Nouvelles de Chine, 4322 morts confirmées, Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Révéler la persécution, Bureau 610, Camps de la mort et trafic d'organes, Mise en scène tragique : l'épisode de l'auto-immolation, Autres

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Eléments d'enquête | Voix de justice - soutiens | Couverture des médias | Manifestations pacifiques - Forums - Débats | CIPFG | Documents de référence | Opinions et commentaires | Rapports d'enquête | Révélations et Témoignages | Conférences de presse - Déclarations | Enquêtes indépendantes | Travail forcé | Persécution hors de Chine

  • Le vainqueur de la médaille d’argent aux Jeux asiatiques pour handicapés condamné à 8 ans

    Après le Festival du Printemps 2002, lorsque deux pratiquants de Dafa de la ville de Chaoyang dans la province de Liaoning sont venus dans le Comté de Jianping chercher des matériaux pour clarifier la vérité, ils ont été suivis par la police. M. Wang Zhiguo, un pratiquant de Dafa de 40 ans et vainqueur de la médaille d’argent dans la catégorie du lever de poids des Jeux Asiatiques pour Handicappés, a été enlevé et illégalement condamné à 8 ans d’emprisonnement. Il est actuellement emprisonné à la Prison de Dabei dans la ville de Shenyang.
  • À la mémoire de la pratiquante de Dafa Bai Xiuhua

    Mme Bai Xiuhua, de la province de Heilongjiang, exerçait une fonction de commis au commissariat de police de la ville d'Acheng. Le 28 juillet 2002, la police de la ville de Harbin l'a arrêtée et envoyée à la section de police numéro 7 de Harbin. Pour protester contre la détention illégale, Mme Bai a fait une grève de la faim. Plus tard elle a été transférée au centre de détention numéro 2 d'Acheng, puis au camp de travail forcé de Wanjia. Le 28 août 2002, elle est morte en détention à cause des dommages dus aux tortures. Le camp de travail n'a pas informé sa famille de sa mort avant qu'elle ait été incinérée.
  • Photos : Banderoles et distiques suspendus au moment du Nouvel An chinois dans le nord de la Chine

  • Le témoignage d’un détenu : J’ai été témoin de la bienveillance des pratiquants de Falun Gong dans le Camp de Travail de Dalian, province de Liaoning

    "Quiconque ayant été en contact avec eux ne dirait rien de mal à leur sujet. Ils n’ont jamais accepté ce que nous voulions leur donner, ils pratiquaient l’austérité et faisaient de leur mieux pour aider les autres. C’est pourquoi moi aussi j’aimerais faire ce que je peux pour les aider. Je me suis très bien entendu avec eux. Lorsque des toxicomanes m’ont demandé de les frapper, je n’ai pas pu suivre ces ordres. Si on me demandait de les surveiller et de les faire tenir debout pour les punir, je les laissais secrètement s’asseoir chaque fois que c’était possible."
  • CIEFG : 64 Morts de Pratiquants de Falun Gong Rapportées en Chine Suite à la Torture

    Entre Novembre 2003 et janvier 2004, un rapport émanant de sources fiables en Chine, donnait des détails sur 64 morts de pratiquants de Falun Gong suite aux tortures dans des centres de détention et les camps de travaux forcés chinois. Des cas de morts suite aux tortures et aux mauvais traitements ont été rapportés dans 17 provinces à travers la Chine, de Heilongjiang à Guangxi et de Sichuan à Beijing. Parmi les méthodes de tortures signalées, des passages à tabac, des électrocutions, la torture par gavage, et des injections de médicaments endommageant le système nerveux. Parmi les défunts signalés il y avait une vieille femme de 70 ans et un homme de 33 ans.
  • Deux pratiquants de Dafa de la Province de Shanxi sont Morts Suite aux Tortures Prolongées dans un Camp de Travaux Forcés

    Il a été confirmé que deux pratiquants de Falun Gong de la ville de Yangquan de la Province de Shanxi, ont été torturés à mort dans des camps de travaux forcés. Guo Jifang, âgé de plus de 50 ans, est mort il y a deux ans, suite à des sévices brutaux dans le camp de travaux forcés de Tuanhe à Beijing. Li Huiwen, un jeune médecin chinois, a été torturé à mort il y a un an, dans le camp de travaux forcés de Xindian dans la Province de Shanxi.
  • Plus de Faits sur la Façon dont Mme Hou Youfang est morte suite à la torture dans le Camp de Travaux Forcé de Pingantai

