Nouvelles de Chine, 4303 morts confirmées, Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Révéler la persécution, Bureau 610, Camps de la mort et trafic d'organes, Mise en scène tragique : l'épisode de l'auto-immolation, Autres

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Eléments d'enquête | Voix de justice - soutiens | Couverture des médias | Manifestations pacifiques - Forums - Débats | CIPFG | Documents de référence | Opinions et commentaires | Rapports d'enquête | Révélations et Témoignages | Conférences de presse - Déclarations | Enquêtes indépendantes | Travail forcé | Persécution hors de Chine

  • Wang Wenbo meurt des mauvais traitements reçus au Camp de Travail de Harbin

    M. Wang Wenbon, était un élève de Falun Gong de 40 ans du village de Aimin, cité de Shuangcheng, province de Heilongjiang. Il fut arrêté et emmené au Camp de Travail de Harbin Changlizi où il travaillait loin de sa ville natale. Il fut relâché le 17 janvier 2004 après avoir souffert deux ans de persécution dans le camp de travail. Du aux graves dommages corporels et mentaux soufferts dans le camp, Wang Wenbo est mort le 1er février 2004.
  • Mme. Wang Shuxian meurt en résultat de la torture soufferte au Centre de Détention de la Province de Jilin

    Mme Wang Shuxian, élève de Dafa, avait la quarantaine et vivait dans le comté de Nongan, province de Jilin. Elle alla à Beijing faire appel en janvier 2000, et la police de Nongan l’arrêta et l’envoya en centre de détention. Ils la torturèrent vicieusement jusqu’à ce qu’elle ait une attaque cardiaque. Elle demanda fermement aux autorités du centre de détention de la relâcher, mais ils ignorèrent sa requête. Cinq jours plus tard, Wang Shuxian s’évanouit et tomba dans le coma. Plusieurs détenus la ramenèrent chez elle sur une civière. Mme Wang Shuxian décéda trois jours plus tard.
  • Les Pratiquants du Falun Dafa Torturés par Mu Jianfeng et d’autres au Camp de Travaux Forcés de Wuyuan, Mongolie Intérieure (Deuxième Partie)

    En avril 2001, pour forcer les pratiquants du Falun Dafa à abandonner leur pratique, la troisième division a torturé Liang Baochi ainsi que d’autres pratiquants arrivés récemment. Ils ont été forcés de courir plus de 80 tours de piste autour du stade d’ athlétisme. Yuxue a récité "Traiter les souffrances avec un cœur joyeux." ( phrase d'un poème de Maitre Li "Tremper son esprit et sa volonté " ) Les personnes qui le surveillaient l’ont rapporté au chef de division. Il a été appelé dans le bureau et électrocuté avec des matraques électriques. Liang est allé raisonner avec le chef de division et a été menotté derrière le dos, une main au dessus de l’épaule et l’autre derrière le dos, les menottes ont coupé dans le muscle en quelques minutes. Il a été électrocuté avec des matraques électriques, et placé dans une cellule d’isolement pendant deux jours.
  • Plusieurs enseignants de l’Ecole Secondaire dans le comté de Ruyang, de la Province de Henan, sont persécutés pour avoir persisté dans leur croyance

    Mme Ren Qin a 40 ans. Elle est diplômée de l’université et est actuellement une enseignante de math pour des élèves de troisième année dans le comté de Ruyang. Au début du mois d’août elle a été emmenée dans le centre de détention local, et y a été détenue 15 jours. Après qu’elle se soit fait extorquer 250 yans pour frais de détention, elle a été transférée à l’hôtel Fenshan pour y être détenue pendant plus de 12 jours. Mme Ren a dû payer plus de 100 Yuan par journée de détention pour les dépenses courantes. Par la suite elle a été envoyée à l’école linguistique pour sourds et muets pour y subir 15 jours de lavage de cerveau. Comme elle a refusé d’abandonner sa foi dans le Falun Gong, elle a été à nouveau transférée au centre de détention ou elle est encore détenue à ce jour.
  • La prison n°2 du complexe pénitencier de Shenyang, province du Liaoning, a un quota annuel de vingt morts

