Une congestion intra-crânienne disparaît après deux semaines d’étude du Falun Dafa

Je m'appelle Xiaofei. J’ai 25 ans et habite la ville de Weihai, province du Shandong.

En juin 2009, j'ai reçu un appel téléphonique pressant de mon jeune frère qui disait que mon fiancé était tombé d'une plate-forme de 3 mètres de haut quand il travaillait à l'usine. Quand je suis allée à l'hôpital pour le voir, cela m'a effrayé de voir le sang sortir de ses oreilles. Son visage était enflé et noir, bleu et défiguré. Ses paroles n'étaient pas sensées. Le médecin a dit qu'il avait une congestion intra-crânienne. Nous avons senti qu'il n'y avait aucun espoir quand nous avons entendu cela.

J'ai été effrayée, car je n'avais jamais rencontré une situation aussi difficile dans ma vie et je ne savais pas quoi faire. Toute la journée, je n'ai ni mangé ni bu ni dormi. J'ai pleuré toute la journée. Son employeur a arrangé que quatre types s'occupent de mon fiancé, mais il avait si mal qu'il ne cessait de pleurer et d'hurler. Il n'arrivait pas à se calmer. Quand j'ai vu cela, je n'ai pas osé imaginer comment je pourrais continuer.

Le sixième jour, j'ai remarqué que ma tante avait apporté une amulette de Dafa (1) quand elle est venue à l'hôpital pour le visiter. Puisque j'étais si triste, j'avais oublié cela. Quand je me suis rappelée, je l'ai cherchée et l'ai mise dans sa poche de glace. Pendant la nuit, il s’est calmé et le jour suivant, il était raisonnable. Il n'a plus parlé de façon insensée et pouvait identifier les gens. Chacun dans la famille était très content. Je leur ai dit que c’était grâce au Falun Dafa.

Trois mois après l'accident, il est retourné à l'hôpital pour un suivi et a eu un scanner. Il y avait du sang congestionné à l'intérieur de sa tête, et le médecin a dit qu'une trépanation était nécessaire. Je n'étais pas d'accord, mais le médecin a dit qu'il fallait le faire, car le sang ne disparaîtrait pas de lui-même. Ma mère a secrètement signé le formulaire d'accord pour l'opération. Mon fiancé n'était également pas d'accord de le faire, parce que nous savions tous les séquelles possibles d'une telle opération. Comme nous avons insisté de ne pas le faire, le médecin a à contre-coeur remis l'opération pendant encore deux semaines.

Après cela, j'ai lu le Zhuan Falun avec mon fiancé tous les jours et j’ai compris beaucoup de principes sur la façon d’être une bonne personne. Ce livre est un tel trésor. Cela n'est pas étonnant qu’il y ait tant de personnes qui l'étudient. Ce qui est dit dans le livre, est totalement différent de la propagande à la télévision.

Deux semaines plus tard, quand mon fiancé est allé pour avoir un autre scanner, le sang congestionné avait disparu ! Tous les médecins étaient très étonnés. Quand il était à l'hôpital, le patient à côté de lui était également tombé de 3 mètres de haut. Cet homme a subi six fois une trépanation. Il a dépensé plus de 200 000 yuans, mais il n'a pas survécu.

Mon fiancé n'a eu aucune complication. Nous nous sommes mariés en février 2010 et nous sommes très heureux. Maintenant, nous avons un enfant âgé de quatre mois.

Nous nous sentons reconnaissants envers le Falun Dafa. Nous remercions Maître Li Hongzhi de sauver la famille entière. J'ai noté mon expérience dans l’espoir que les gens qui ne savent pas la vérité, verront à travers les mensonges, de sorte qu'ils puissent être sauvés.

Note : (1) Amulette - En Chine, les pratiquants clarifient parfois la vérité en donnant aux gens une petite chose à porter ou chérir, avec quelques mots dessus leur rappelant la bonté de Dafa.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://clearwisdom.net/html/articles/2012/2/23/131655.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2012/1/29/252504.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.