Nouvelles de Chine, 4112 morts confirmées, Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Révéler la persécution, Bureau 610, Camps de la mort et trafic d'organes, Mise en scène tragique : l'épisode de l'auto-immolation, Autres

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Eléments d'enquête | Voix de justice - soutiens | Couverture des médias | Manifestations pacifiques - Forums - Débats | CIPFG | Documents de référence | Opinions et commentaires | Rapports d'enquête | Révélations et Témoignages | Conférences de presse - Déclarations | Enquêtes indépendantes | Travail forcé

  • L’enseignant et les membres de sa famille persécutés par la police de la ville de Yingcheng

    A midi du 27 juin 2003, le principal de l’école primaire Luda, Monsieur Zhou Hua, a amené l’instructeur politique Monsieur Liu Mingfang et le directeur adjoint, Monsieur Cao Guochao de la police de Langjun à entrer par effraction dans la maison de Monsieur Wan pour le forcer à entrer dans la classe de lavage du cerveau. Monsieur Wan s’est enfui par une porte mais a été suivi de près par Liu et Cao. Comme il n’y avait aucune issue possible, il s’est jeté dans un étang situe tout près de sa maison ...
  • La pratiquante de Dafa Mme Diao Jing originaire de Changchun est morte sous la persécution des policiers locaux

    Après le 20 juillet 1999, elle a été emmenée arbitrairement dans un camp de travaux forcés pour être allée faire appel pour le Falun Dafa à Pékin. Quand elle a été relâchée du camp, la police l’a de nouveau emmenée de force de chez elle sans lui donner aucune raison pour la soumettre à une séance de lavage de cerveau. Refusant de coopérer avec cette persécution ignoble, elle a essayé de s’échapper en sautant du troisième étage du bâtiment et a malheureusement été gravement blessée ...
  • Une jeune étudiante pratiquante souffre dans le camp de travaux forcés pour femmes de Huhhot

    Une pratiquante de Falun Gong Liu Zhenyu s'avança calmement vers le micro et cria, " Falun Dafa est bon! " Ces mots ne durèrent que quelques secondes, mais le mouvement de confiance dans un environnement aussi pervers témoigna de la croyance ferme de Melle Liu, une étudiante âgée de 20 ans, chassée du collège et jetée en prison par le régime de Jiang Zemin parce qu'elle pratiquait le Falun Gong. Melle Liu n'apparut pas au dîner ce soir là. Malgré qu’elle fut bâillonnée par la police, les gens qui revenaient de leur travail de forçat la nuit entendirent ses gémissements . Tous les jours la police abusa d'elle inhumainement utilisant diverses tortures comme la battre avec des matraques électriques. Ils l'enfrermèrent suspendue avec une sorte de menottes ou avec des chaînes appelées " croc de loup" pendant des jours.
  • Des fonctionnaires jaloux de la ville de Chengdu amènent la police à tirer sur un pratiquant de Dafa

    Le secrétaire du parti et le surveillant d’un autre village étaient jaloux de Yang Yuanqiu et le craignaient pour son comportement droit. Ils avaient peur que le fait qu’ils aient détourné 100 000 yuan soit exposé et ont en conséquence manigancé une action pour en accuser Yang Yuanqiu. Ils ont rassemblé plus de 100 personnes puis ont informé la police locale que les pratiquants de Falun Gong tenaient une conférence de partage d’expériences. Durant leur tentative d’arrêter Yang Yuanqiu, le Chef de la sous-station de police de la ville de Yongquan a ouvert le feu sur lui, mais l’a heureusement manqué et Yang Yuanqiu a pu s’échapper sain et sauf.
  • L'action du "bureau 610" comme indicateur de la nature du régime de Jiang Zemin

    Les gens peuvent ne pas se rendre compte du fait que beaucoup de camps de travaux forcés en Chine ont détenu et détiennent toujours illégalement des pratiquants de Falun Gong indéfiniment et sans procédures légales. Les criminels responsables sont toujours les agents du "bureau 610." En plus des camps de travaux forcés, les locaux dépendants du bureau civil local d'administration, les centres de détention, les maisons d'arrestation administrative, les centres de réadaptation pour drogués et les équipements de rééducation des prostituées dépendant des bureaux de sécurité publique sont tous devenus des outils pour "le bureau 610", lui permettant de détenir illégalement, de maltraiter et même d'assassiner des pratiquants de Falun Gong.
  • Un persécuteur meurt et trois autres sont blessés dans un accident de voiture

    Note de l'Editeur : Chaque fois que nous publions des nouvelles de cette nature, nous le faisons avec un cœur lourd. Ces personnes ont commencé en tant que fonctionnaires, mais sous l'intense pression appliquée par le régime de Jiang ils ont été obligés de persécuter les disciples de Dafa. Dans le processus de destruction des vies de citoyens bienveillants et respectueux des Lois, ils ont scellé leur propre destin, et ont fait face inévitablement à la rétribution karmique. Si ce n'était les ordres mauvais de Jiang, peut être leur destin aurait été différent.
  • Un jeune homme de 26 ans de la province de Anhui est tué pour avoir refusé de renoncer à sa croyance en Dafa

