Un couple âgé arrêté pour avoir cherché justice pour leur fille, un témoin également arrêté pour avoir pris leur défense

La pratiquante de Falun Gong Mme Deng Caijuan de l’agglomération de Foshan dans la province du Guandong, a récemment été arrêtée et emmenée dans un centre de lavage de cerveau par les autorités communistes. Ses parents âgés n’ayant nulle part où demander justice, sont allés sur la place d’un centre commercial local pour rendre publiques leurs doléances concernant leur fille ; Les gens qui les ont vus ont exprimé leur sympathie. Des agents de police du Bureau 610 les ont alors arrêtés et emmenés. Ils ont également arrêté un passant qui essayait de prendre la défense du vieux couple.


Les parents de Mme Deng Caijuan

Des spectateurs

Mme Deng Caijuan, 41 ans, qui vit dans le Nouveau village de Dongshen, Nanhai, agglomération de Foshan est une personne avec beaucoup de cœur, en particulier à l’égard de ses parents, et elle a souvent fait des dons à l’orphelinat local. Elle jouit d’une bonne réputation dans le village. Néanmoins, parce qu’elle pratique le Falun Gong, qui enseigne Vérité- Bienveillance-Tolérance, elle a été envoyée dans un camp de travaux forcés en 2001 puis en 2004. Incarcérée pendant plus de six ans au total, elle a enduré de nombreuses sortes de torture et souffert un traitement inhumain.


Le soir du 7 juin, alors qu’elle allait rendre visite à des amis, Mme Deng a été arrêtée par des agents du Bureau 610 et emmenée au centre de lavage de cerveau dans l’agglomération de Zhanjiang suite à son refus d’abandonner la pratique du Falun Gong.


Les amis et les proches de Mme Deng sont au courant des épreuves qu’elle a endurées dans le camp de travail. Ils s’inquiètent qu’elle ne soit à nouveau soumise à une incarcération injuste et cruelle. Ils sont allés à répétition au Bureau 610 dans le district Chancheng de l’agglomération de Foshan demander sa libération mais sans effet. Le 13 juillet 2012, les parents âgés de Mme Deng (son père en chaise roulante) qui n’avaient aucun autre moyen de chercher justice pour leur fille, ont écrit leurs doléances sur leurs chemises et fabriqué des pancartes, qu’ils ont enfilées et tenues, puis sont allés sur la Plaza Baihua route de Zhumiao.


Ceux qui ont lu ce qui était écrit sur leurs vêtements et les pancartes ont exprimé une sympathie sincère. Certains leur ont même donné de l’argent. Après avoir appris les faits, le personnel de sécurité et les agents de police de service sur la plaza ont également été touchés. Ils ne leur ont causé aucun problème et les ont laissés tranquilles. Ils sont allés patrouiller ailleurs comme s’ils ne les avaient pas vus.


La police confrontant les témoins

La police en civil du Bureau 610 est venue et a arrêté le vieux couple après qu’ils aient appris ce qui se passait. Après qu’ils les aient fait monter dans une voiture de police, un des spectateurs ayant le sens de la justice, est allé trouver la police et a essayé de les raisonner. Sans une explication, les agents l’ont aussi poussé dans la voiture de police et ont démarré rapidement. Les témoins étaient choqués et en colère de voir comment le Parti communiste chinois traite les bonnes personnes.



Les individus directement responsables de la persécution de Mme Deng incluent :

Huang, chef de section du Bureau 610 dans le district de Chancheng: +86-13827761998(mobile)
Zheng Biao, commandant du Troisième escadron: +86-13702900180(mobile)
Chen Zhengmou, directeur du Bureau 610: +86-13703066695(mobile)
Tan: +86-13380221998(mobile)
Le Vice-chancellier de l’École de l’état de droit (un centre de lavage de cerveau) de l’agglomération de Zhanjiang: +86-13702882620 (mobile)
Wang Dongqiang, Bureau du Village Est du district de Nanhai, agglomération de Foshan, province du Guangdong: +86-757-82629468


Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.