Plus de 700 personnes joignent leurs efforts pour secourir M. Li Lankui

Début juin 2012, le chef adjoint du régime chinois, Xi Jinping a invité le gouverneur de l’Iowa, Etats-Unis, à visiter la municipalité de Xipingle, canton de Zhengding, dans la province de Hebei. En amont de la visite, le Bureau 610 du canton et le département de police ont intensifié leur persécution des pratiquants de Falun Gong. M. Li Lankui, pratiquant local a été illégalement arrêté et est actuellement détenu dans le centre de lavage de cerveau de Shijiazhuang.

Les résidents locaux ont dénoncé la persécution illégale de leur voisin. Plus de 700 personnes ont signé une pétition appelant à la libération immédiate de M. Li, avec 703 signatures et empreintes digitales collectées jusqu’à aujourd’hui. Les amis et les parents ont aussi envoyé une lettre au gouverneur de l’Iowa, M. Terry Edward Branstad, l’appelant à l’aide dans cette affaire.


M. Li Lankui et son épouse

Plus de 700 personnes ont signé une pétition avec leurs empreintes digitales pour demander la libération de M. Li


Les voisins interviennent au nom de M. Li
.
Au matin du 1er juin 2012, 20 à 30 agents du Bureau 610 du canton de Zhengding et du département de police de Zhengding se sont rendus dans 4 véhicules de police, au domicile de M. Li dans le village Donganfeng, municipalité de Xipingle. M. Li était parti travailler. La police est entrée en force dans la maison et a contraint la famille à les aider à le chercher. Une fois qu’ils l’ont trouvé, ils l’ont forcé à signer un formulaire de renoncement à la pratique du Falun Gong.


Puis les agents ont poussé M. Li dans un véhicule de police. Sa mère, âgée de prés de 80 ans s’est précipitée et a attrapé son fils, ne voulant pas le laisser partir. Les voisins sont aussi intervenus. Ils ont entouré les policiers et tenté de les raisonner : "Li Lankui est un homme vertueux. Pourquoi harcelez-vous souvent une si bonne personne ? " De plus en plus de gens se sont alors attroupés pour condamner les actions illégales de la police.


Grâce à la forte intervention des gens, les agents n’ont pas réussi à mener l’arrestation à bien. Cependant, le Bureau 610 n’a pas abandonné et a commencé à suivre M. Li. Ils ont déployé de nombreux agents en civil pour le surveiller.


Au cours de cette période, M. Li a eu une brève conversation avec le propriétaire d’une déchèterie. Par la suite, cette personne a été harcelée et menacée par les autorités qui voulaient savoir ce que M. Li lui avait dit. La police lui a extorqué 1500 yuans d'espèces et confisqué des biens pour une valeur de plusieurs milliers de yuans. Ils ont aussi menacé au moins 10 autres villageois de les arrêter.


Le 7 juin 2012, 4 à 5 agents de police ont secrètement arrêté M. Li et l’ont emmené dans le centre de détention du canton de Zhengding. Les autorités n’ont pas informé sa famille de l’arrestation. Celle-ci s’est alors renseignée sur la situation de M. Li aux alentours du village et a pu découvrir quelques indices. Puis, ils se sont rendus au poste de police de Xipingle pour demander la libération de M. Li. Leur requête est demeurée dans réponse.


Sept jours plus tard, les fonctionnaires ont condamné M. Li à 1 an et 3 mois de prison. Lorsque sa famille s’est rendue dans le centre de détention du canton de Zhengding pour lui porter quelques vêtements, les gardiens les ont obligés à payer 750 yuans pour les dépenses quotidiennes de M. Li.


Depuis, M. Li a été transféré vers le centre de lavage de cerveau de l’agglomération de Shijiazhuang.


Persécuté pour sa paisible croyance

Avant de pratiquer Falun Gong, M. Li était en mauvaise santé. Une hernie discale lombaire le contraignait à rester alité et il n'avait pas pu travailler pendant 2 ans. Sous l'énorme pression de la vie, son caractère s'était aigri, causant la disharmonie dans la famille. On lui a présenté Falun Gong en mai 1999, et sa santé et son caractère se sont sensiblement améliorés en à peine un mois de pratique. Il est devenu optimiste et a commencé à travailler comme collecteur de déchets pour gagner sa vie. Le changement miraculeux a surpris de nombreux villageois, et en conséquence, beaucoup parmi les voisins de M. Li se sont alors aussi mis à pratiquer.

.
Depuis que les autorités communistes ont commencé à persécuter Falun Gong en juillet 1999, M. Li a beaucoup souffert entre les mains du régime. Il a été arrêté à 3 reprises pour ses convictions.


Le 26 novembre 2008, aux alentours de 01 heure du matin, un train transportant des dignitaires étrangers et des dirigeants nationaux a presque déraillé quelqu'un ayant placé des pierres sur les rails. Le département de la police ferroviaire, le département de la police ferroviaire de Shijiazhuang et la police locale ont déployé plus de 100 agents pour résoudre l’enquête. Cependant, ils n’ont pu découvrir d’indices et ont décidé de s'en prendre aux pratiquants de Falun Gong. Sous la direction du responsable du parti du village, Li Wenmin, ils ont arrêté 300 pratiquants, dont M. Li, qui a alors, été illégalement détenu.


Plus de 700 personnes se joignent aux efforts pour secourir M. Li Lankui

Le harcèlement continu et la persécution de bonnes personnes par les autorités au cours des années a fait naître un puissant sentiment d’insatisfaction parmi les résidents du canton de Zhengding et des régions voisines. Ainsi, plus de 700 personnes se sont spontanément jointes aux efforts pour secourir M. Li, suite à sa dernière arrestation , signant une pétition demandant sa libération immédiate.


Le 4 juillet 2012, des résidents ont suspendu des ballons et des bannières avec les mots: "Le monde a besoin d’Authenticité-Bienveillance-Tolérance", "Liberté de croyance, cessez la persécution "et des slogans similaires pour attirer davantage l’attention sur ce cas. Les ballons ont été lâchés dans les airs, aux alentours de l’aéroport local et des zones résidentielles.


Des bannières avec les mots " La foi est innocente, cessez la persécution " suspendues dans le village

Les amis, parents et voisins de M. Li ont aussi envoyé une lettre à M. Branstad, gouverneur de l’état de l’Iowa, Etats-Unis, faisant appel à son aide pour secourir M. Li

Version chinoise

Traduit de l’anglais de : http://en.minghui.org/html/articles/2012/8/5/134795.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.