    Le Centre d’Information de Falun Dafa rapportait le 18 juin qu’on a vérifié la mort d’un pratiquant de 26 ans Zhu Zhiyong de la ville de liuan, province de Anhui, le 18 septembre 2003 à l’Usine de pistons, affiliée à la Brigade n°1 du Camp de Travail de Baihu dans le Comté de Liujuang, province de Anhui. La police du camp a dit qu’il était mort parce qu’il avait refusé de renoncer à sa croyance en Vérité-Bienveillance-Tolérance. Les détails sont en cours d’investigation.
  • Mon mari, un non pratiquant, est battu et renvoyé de son travail pour avoir exposé la conduite illégale des représentants du gouvernement.

    Ils ont utilisé toutes sortes de tortures sur moi. Un matin du avril 2001, les policiers m’ont traînée dans leur bureau alors que je faisais les exercices. Ils m’ont dit méchamment: “ Alors comme ça on aime pratiquer? Je vais bien te laisser pratiquer.” Ils ont utilisé 2 bâtons électriques pour m’envoyer des décharges pendant une quinzaine de minutes.
  • Le « bureau 610 » lance une nouvelle vague de persécution contre les pratiquants de Dafa à Chengdu

    D’après beaucoup de policiers à Chengdu qui savent la vérité sur le Falun Dafa, le « bureau 610 » de Chengdu a lancé une nouvelle vague de persécution contre les disciples de Falun Dafa afin de réprimer et de persécuter le Falun Dafa et pour atteindre les soi-disant « trois zéros » (1. zéro personnes qui vont à Pékin faire appel, 2. zéro personnes qui se rassemblent et 3. zéro personnes qui pratiquent le xiulian).
  • 25 personnes déclarent que ce qu'elles ont dit et fait sous la pression du lavage de cerveau est nul et non avenu

    Une "déclaration solennelle" est la formulation publique d'une personne déclarant au monde que quoi qu'elle(il) ait fait ou dit contre Falun Dafa sous la pression ou la tromperie est nul et non avenu. La plupart de ces déclarations viennent de pratiquants de Falun Dafa en Chine qui ont souhaité exprimé leur regret d'avoir face à la torture physique et à la pression du lavage de cerveau, signé des documents renonçant à Dafa et garantissant de ne plus pratiquer.Aussi, alors que de plus en plus de gens en Chine apprennent la vérité sur comment ils ont été trompés et dupés par le régime de Jiang, beaucoup de non pratiquants soumettent aussi des "déclarations solennelles."
  • Une femme de 33 ans, pratiquante de Falun Gong, torturée à mort

    En avril, Mme Tang Fafen est décédée des blessures subies alors qu’elle était battue et torturée dans un camp de travaux forcés en Chine.Son fils de 9 ans est laissé avec ses grands-parents, son mari est encore en détention.
  • Un officiel corrompu connu pour avoir persécuté les pratiquants de Dafa se suicident

    Durant son mandat dans la province de Heilongjiang, Xu Youfang a suivi les ordres de Jiang de persécuter les pratiquants de Falun Gong. Lorsqu’il était à la tête du département forestier, il a promu la sœur cadette de Jiang Zemin, Jiang Zehui, de la position de technicienne ordinaire à la direction de l’Académie Forestière Chinoise, gagnant les faveurs de Jiang. Mais les mauvaises actions de Xu l’ont finalement rattrapé.
  • Une pratiquante de Dafa au bord de la mort du à la torture par la police de la province de Henan (photos)

    La pratiquante de Dafa, Mme Xiao Yafang, 29 ans, du comté de Qidong, dans la province de Hunan, a été illégalement détenue par la police pendant plus de deux ans parce qu'elle était allée à Beijing faire appel pour le Falun Gong.Toutes sortes de torture en prison ont rendu cette jeune femme en pleine santé handicappée et émaciée. En juin dernier, Xiao Yafang était au bord de la mort.
  • Les Parents condamnés au travail forcé, le grand père meurt de chagrin, les deux fillettes restent seules dans la ville de Chengdu

    Après avoir assisté à la persécution de son fils et de sa belle-fille, et avoir vu les souffrances et la solitude de ses deux petites filles ces deux dernières années, le père de 80 ans de Yang Zhu est mort le Coeur brisé le 4 mars 2003. Une famille heureuse a été déchirée par le régime de Jiang.
  • Le "Bureau 610" du régime de Jiang Zemin laisse ouvertement la preuve de la persécution à la Station de bus de la ville de Hebi, province de Henan (photos)

    Les mots à faire froid dans le dos "les pratiquants de Falun Gong ont l'interdiction de monter à bord des bus" peuvent être lus sur la porte de la station de bus de Hebi, province de Henan.