Mon mari est sorti de l'hôpital et rentré à pied trois mois seulement après y avoir été admis dans un état végétatif

J'ai eu la chance de commencer à pratiquer le Falun Dafa en août 1996. Cette année j'aurai 71 ans. Forte d'une foi résolue en Dafa, je n'ai pas eu d'hésitation et n'ai pas pris de retard dans ma foi même quand je me suis trouvée aux prises avec de graves difficultés. Je suis incapable de trouver les mots qui conviennent pour exprimer ma gratitude envers le Maître et Dafa. Aujourd'hui, avec l'arrivée du 20e anniversaire de la transmission du Falun Dafa, afin d'exprimer ma gratitude envers le Maître, je souhaiterais partager un miracle qui s'est produit dans ma famille. Je suis encore émue quand j'y pense et mes larmes se mettent à couler. Bien que cela se soit passé il y a dix ans, je souhaite le partager afin que les gens puissent mieux comprendre ce qu'est Dafa.


Le 15 mars 1999, mon mari, de dix ans mon aîné, est tombé subitement inconscient , suite à un AVC et une hémorragie cérébrale. Il a été envoyé à l'Hôpital des Chemins de fer dans le service approprié et il est resté inconscient pendant 40 jours.


Mon fils a demandé à des spécialistes de renom, y compris un directeur d'hôpital de soigner mon mari mais il n'allait pas vraiment mieux pour autant. Le directeur m'a dit: "Un spécialiste du service cardiovasculaire de mon hôpital est tombé lui aussi dans un état végétatif. On a manqué le laps de temps pendant lequel on aurait pu le sauver, pour votre mari maintenant nous ne pouvons donc pas faire grand-chose». Plusieurs médecins et infirmiers de l'Hôpital des Chemins de fer m'ont dit que plusieurs employés étaient morts ou étaient dans un état végétatif suite au même problème. Ils ont suggéré que je ramène mon mari à la maison en voiture. Ces paroles indiquaient clairement qu'il n'y avait aucun espoir de sauver mon mari. Je leur ai dit fermement: "Je veux que mon mari rentre à la maison à pied. Si je n'avais pas pratiqué le Falun Dafa, je serais morte. Mon Maître a dit que le seul fait qu'une personne pratique le Falun Dafa peut apporter des bienfaits à toute la famille. Mon Maître va certainement le sauver et le protéger."

Quand mon fils est allé à l'hôpital pour rester près de son père, moi je suis rentrée à la maison prendre une brûleur d'encens et les livres de Falun Dafa. Je les ai déposés à l'hôpital dans un endroit qui convenait. Chaque jour je brûlais de l'encens et je lisais le Zhuan Falun. J'ai fait entendre également les conférences du Maître, à mon mari. Au bout de deux semaines, mon mari a repris conscience petit à petit. Au début, il a pu bouger ses membres lentement puis s'asseoir seul, puis s'alimenter avec une nourriture liquide et finalement il a pu parler. Ensuite nous avons commencé à lire le Zhuan Falun ensemble. Au début c'est moi qui lisais d'abord et ensuite mon mari. Après encore deux semaines, il était capable de marcher doucement dans la pièce mais en étant soutenu de chaque côté.


Depuis ce moment mon mari qui n'avait jamais pratiqué le Falun Dafa a commencé à s'examiner lui-même selon l'exigence des critères universels de "Vérité-Bonté-Patience". Il a considéré ses propres problèmes physiques, les personnes et les événements qui se produisaient autour de lui du point de vue d'un pratiquant de Dafa. Une fois que l'état de son esprit s'est élevé, sa santé s'est améliorée également.


Malgré le fait qu'un peu plus tard cette année là, Jiang et sa clique aient porté le discrédit sur Dafa et qu'ils aient persécuté de façon insensé les pratiquants, mon mari est resté inébranlable dans sa foi en Dafa et il a insisté pour continuer à étudier Dafa. Il me demandait de l'aider quand il descendait pour aller pratiquer le Falun Gong. Nous avons fait connaître à d'autres la guérison de mon mari afin de prouver la bonté du Falun Dafa et que ce que disait le Parti communiste chinois (PCC) à propos du Falun Gong n'était que mensonges. Je ne savais pas que j'étais en train de clarifier la vérité, je savais seulement qu'il fallait que chacun puisse avoir la possibilité de connaître les bienfaits que l'on peut obtenir d'une Loi aussi bonne et que je devais empêcher les gens d'être trompés par le PCC et Jiang.


Ayant vu que mon mari avait été sauvé alors qu'il avait été sur le point de mourir, plusieurs autres malades de la salle ont demandé avec respect d'emprunter les livres de Dafa. Une personne souffrant d'un problème cardiaque dans la salle à côté, a emprunté le Zhuan Falun et il l'a lu pendant trois jours. Il a copié plusieurs paragraphes à la main et le quatrième jour, il a demandé à quitter l'hôpital afin de pratiquer le Falun Gong chez lui. Des malades sont venus demander notre numéro de téléphone et notre adresse afin de pouvoir venir chercher des livres de Dafa et apprendre les exercices.


Au mois de mai, mon mari avait été en quelque sorte condamné par l'hôpital. Dans le processus d'écouter la Loi [Fa], d'étudier le Fa et d'élever son état d'esprit, de pratiquer les exercices de Falun Gong et de faire connaître le Fa, sa santé s'est améliorée à tel point qu'il a pu quitter l'hôpital au mois d'août.


Je ne pouvais que pleurer quand, d'un pas assuré, mon mari a quitté la salle pour dire au revoir aux médecins, infirmiers et à d'autres patients. Je pleurais et je riais en même temps tout en disant "Regardez mon mari qui était devenu un légume, il peut rentrer à la maison à pied." C'est le Maître qui a donné sa deuxième vie à mon mari. Maître est compatissant et il est grand, Falun Dafa est merveilleux et miraculeux. Tous ceux qui ont été témoin de ceci, y compris les médecins et infirmiers ont été émus et remplis d'étonnement par ce miracle.


Merci Maître! Merci, mes compagnons de pratique! Heshi!

(De l'appel à contribution pour commémorer le vingtième anniversaire de la transmission de Falun Dafa)


Version anglaise:
http://en.minghui.org/html/articles/2012/5/27/133645.html

Version chinoise:
http://www.minghui.org/mh/articles/2012/5/19/256833.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.