Nouvelles de Chine, 4112 morts confirmées, Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Révéler la persécution, Bureau 610, Camps de la mort et trafic d'organes, Mise en scène tragique : l'épisode de l'auto-immolation, Autres

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Eléments d'enquête | Voix de justice - soutiens | Couverture des médias | Manifestations pacifiques - Forums - Débats | CIPFG | Documents de référence | Opinions et commentaires | Rapports d'enquête | Révélations et Témoignages | Conférences de presse - Déclarations | Enquêtes indépendantes | Travail forcé

  • Un propriétaire de magasin agressé par un chef de police écope de trois ans de prison

    Le chef adjoint Niu Yong et plusieurs policiers du commissariat de Jiazhuang dans la ville de Zibo se sont rendus au domicile de M. Huang, le 22 mars 2016. Sans s'identifier, ils ont battu et grièvement blessé M. Huang. Son magasin a été mis à sac, et les policiers ont saisi 2000 yuans et des effets personnels ...
  • La vie d’un ancien policier, incarcéré à répétition pour ses convictions, est en danger

    M. Dai Qihong est un pratiquant de Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée en Chine depuis 1999. Son arrestation la plus récente a eu lieu il y a quelques semaines, le 1er septembre, quand il s’est rendu à un département de police local pour demander la libération d'un pratiquant illégalement incarcéré. La police l’a emmené au centre de détention de Mudanjiang, où il a entrepris une grève de la faim. Au bout de huit jours sa santé a commencé à décliner, et il a été emmené précipitamment aux urgences ...
  • Une femme de Shenyang emprisonnée pendant trois ans, raconte son arrestation et son procès

    Je parlais aux gens des faits concernant le Falun Gong le 7 août 2014 et j’ai été dénoncée aux autorités. Alors que je rentrais chez moi, deux policiers m’ont approchée et ont essayé de m’arrêter, mais j’ai résisté. Peu après, une autre voiture de police est arrivée ...
  • Emprisonné pendant des années pour sa foi, un homme de 70 ans de nouveau confronté à un procès illégal

    La police de Shouguang a arrêté un ingénieur de gisement pétrolier à la retraite, alors qu’il disait aux gens pourquoi la persécution du Falun Gong est mauvaise, dans le contexte d’une foire locale. La police a plus tard fouillé sa maison et l’a emmené dans le centre de détention de la ville ...
  • Les méthodes brutales de persécution utilisées par le centre de détention de Shenyang

    Le centre de détention de Shenyang Liaoning, également connu comme le premier centre de détention de Shenyang, est un endroit qui persécute et détient les pratiquantes de Falun Gong avant qu'elles ne soient envoyées dans un camp de travail ou qu’elles passent en jugement. Mme Wang Hong, une pratiquante du canton de Liaozhong, a été arrêtée à Pékin le 1er décembre 2000, et a été envoyée au centre de détention.
  • Des couplets traditionnels chinois provoquent une intensification de la persécution dans la province du Liaoning

    Au début de l'année 2017, Li Xi, le secrétaire du Parti de Liaoning, a visité la ville de Diaobingshan. Il a vu plusieurs couplets promouvant les valeurs traditionnelles chinoises. Li a appelé les maires de Diaobingshan et de Tieling (la plus grande ville ayant une juridiction près de Diaobingshan) ." Pourquoi votre commune n'adhère-t-elle pas à la politique du Parti communiste? » a-t-il demandé, se référant au fait que les pratiquants de Falun Dafa pouvaient afficher des couplets avec des messages que le Parti communiste n'apprécie pas ...
  • Des policiers déjouent les ordres de persécuter les pratiquants de Falun Gong

    La police dans de nombreuses régions de Chine a reçu l’ordre de "Frapper aux portes", un ordre qui vise à harceler et à arrêter les pratiquants de Falun Gong avant le 19e Congrès national du Parti communiste chinois prévu en octobre 2017.
  • Une pétition de 300 habitants réclame la libération d’une pratiquante de Huludao arrêtée pour ses convictions