    La prison n°2 garde environ 80 pratiquants de Falun Gong en détention, ils sont forcés à travailler jusqu’à 22 h. chaque soir. Les policiers incitent également les prisonniers à les frapper. Les lunettes de quelques pratiquants ont été écrasées ; d’autres saignent de la bouche ou du nez. Les pratiquants résistant à la torture et essayant de faire entendre raison à la police sont mis dans la section de « contrôle intensif ».
  • Li Dongqing de la ville de Shenyang est envoyée pour 5 ans en prison après 3 ans de travaux forcés

    Une pratiquante de Dafa de Shenyang, mme. Li Dongqing, a été illégalement condamnée à 3 ans de travaux forcés au camp de travail de Masanjia parce qu'elle a fait appel aux autorités et parlé de la vérité de Falun Gong. Sa peine s’est finie en septembre 2002. Cependant, le camp de travail de Masanjia l'a piégée sur des accusations fabriqués et ils ont condamné Li à une peine de prison de 5 ans, en l'envoyant à la prison pour femmes de Dabei, Shenyang pour davantage de persécution. La situation de Li est critique.
  • Le Chef du Camp de Travail de Wanjia Torture des élèves de Dafa

    Depuis août 2002, le chef du Camp de Travail de Wanjia, Lu Zhenshan, a intensifié la persécution des élèves de Dafa par une violence accrue. Les méthodes de torture comprennent : forcer les élèves à rester accroupis 18 heures par jour, les garder dans de petites cellules, les forcer à s’asseoir sur des bancs de métal pendant de longues durées, les choquer avec des bâtons électriques, les arroser d’eau froide, les suspendre, les battre à coups de poings et de pieds, et ordonner aux détenus de frapper à coups de pieds ceux qui sont forcés à rester accroupis.
  • Décharné des suites de la torture, l'élève de Dafa de Shanghai Ma Xinxing est décédé

    En décembre 2003, quand des compagnons de pratique vinrent lui rendre visite, il n’avait plus que la peau sur les os. De plus, il était cloué au lit et ne pouvait ni manger ni boire. Il vomissait tout ce qu’il avalait. Les membres de sa famille dirent aux pratiquants qu’il ne reconnaissait plus personne. Quand les pratiquants échangèrent avec lui leurs expériences en faisant connaître la vérité , il n’a eu qu’un regard vide. Cependant, quand les pratiquants mentionnèrent les mots « Vérité-Compassion-Tolérance », ses yeux brillèrent, et un petit sourire apparut sur son visage. Puis ses yeux se remplirent de larmes.
  • L’Ancien Secrétaire Adjoint du Parti du Comité de District de Wolong dans la Ville de Nanyang est Mort Suite à la Torture

    Pendant sa détention la police essaya de lui faire insulter le Falun Gong et son professeur, et à renoncer à sa croyance . Ce monsieur âgé répondit sévèrement « j’ai travaillé dans le gouvernement pendant des douzaines d’années et je n’ai jamais vu des personnes qui sont supposées faire respecter la loi comme vous, violer volontairement la loi ! Quel règlement stipule que nous devons insulter les gens ? Je pratique le Falun Gong et j’ai un corps sain. Notre Maître nous enseigne de ne pas rendre les coups par des coups et de ne pas maudire quand nous sommes maudis. Nous pensons d’abord aux autres en toute chose. Quel mal y a-t-il à cela ? Falun Dafa est bon ».
  • M. Song Shijie est Torturé à Mort à Siping Trois Jours Après Son Arrestation

    Deux jours plus tard on informa la famille de M. Song qu’il était mort. Sa famille a été choquée d’apprendre cela et elle a projeté de poursuivre en justice la police de Tiexi pour avoir torturé Song Shijie. La police de Tiexi ne voulait pas que ses crimes soit dévoilés, aussi ils donnèrent 50 000 yuans à la famille de M. Song en compensation. On signale que les membres de la famille de Shijie sont toujours sur le point d’intenter un procès contre la police de Tiexi.
  • Comment l'Elève de Dafa Mme Li Shunfeng de la Province de Jilin fut Assassinée par la Police