    Mme Hou Youfang était une pratiquante de Falun Gong âgée de 49 ans et enseignait au Lycée de Xipuo dans la ville de Jinchang de la Province de Gansu. Elle était diplômée du Département de Physique de l’Université de Lanzhou. En août 2002, elle a été arrêtée par la police parce qu’elle distribuait du matériel de clarification. Elle mourut le 29 novembre 2002 suite à la torture. Ils ont dit qu'elle souffrait de saignement interne. Sa cage thoracique et sa cavité pelvienne étaient brisées en raison des coups. Afin de dissimuler la vérité, le département de police a incinéré son corps sans informer les membres de sa famille et a immédiatement transféré le tueur à une autre unité de travail. La mère de Hou Youfang ne sait toujours pas que sa fille est décédée d’une mort violente aux mains de la police.
  • CIEFG : 64 Morts de Pratiquants de Falun Gong Rapportées en Chine Suite à la Torture

    Entre Novembre 2003 et janvier 2004, un rapport émanant de sources fiables en Chine, a donné des détails sur 64 pratiquants de Falun Gong qui sont morts suite à des tortures sévères dans des centres de détention et des camps de travaux forcés chinois. Des cas de morts suite aux tortures et aux mauvais traitements ont été rapportés dans 17 provinces à travers la Chine, de Heilongjiang à Guangxi et de Sichuan à Beijing. Parmi les méthodes de tortures signalées, des passages à tabac, des électrocutions, la torture par gavage, et des injections de médicaments endommageant le système nerveux. Parmi les défunts signalés il y avait une vieille femme de 70 ans et un homme de 33 ans.
  • Une Dame de Cinquante-trois Ans, Bai Hong, est Torturée à Mort par la Police de Banqiao du Camp de travaux Forcés pour Femmes de la Ville de Tianjin.

    Bai Hong, âgée de 53 ans, travaillait dans la Clinique Quanyechang du District de Heping de la ville de Tianjin. L’hiver 2002, elle a été illégalement condamnée au camp de travaux forcés, parce qu’elle pratiquait le Falun Gong. Alors qu’elle était détenue à Banqiao, le camp de travaux forcés pour femmes de Tianjin, elle continua à croire en Vérité, Compassion et Tolérance. Mi-novembre 2002, des agents de police femmes, Kou Na et Gao Huachao incitèrent des toxicomanes à la battre sauvagement à plusieurs occasions. La nuit, elles l'ont dépouillée de ses vêtements et l'ont jetée dans une porcherie. Après un moment, elles l'ont sortie, ont enveloppé sa tête avec du linge et ont commencé à la choquer avec des bâtons électriques. Un moment plus tard, Kou Na a enlevé le linge de sa tête et lui a montré une boîte carrée, lui disant que c’était une nouvelle marque de matériel pour les chocs électriques. Alors Kou a de nouveau couvert sa tête a continué à l’électrocuter.
  • Le Pratiquant de Falun Dafa Mr. Zhang Youqing du Comté de Longxi dans la Province de Gansu Meurt des Suites de la Torture

    En septembre, Song Jianhua interrogea Zhang, bien qu'il fut déjà très faible. Song demanda à Zhang s'il continuerait encore à pratiquer, Zhang répondit "oui" et demanda à Song, "Pourquoi ne me relâchez-vous pas alors que j'ai déjà obtenu une notification de libération?" En entendant ceci, Song commença à frapper Zhang. Quand Zhang sortit finalement de la chambre d'interrogatoire, son visage était très blême et il ne tenait pas sur ses jambes. Plusieurs jours plus tard, il devint incontinent. Ne voulant endosser aucune responsabilité, le centre de détention le transféra dans une prison. Le 1er novembre 2001, la prison informa la famille de Zhang de venir le chercher. A ce moment-là, Zhang ne pouvait plus se tenir debout et était émacié. Enfin, la prison força le fils de Zhang à écrire une soi-disant lettre de garantie au nom de son père. Ils prirent ensuite la main de Zhang et pressèrent ses empreintes de doigt sur la lettre de garantie. Trois jours après être retourné chez lui, Zhang mourut.
  • La Pratiquante You Zhilan Meurt dans la Ville de Xingtai Suite aux Abus de la Police

