Vingt-sept méthodes de torture employées au Centre de Détention Wutongqiao, à Leshan , dans la Province du Sichuan (1ère partie)

La police du Centre de Détention de Wutongqiao, à Leshan, dans la Province du Sichuan emploie 27 méthodes cruelles pour torturer les pratiquants du Falun Gong. Le chef d’un groupe local du "Bureau 610 "* Du a dit une fois, "Vous allez fondre même si vous êtes faits de fer, et chaque pratiquant du Falun Gong subira ce traitement."
Le compte rendu suivant documente quelques-unes de ces méthodes de torture et les noms affreux qui leur sont donnés par ce centre de détention.

"Dégouliner complètement nu": Les pratiquants du Falun Gong sont mis à nu en hiver et trempés avec de l’eau glacée, suivi d’un violent brossage du corps entier avec une brosse à dents, jusqu’à ce que le sang apparaisse sous la chair lacérée.

"La tortue remuant le sable": Le pratiquant est mis à nu en hiver, trempé d’’eau froide et couvert de détergent. Après, il est roulé sur le sol jusqu’à ce que les ampoules se forment partout sur son corps, puis on les fait saigner jusqu’à temps qu’il perde conscience.

" Soupe de cent trésors” : Un pratiquant du Falun Gong sera forcé d’avaler le crachat et le mucus nasal des autres criminels. Un pratiquant a été torturé interminablement de cette façon pendant tout un hiver.
"Exploser la gorge": Les pratiquants du Falun Gong ne fument pas et ne boivent pas. Dans cette méthode de torture ils sont forcés à avaler le bout brûlant d’une cigarette des criminels détenus.

"Secouer l’étoile": Fracasser la tête des pratiquants contre le mur jusqu’à temps qu’ils saignent. Les murs sont couverts de taches de sang.

"Frire les haricots": Les doigts du pratiquants sont mis entre les manches de brosses et durement frottés contre, jusqu’à temps que la peau soit mutilée. Quelquefois le doigt est tellement infecté que l’os ressort.

"Frire et mijoter les pieds de cochons": Les pratiquants sont torturés en pressant le bout d’une cigarette contre leurs ongles, les brûlant. L’odeur est affreuse, et plus tard l’ongle habituellement pourrit et tombe.
"Tirer l’épinard": Arracher de force les poils du pubis des pratiquants.

"Flamber les glandes du pénis": Les pratiquants ont subit d’incroyables tortures sexuelles et dans ce cas ayant la peau de leur pénis attachée avec de la ficelle de papier et alors on met le feu au papier. Bientôt la peau du pénis commence à brûler et à faire des ampoules, et s’infecte plus tard, causanr des douleurs atroces.

"Chacun est sain": Les pratiquants sont maintenus au sol et on leur frappe les dents avec le manche d’une brosse à dents courbé en force puis relâché, jusqu’à temps que les dents soient branlantes et saignent, et même tombent.
Il y a de nombreuses autres méthodes de torture atroces qui n’ont aucun nom mais qui sont quand même employées contre les pratiquants du Falun Gong.

Nous espérons que les pratiquants locaux reconnaîtront la perversité derrière la persécution, et aideront et s’encourageront les uns les autres à étudier la Loi davantage et à cultiver son coeur, et établir de fortes pensées droites. L’attachement à la peur est une excuse dont les forces anciennes se servent pour nous persécuter, aussi longtemps que nous n’abandonnons pas la peur et les autres attachements, les forces anciennes penseront qu’elles ont encore un “espoir”, et qu’un jour nous céderons lorsque nous ne pouvons plus le supporter. Une fois que les pratiquants de Dafa abandonnent l'idée de vie et la mort et tous les attachements du monde, la perversité sera éliminée et la persécution finira.

*Le Bureau 610 est un service créé spécifiquement pour persécuter le Falun Gong avec le pouvoir absolu sur chaque niveau de l’administration du parti et tous les autres systèmes politiques et judiciaires.

Date de parution: 11/9/2003
Catégorie: Témoignages

Version Chinoise disponible a http://www.minghui.org/mh/articles/2003/8/19/55861.html

Traduit au Canada le 13/9/2003
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2003/9/11/40147p.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.