    La police de Huludao a arrêté Mme Zhang Guihuan deux fois en juillet pour son refus d'abandonner sa pratique du Falun Gong, discipline spirituelle persécutée en Chine depuis 1999. Madame Zhang a été arrêtée le 14 juillet 2017 sur un marché et a été libérée trois jours plus tard sous caution et en attente de procès. Quelques semaines plus tard, le 28 juillet, la police l'a emmenée de chez sa mère au centre de détention de Huludao. Son cas a été transmis à la Cour de la ville de Xingcheng, où elle devrait être jugée le 8 septembre. Mme Zhang a rencontré l'avocat qu'elle a embauché le 28 août.
  • La persécution du Falun Gong a fait dix-sept victimes de plus au cours du premier semestre 2017

    La persécution du Falun Gong par le régime communiste chinois a fait dix-sept victimes de plus au cours du premier semestre 2017. Toutefois, compte tenu du blocus de l’information par le régime, le nombre de décès pourrait être beaucoup plus élevé que celui rapporté ...
  • Une femme du Hunan meurt un mois après sa condamnation à une peine d’emprisonnement

    Une habitante du canton de Shimen est morte à peine un mois après avoir été condamnée à trois ans d’emprisonnement pour son refus de renoncer au Falun Gong, discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois ...
  • Une pratiquante de 77 ans arrêtée et harcelée pour sa foi

    Une pratiquante de Falun Gong de 77 ans de Deyang, province du Sichuan, a été arrêtée récemment et détenue au poste de police pendant plus de sept heures. Les agents ont continué à la harceler après sa libération ...
  • Comment le régime chinois utilise les centres de détention pour persécuter les pratiquants de Falun Gong

    Pour le Chinois moyen, les centres de détention sont des endroits peu familiers. En raison de la censure gouvernementale, les étrangers ne savent pas grand-chose concernant les installations utilisées pour détenir des suspects avant qu'ils ne soient condamnés ou acquittés en première instance.De nombreux détenus ne sont pas disposés à se rappeler ou ne serait-ce que mentionner ce qu'ils ont vécu, ce qui rend encore plus difficile pour le public de savoir ce qui se passe dans les centres de détention à travers le pays ...
  • Un homme de Jilin décède suite à la détention et au harcèlement

    M. Wu Chunyan a été arrêté à son domicile avec six autres personnes en lisant les livres du Falun Gong le 3 mars 2016. La police a perquisitionné son domicile et confisqué tous ses biens liés au Falun Gong. Bien que l’ensemble des sept pratiquants aient été libérés après 20 jours de détention, interrogatoire et lavage de cerveau, M. Wu et deux autres pratiquants ont été placés en résidence surveillée et ont été souvent harcelés par la police.
  • Un homme dans le coma ramené en prison pour terminer sa peine après une opération du cerveau

    M. Hu purgeait une peine de quatre ans de prison après avoir été arrêté en 2015 pour la distribution de documents d'information révélant la persécution du Falun Gong. Il a été transporté à l'hôpital après avoir soudainement perdu connaissance dans la Prison de Benxi, le 26 mai 2016. Les médecins ont découvert qu'il avait fait une grave hémorragie cérébrale et l’ont opéré. Il n'a jamais repris connaissance après l'opération ...
  • La police parcourt 2400 kilomètres pour arrêter une pratiquante de Falun Gong

    En mai 2017, la police de Wuxi, dans la province du Jiangsu, a parcouru plus de 2400 kilomètres jusqu’à Mudanjiang, dans la province du Heilongjiang, et a arrêté la pratiquante de Falun Gong, Mme Zhang Yulian, qui avait été filmée par une caméra de surveillance en train de distribuer une information au public sur la persécution du Falun Gong alors qu’elle rendait visite à sa fille à Wuxi en avril 2017 ...