Nouvelles de Chine, 3906 morts confirmées, Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Révéler la persécution, Bureau 610, Camps de la mort et trafic d'organes, Mise en scène tragique : l'épisode de l'auto-immolation, Autres

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Eléments d'enquête | Voix de justice - soutiens | Couverture des médias | Manifestations pacifiques - Forums - Débats | CIPFG | Documents de référence | Opinions et commentaires | Rapports d'enquête | Révélations et Témoignages | Conférences de presse - Déclarations | Enquêtes indépendantes | Travail forcé

  • FDI : Sept pratiquants de Falun Gong torturés à mort pour avoir exposé la persécution en Chine

    – Simplement parce qu’ils ont distribué des dépliants exposant la persécution du Falun Gong ou parce qu’ils ont voyagé à Beijing pour faire appel pacifiquement, encore sept pratiquants de Falun Gong ont été torturés à mort.
  • Meurtre d’une pratiquante de Dafa, M. Zhu Zongxia, perpétré dans la circonscription de la police de la ville de Hefei

    Après être retournée chez elle, les officiers de police et son mari, qui avait été trompé par les mensonges, la battirent et la menacèrent constamment, essayant de lui faire révéler la source des imprimés. Le matin du 20 mai, plusieurs policiers l’enlevèrent de nouveau et l’envoyèrent au poste de police de la rue Sanli. Plus tard, ils essayèrent de l’envoyer en camp de travail forcé et la menacèrent, espérant qu’elle divulguerait les noms d’autres pratiquants. Zhu Zongxia ne coopéra pas ce qui les rendit furieux et ils la battirent brutalement. A minuit, Zhu Zongwia fut poussée sans pitié du haut du cinquième étage du bâtiment et mourut sur le champ.
  • Pratiquants de la ville de Jixi illégalement arrêtés et brutalement torturés

    Environ trois à quatre jours plus tard, la police a mis à sac deux autres centres de materiel. Des articles ont été saisis dont deux ordinateurs de bureau, une carnet de notes informatique, trois imprimantes laser, un brûleur de CD, des matériaux sur l’Information Internet locale, et une liste de 200 pratiquants persécutés. De grands dommages !Xin Guirong et d’autres pratiquants de Dafa ont été souvent interrogés. Chaque fois l’interrogatoire a duré plusieurs jours, et ils étaient au seuil de la mort lorsqu’ils ont été ramenés de la torture
  • La Cour de la ville de Handan brise une famille heureuse

    J’avais une famille heureuse et paisible. Simplement parce que je pratique le Falun Gong, j’ai été illégalement détenue et maltraitée par la police. Mon emploi m’a été retiré et ma famille et mes amis ont tous été affectés. J’ai du quitter la maison et mener une vie vagabonde pour échapper à la persécution. L’année dernière, la police a fréquemment fait irruption chez moi et a harcelé ma famille, et ils ont aussi harcelé mon mari sur son lieu de travail de nombreuses fois. En résultat, le travail et le salaire de mon mari ont été suspendus pendant une longue période. Ils l'ont aussi menacé de pire s’il ne divorçait pas.
  • Le Dr. Lin Yanqing, condamné à 3 ans de travail forcé par la police de la province de Fujian

    Il fut torturé par des moyens cruels et en résultat ses deux mains furent estropiées. Il fut renvoyé de son travail et ramené sous escorte dans sa ville natale dans la province de Fujian, où il fut placé sous une constante surveillance par la police locale.Peu avant le 16ème Congrès du Parti fin 2002, il fut emmené de force en prison pour un lavage de cerveau. Parce qu’il croit fermement en Dafa et a refusé d’y renoncer, il a été condamné à 3 ans de travail forcé dans la Province de Fujian.
  • La police sadique de la ville de Tangshan torture les pratiquants de Dafa avec des moyens incroyablement cruels

    Les pratiquantes ont été déshabillées complètement et menottées une main à chaque mât. Leurs pieds ne touchaient pas terre et elles ont été torturées dans cette position suspendue. Les persécuteurs ont baissé les pantalons des pratiquantes et attrapé leurs seins pour les humilier. Ils ont aussi attaché leurs mains et leurs pieds ensemble, alors deux policiers se tenaient de chaque côté et levaient les mains et les pieds de la pratiquante le plus haut possible, puis ils lançaient la pratiquante sur le sol. Ils ont répété cette torture de nombreuses fois.
  • Nouvelles tardives : Mort de Mme Ho Lijun, une pratiquante de Dafa, torturée par la police de Beijing

    La pratiquante de Dafa, Ho Lijun, une conférencière à l'Université de science et technologie de Changchun, résidait dans la ville de Changchun, province de Jilin. Elle est morte en raison de la torture en mars 2001, alors qu'elle était âgée d'environ 60 ans.
  • La Chine Arrête et Détient une Plaignante dans le Procès pour Génocide contre Jiang Zemin aux Etats Unis (photo)