    Les 20 jours de détention et de persécution rendirent You Zhilan extrêmement faible. Elle ne pouvait plus marcher toute seule quand elle fut relâchée. A la fin août 2003, quelqu'un la dénonça à nouveau. Zhang Yinchao s'introduisit de force dans sa maison avec quelques policiers. Sans montrer aucune carte d'identification, ils confisquèrent deux cassettes, le livre Zhuan Falun, un magnétophone, et deux livrets contenant les derniers articles écrit par Mr. Li Hongzhi. Seule la belle-sœur de You était alors chez elle. Durant ces jours-là, à la nuit tombée, il y avait toujours un car de police stationné devant la maison de You pour la surveiller. N'étant pas encore remise, You fut une fois de plus traumatisée et mourut le 14 novembre 2003.
  • La situation d’une famille dans la province de Hubei

    Le 31 décembre 2000, mon mari et moi sommes allés à Beijing faire appel pour le Falun Gong. J’ai été arrêtée et détenue pendant plus de trois mois à Beijing. Pendant ma détention, Liu Guoqing de mon poste de police local à la tête d’un gang a pillé ma maison. Ils ont pris nos machines agricoles et d’autres biens personnels. Mon fils tenait à son mouton préféré et les a suppliés de le garder, mais ils le lui ont pris quand même. Ils ont vu une valise et qu’un voisin a dit, « Ne prenez pas la valise. Il y a de l’argent dedans. » Lorsqu’ils ont entendu le mot « argent » ils ont immédiatement pris la valise. Les villageois leur ont reproché d’agir comme des gangsters. Ma maison ayant été dévastée, mon fils a été forcé de quitter l’école parce que nous ne pouvions plus subvenir aux frais de scolarité.
  • Se souvenir de Meng Xiao

    En entendant que Meng Xiao avait été torturée à mort, je n’ai pu m’empêcher de pleurer. Je me souvenais toujours distinctement de son sourire et de sa voix. Meng Xiao a été emmenée au Centre de Détention de Dongcheng parce qu’elle était allée Place Tiananmen avec d’autres pratiquants et avait déployé une banderole avec les mots « Longue vie à Falun Dafa dans le monde. » Elle a par la suite été transférée au Département de Police Beijing, septième Division (une division pour les criminels dangereux) puis ramenée à Dong cheng. Elle a dit que la banderole déployée parlait le plus à son cœur. Après que la persécution du Falun Gong ait commencé, elle résista courageusement à la pression venant de sa famille, de son travail et des autres autour d’elle, et était déterminée à ne jamais renoncer à la pratique. Je n’oublierais jamais sa ferme croyance en Falun Dafa et son courage face aux assassins.
  • Pourquoi Bao Bao ne veut pas aller à l’école

    J’ai demandé au fils de mon voisin, Bao Bao, 4 ans, "voudras tu aller à l’école quand tu seras plus grand ?" Bao Bao a dit " je ne veux pas aller à l’école, l’école est horrible" j’ai demandé "comment sais-tu que c’est horrible ? " Bao Bao a dit, "mammy est allée à l’école, et elle ne peut plus revenir. Maman m’a emmené à l’école la voir. Ils l’ont enfermé dans une chambre. Il y a des barreaux de fer et un verrou sur la porte. Mammy ne peut pas sortir. Elle doit même aller aux toilettes là-dedans. Il n’y a pas de lit, et elle doit dormir par terre. L’école essaie de forcer mammy à injurier les gens, et elle ne peut pas sortir si elle ne fait pas ce qu’ils veulent. L’école n’est pas bonne, c’est un endroit horrible."
  • La torture impitoyable des pratiquants de Falun Gong dans le camp de travaux forcé de Dalian, situé dans la province de Liaoning

    Au camp de travaux forcés de Dalian dans la Province de Liaoning, les pratiquants de Falun Gong sont sauvagement torturés. Cependant, parce que l’information est soigneusement bloquée depuis l’intérieur, les personnes à l'extérieur du camp ne connaissent qu’à peine la vraie situation.