Catastrophes naturelles, déclin et chute de la dynastie Xia

 


[note d'introduction : L'histoire de la Chine est celle d'une succession de dynasties. Dans l'évolution de la Chine, la chute de chaque dynastie fut suivie de l'élévation d’une autre. Des dizaines de milliers de protagonistes colorés honorèrent la scène et des millions de chinois supportèrent tant de souffrance. Pendant ces événements, les calamités naturelles qui durèrent souvent pendant des années semblent avoir tenu les rôles principaux dans la pièce. Chaque calamité avertissait que la rétribution suivrait pour ceux qui avaient violé les principes du ciel. Chaque calamité semblait diriger le déclin et la chute d'une dynastie, et la naissance d'une nouvelle dynastie menée par un monarque moral.]


Il y a très peu de registres historiques au sujet des désastres naturels pendant la dynastie Xia (21e au 16e siècles A.J.C.). Le registre dans les Annales en Lamelles de Bambou (ou Zhu Shu Ji Nian en Chinois) est le seul endroit où on peut avoir un aperçu de ce qui arriva. Ce fût pendant le règne du 12e monarque de la dynastie Xia, l'empereur Qin (ou le Yin Jia), que la dynastie Xia amorça son déclin. Au cours de la dernière année du règne de l'empereur Qin, une période de grave sécheresse commença et le temps devint extrêmement chaud. Les Annales en Lamelles de Bambou enregistrèrent la sécheresse : "le ciel fit descendre sur terre un malfaiteur pour que les dix soleils apparaissent dans le ciel." Les anciens chinois croyaient que les températures et les sécheresses extrêmes étaient les signes de la présence d'un démon dans le royaume humain. L'empereur Qin mourut l'année même où les températures extrêmement élevées et une grave sécheresse frappèrent la Chine.


Dans la septième année du règne de l'empereur Fa (1627 à 1615 A.J.C), le quinzième monarque de la dynastie Xia, il y eut un tremblement de terre ; c'était le premier rapport d'un tremblement de terre en Chine et dans le monde. " quand l'empereur Fa mourut dans sa septième année de règne, le Mont Tai se brisa. " (dans Annales en Lamelles de Bambou)


Vers la fin de la dynastie Xia il y eut deux plus grands tremblements de terre.


L'empereur Gui était le dernier empereur de la dynastie Xia. Pendant le règne de l'empereur Gui, la dynastie Xia était en crise. L'empereur Gui, cependant, vivait dans une extravagance extrême. C’était aussi un tyran sanguinaire. Selon les registres des Annales en Lamelles de Bambou, l'empereur Gui " n'épargna aucune dépense en construisant ses palais, décorant les terrasses avec du jade précieux, embellissant les salles avec du jade fin et édifiant des portes en jade." Il s’entourait de belles femmes de toute la nation et les gardait dans son harem impérial. Il se livrait à l’excès à l'alcool, au sexe, à la musique jour et nuit. L’empereur Gui construisit raconte-t-on une piscine de vin assez grande pour y naviguer en bateau Les gens étaient souvent ivres et se noyaient dans la piscine de vin. Les événements absurdes et déments telles que la noyade dans la piscine de vin amusaient la concubine favorite Mei XI de l'empereur Gui. La population de Xia elle souffrait de difficultés extrêmes. Ayant à peine de quoi se nourrir avec les moissons annuelles, et ne pouvant se permettre de stocker aucune graine pour la plantation de l'année suivante. Partout les familles étaient brisées et dispersées chaque fois qu'une catastrophe naturelle se produisait. Les sujets de l'empereur Gui dirigèrent une fois leur doigt ver le ciel et le maudirent, " quand le soleil tombera, nous serons heureux de mourir aussi ! " Cela signifiait qu'ils auraient été heureux si le soleil était tombé du ciel et avait détruit l'empereur Gui, même si cela avait signifié qu'ils mourraient également !


L'empereur Gui était violent et cruel. Il tuait ses sujets pour des raisons triviales. Il y avait un fonctionnaire de gouvernement du nom de Guan Longfeng pendant la dynastie Xia. Il présenta le " Portrait d'un empereur " à l'Empereur Gui. Le " Portrait de l'Empereur " était également connu comme le " Portrait d'or. " C'était un dessin ancien fait par des monarques des dynasties précédentes, avec des images magnifiques montrant l'accomplissement des monarques antiques. Il était destiné à servir de guide pour de futures générations de monarques de l'administration nationale. Guan Longfeng présenta le " Portrait d'un Empereur " dépeignant les histoires de l'empereur Yu (2205 à 2197.A.J.C) régulant les fleuves et les cours d'eau afin qu’ils puissent servir à empêcher des inondations. Guan avait espéré que l'empereur Gui apprendrait de l'empereur Yu comment régir le pays, en étant économe, et en s'occupant de sa population, afin d'assurer la longévité de la dynastie Xia. Guan avait également essayé d'expliquer à l'empereur Gui que s'il continuait à gaspiller excessivement dans les divertissements , et à tuer les gens à volonté, il verrait bientôt la fin de la dynastie Xia ! Cependant, Guin'écouta pas ce sérieux conseil. Après le meurtre de Guan Longfeng, Gui avertit les fonctionnaires de la cour impériale que celui qui oserait le conseiller contre son style de vie comme Guan Longfeng, ferait face à la même punition capitale. Après cela, les fonctionnaires vertueux et sérieux disparurent de la cour impériale, ainsi que tout ce qui s’opposait à sa règle. En conséquence, l'empereur Gui devint encore plus arrogant et autoritaire.


Et ainsi il advint que, " la quinzième année de l'empereur Gui, une nuit il y eut une pluie de météores. Il y eut un tremblement de terre. Les fleuves de Yi et de Luo s’ asséchèrent. Dans la trentième année de l'empereur Gui, le Mont Qu s'effondra." (dans les Annales de Lamelles en Bambou.) Quand les générations postérieures parlèrent du déclin de la dynastie Xia, elles disaient toujours, " dans les temps anciens, la dynastie Xia s'effondra quand les fleuves de Yi et de Luo s’asséchèrent !" Selon " l'histoire de Zhou " dans l'Histoire des Six dynasties (ou de Guo Yu), le seigneur féodal Cheng Tang (qui plus tard établit la dynastie de Shang) décida que l'empereur Gui était corrompu au delà de la rédemption et perdait tout soutien de sa population. En conformité avec la volonté du ciel, Cheng Tang mena une croisade contre l'empereur Gui et ainsi s'acheva la dynastie Xia.


Beaucoup de gens voient ces désastres naturels comme des avertissements et des punitions du ciel, visant ceux qui ne se conduisent pas selon les principes divins. Ainsi, les crimes démoniaques de l'empereur Gui provoquèrent le ciel, qui finalement l’élimina après des avertissements multiples sous forme de calamités naturelles.


Version chinoise
Traduit de l'anglais : http://www.pureinsight.org/node/1655

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.