    En réponse au procès américain contre Jiang Zemin, l’ex dirigeant de Chine accusé de génocide contre les pratiquants de Falun Gong, le Bureau de la Sécurité Chinois a établi dans tout le pays un « Réseau Spécial d’Enquête Criminelle » qui enquête et élimine toutes les activités liée au développement du procès. A travers toute la Chine, le « Réseau Spécial d’Enquête Criminelle » traite tous les plaignants potentiels et ceux qui réclament justice dans le procès comme des criminels. Il espionne, surveille, contrôle, et arrête tous les plaignants potentiels chinois dans le procès pour génocide contre Jiang Zemin.
  • La police de la ville de Jilin sectionne le larynx d’une pratiquante de Dafa

    La police criminelle était effrayée que leur persécution de Wang ne soit exposée. Ils ont alors conspiré avec l’hôpital pour sectionner le larynx de Wang en prenant l’excuse du traitement afin de l’empêcher de parler. Maintenant, Wang ne peut plus parler et est dans une condition critique.
  • Ma Sœur aînée, Liang Hua a été arrêtée et torturée neuf fois

    Elle a résisté à tous les interrogatoires et a fait une grève de la faim pendant 8 jours. L’interne, Dr Liu, était très en colère. Alors le directeur appela plusieurs hommes costauds (des détenus criminels) pour pousser ma sœur sur le sol. Ils l’ont battue avec des bâtons de bois au visage, sur la bouche, sur les dents et ont utilisé des tenailles pour lui arracher les dents et écraser la bouche. Ma sœur était blessée au visage, ses dents étaient cassées et sa bouche et ses lèvres suppuraient. Le sang couvrait son corps et le sol. Plus tard, les brutes l’ont tirée par les cheveux.
  • Trois méthodes typiques utilisées pour torturer les pratiquants de Falun Gong

  • À la mémoire de la pratiquante Li Weihong

    Bien qu'elle ait souffert terriblement, elle n'avait pas de regret, ni de ressentiment. Elle a dit: « J'ai juste fait ce qu’un pratiquant de Falun Dafa devrait faire et je n'ai pas bien fait dans beaucoup de domaines ». Actuellement, sa soeur Li Weiling a été illégalement condamnée à une peine de huit ans de prison et est détenue dans la prison pour les femmes du quartier de Songjiang, à Shanghai. Sa mère (68 ans, illégalement condamnée à deux ans de réforme par le travail forcé) a été récemment libérée du camp de travail forcé. Li Weihong a dit lentement dans ses derniers moments: « Falun Dafa est la grande Loi de l'univers. Vous devez tous continuer... »
  • Dernières Nouvelles sur la mort du pratiquant de Dafa Shi Zhongyan au camp de travaux forcés de Jinzhou dans la province de Liaoning

    Malgré les diverses formes de tortures que lui ont infligées ses ravisseurs, Shi a refusé de renoncer à ses convictions. Il a été détenu au-delà des deux ans de peine arbitraire. Le 26 avril 2003, à 1h:00 du matin, Shi Zhongyan est mort à l'Hôpital de l'Armée de la Libération du Peuple #205, après avoir enduré de violentes persécutions et sur une longue période de temps.
  • Les biens d’investisseurs étrangers sont confisqués parce qu’ils pratiquent le Falun Gong

    Mme Cai demanda à la police pourquoi ils pillaient l’usine et saisissaient le camion, alors que son entreprise n’avait violé aucune loi. Le chef de brigade Huang Jingwei répliqua, « cela n’avait rien à voir avec vous ni avec votre entreprise. C’est une affaire politique. Vous devez venir ici en personne réclamer votre camion. » M. et Mme Cai a avaient toujours vécu à l’étranger et n’avaient jamais rencontré une activité de la police violant si manifestement la loi. Ils pensèrent que c’était une récurrence de la « Grande Révolution Culturelle ». Ils ne savaient plus où aller.
  • Le pratiquant de Dafa, Li Zhongmin, de la ville de Dalian, est torturé et tué dans la prison de Dabei (photo)

    Il fut secrètement et illégalement condamné à 15 ans de prison. Il fut transféré à la prison de Dabei dans la ville de Shenyang et soumis à une torture constante jusqu'à sa mort le 4 mars 2003. À sa mort, des témoins ont vu de nombreuses blessures sur son corps, avec des taches de sang au dos de sa tête et une large zone couverte de bleus et de blessures à l’intérieur de ses cuisses. Il y avait de nombreuses marques rouges sur son dos et ses yeux s’étaient profondément enfoncés.