    L'élève de Dafa Mme Li Shunfeng, 57 ans, résidait dans le Village de Quanyang, Comté de Fusong, Ville de Baishan, Province de Jilin. Le 8 février 2001, Mme Li vint à Beijing pour faire appel en faveur du Falun Gong et mourut trois jours après. La police de Beijing a dit qu'elle "s'était suicidée en se jetant d'un immeuble." Cependant, les membres de sa famille ne purent trouver aucune plaie sur elle, pas même une égratignure. Quand ses parents demandèrent à la police pourquoi il n'y avait aucune blessure due à la chute, les policiers restèrent silencieux. Selon un témoin, Mme Li fut aspergée avec un jet d'eau à haute pression, puis traînée dehors où elle mourut de froid.
  • Une Horrible Torture dans le Camp Travaux Forcés de Jiamusi Met La vie de Mme Liu Yaokun en Danger

    Le Chef de la division He Qiang était extrêmement cruel envers les pratiquants de Falun Gong et il a personnellement battu Mme Liu Yaokun. A la mi janvier 2004, Mme Liu Yaokun dont les jambes avaient de mauvaises blessures et qui avait du mal à marcher, mis un peu de temps pour se lever. Juste pour ça, l’agent de police Zhou Jiahui utilisa ses deux poings pour la battre et elle lui a donnée des coups de pied. Elle a alors traîné Mme Liu Yaokun dans une petite pièce et l'a battue encore plus cruellement. Quand on la traînée de nouveau pour la ramener, le visage de Mme Liu était méconnaissable. Depuis lors elle ne pouvait rien manger, et suite à la torture elle était incapable de s'occuper d’elle-même pour ses besoins journaliers.
  • Le Bureau " 610 " de Jiaozhou dans la Province de Shandong Détient et Torture des pratiquants de Falun Gong dans l’Hôpital de Réhabilitation

    Pendant les quatre dernières années, l’ancien hôpital Psychiatrique de la ville de Jiaozhou (aujourd’hui connu sous le nom d' Hôpital de Réhabilitation Psychiatrique de la ville de Jiaozhou) a été utilisé par le « Bureau 610 » pour persécuter environ cent pratiquants de Dafa.
  • Mme Jiang Chunxian meurt de la torture soufferte dans la prison pour femmes de Heizuizi

    Avant qu’elle ne soit envoyée à la prison de Heizuizi, mme Jiang avait été arrêtée le 7 novembre 2002, et torturée mentalement et physiquement pendant plus de 400 jours. Elle a été torturée avec la méthode de la « Grande suspension », brutalement nourrie par la force, choquée à l’électricité, et battue de bien des façons. Puis elle a été torturée à mort. Cela a eu lieu en l’espace d’un mois. La famille a envoyé son enfant de dix ans chez les parents du père qui sont des paysans et malades.
  • M. Zhao Xudong est torturé à mort dans le Centre de Détention N°2 de la ville de Lanzhou et sa famille est déchirée

    M. Zhao Xudong, 34 ans, était un employé de la Compagnie d’Industrie Chimique de la ville de Lanzhou dans la Province de Gansu. Le 7 décembre 2003, il eut une conversation avec une dizaine de pratiquants à son domicile. Des policiers conduits par Pei Huaiwei de la Brigade de Sécurité Nationale l’ont arrêté et placé dans le Centre de Détention N°2 Hualishan de la ville de Lanzhou. M. Zhao est mort le 17 février 2004 de la torture. Plusieurs jours avant sa mort, Zhao avait déjà été torturé jusqu’à l’agonie mais avait été transféré à l’hôpital de la prison. Il y est mort quelques jours plus tard. Selon des témoins, au moment de sa mort son nez était rempli de sang. Le 7 décembre 2003, mme Bai Jinyu, la mère de M. Zhao Xudong a également été arrêtée. On ne sait pas où elle se trouve à présent. Mme Li Hongping, la femme de M. Zhao à présent décédé, a été condamnée à trois ans de camp de travail forcé pour sa pratique du Falun Gong. Le père âgé de Zhao et sa fille de huit ans restent seuls livrés à eux-mêmes. Le père de Zhao a fait une dépression nerveuse causée par la douleur de la perte de son fils. Nous demandons l’attention de la communauté internationale sur cette affaire et que les meurtriers soient traduits en justice.