lin

    Après que l’agence de presse Xinhua ait coupé le discours du Président Bush à l’université Tsinghua, elle a publié le 24 février un rapport en anglais intitulé de manière toute créative : "Le pratiquant de Falun Gong Shenli Lin est libéré après avoir reçu des soins humanitaires." Après avoir lu l’article en entier, j’ai découvert que les soi-disant ‘secours humanitaires’ faisaient ici référence à la détention illégale de M. Lin pendant deux ans dans un camp d’éducation par les travaux forcés de Chine continentale.
  • Quatre morts de pratiquants de Falun Gong pendant les quelques jours qui ont précédé la visite de Georges Bush en Chine

    "Cela n'a surpris personne que le Président Jiang n'ait pas pu répondre à une question des médias sur la liberté de croyance en Chine - et que cette question ait été supprimée lors de la diffusion télévisée en Chine"
  • Avortement forcé

    Un bébé de sept mois pas encore né meurt dans la douleur après un combat de 40 heures dans le sein de sa mère.
  • Un piège du Bureau de la Sécurité Publique

    Le 5 février 2002, le Bureau de la Sécurité Publique de Changchun a installé trois panneaux d'affichage calomniant le Maître et Dafa. Ils les ont placés à côté d'un bâtiment sur la route Renmin, près du Bureau de la Sécurité Publique. Ils ont arrêtè des pratiquants en se postant près des panneaux pour voir qui s'en approcherait pour les déchirer. Le Bureau avait ordonné aux policiers de ne porter que des habits civils et de faire trois équipes de jour pour arrêter les pratiquants.
  • Policiers ou criminels?

    Le matin du 13 février 2002, de bonne heure (le lendemain du festival de printemps chinois), le pratiquant Jiang Honglu de la ville de Mishan City, a été repéré par la police alors qu'il collait des affiches clarifiant la vérité sur Falun Dafa. A ce moment, le policier Yongshan a sorti son arme et a tiré , brisant la jambe de Jiang.
  • Les trente-quatre Pratiquantes de Falun Gong que j’ai rencontrées en prison

    J’ai été condamnée à huit mois d’emprisonnement parce que j’avais enfreint la loi.j’ai été envoyée au Centre de Détention de Shenyang. Là j’ai rencontré pour la première fois de ma vie quatre pratiquantes de Falun Gong. Elles ont fait sur moi une forte impression. Elles pouvaient supporter les épreuves, elles n’avaient pas peur des terribles conditions, et elles travaillaient dur sans se soucier des critiques. Elles suivaient vraiment les principes de "Vérité, Compassion, et Tolérance." Je les respectais du plus profond de mon cœur...
  • Responsabilité de la police dans la mort de la pratiquante de Falun Dafa Cheng Zhengli, de la ville de Dalian, juste avant la fête du Printemps.

    À 22h:30, plusieurs policiers se sont présentés devant sa résidence. Elle était seule à ce moment-là et a refusé de les laisser entrer. Alors, les policiers ont furieusement donné de grands coups dans la porte. Le bruit a dérangé les voisins. Cependant, ils ont empêché les voisins de monter voir ce qui se passait. Ils ont utilisé un tournevis, une pelle plate et un marteau pour briser la porte. Son voisin a commenté : « Sont-ils des policiers ? Ce sont des bandits ! » Vers 11:00, afin d'éviter cette horrible persécution, Cheng a sauté par la fenêtre. Elle est morte après avoir été transportée à l'hôpital.
  • Un étudiant en médecine de l'université de Jilin est expulsé parce qu’il persiste dans ses convictions

    "Je suis un étudiant inscrit dans un programme de cinq ans à l'école de médecine de l'université de Jilin, dans la ville de Changchun, province de Jilin. En raison de la persécution du Falun Gong par le régime de Jiang, je ne peux pas obtenir mon diplôme bien qu’ayant étudié pendant 7 ans. Voici mon histoire. "
  • Je veux dire quelques mots justes.

    A l’occasion du festival de printemps l'an passé, la CCTV [chaîne de télévision de l'état] a diffusé certaines informations : A la veille du festival, quelques personnes se sont immolées sur la place Tiananmen afin d’atteindre l’éveil ! On a annoncé qu’ils étaient pratiquants de Falun Gong ! Cela m’a choqué ! Cette année, à la veille de janvier, la CCTV a diffusé un autre reportage qui disait que quelqu’un avait tué sa femme et sa mère afin de les envoyer au Monde de la joie parfaite. Selon la CCTV, "ils étaient également des pratiquants de Falun Gong !". Ces deux faits m'ont halluciné ....
  • Le camp de travaux forcés de Xishanping à Chongqing, province de Sichuan, torture cruellement et tue les pratiquants de Falun Dafa

    Depuis plus d’un an, le camp de travaux forcés de Xishanping, District de Beipei, ville de Chongqing a incité les criminels détenus dans le camp de travail à battre et torturer les pratiquants de Dafa. L’escadron Education (1er escadron de la 7ème brigade) et l’escadron Agriculture (1er escadron de la 8ème brigade) sont à l’origine de nombreux épisodes tragiques. Ci-dessous, le compte rendu de la situation au camp de travaux forcés de Xishanping.
  • Des étudiants de l’Université d’Océanographie de Zhanjiang Sont Illégalement Condamnés à des peines allant jusqu’à treize ans

    Le pratiquant Chen Xiangqian, résident de la ville de Maoming, était étudiant à l’Université d’Océanographie de Zhanjiang (il a été renvoyé de l’université à cause de sa croyance en Falun Dafa). Chen Xiangqian et He Gengqing ont été illegallement détenus pour être allés à Beijing faire appel en faveur de Falun Dafa. Ils ont été de nouveau arrêtés début 2001 pour avoir fabriqué et distribué des documents clarifiant la vérité. Ils ont été condamnés récemment: treize ans pour Chen Xiangqian, onze ans pour He Gengqing, cinq ans pour M. Chen. Ils sont actuellement détenus dans le Centre de Détention de la Ville de Maoming.
  • Méthodes utilisées contre les pratiquants de Falun Gong – Deuxième partie

    Les policiers du comté de Dongfeng étaient très zélés lors des persécutions des pratiquants. Ils ont envoyé tous les pratiquants en détention dans des camps de travaux forcés et dirent "vous verrez comment sont les camps de travaux forcés lorsque vous y serez" et ils ont aussi dit "tous les gens comme vous devraient être exécutés". Les agents persécuteurs infligèrent aussi d’énormes amendes aux pratiquants. Après avoir escorté un pratiquant de retour de Beijing, ils lui ont confisqué tout son argent.