Le maire de Pékin Guo Jinlong fait face à des manifestations de pratiquants de Falun Gong, où qu’il aille durant sa visite à Taiwan

Le maire de Pékin Guo Jinlong est un scélérat qui viole les droits de l’homme et a été impliqué dans la terrible persécution du Falun Gong. Après être arrivé à Taiwan le 26 février 2012 pour une visite de six jours, où qu’il soit allé, il a vu des pratiquants tenant des banderoles et criant “Falun Dafa est bon” et “cessez de persécuter le Falun Gong”. Guo Jinlong est toujours apparu embarrassé et inquiet, et s’en allait aussi vite que possible. Les pratiquants de Falun Gong ont dit que le voyage de Guo à Taiwan était aussi une opportunité précieuse pour informer son entourage des faits à propos du Falun Gong. Les pratiquants ont appelé les gens dans le monde à faire un effort pour aider à faire cesser la persécution.


Les médias se sont montrés concernés par la visite à Taiwan du scélérat qui viole les droits humains.

Des heures avant que Guo Jinlong n’ arrive à Taiwan. Les pratiquants de Falun Gong ont intenté une action en justice contre lui. Les médias habituellement discrets sur ce sujet, l’ont largement couvert cette fois-ci. Au même moment, le soir du 17 février, deuxième jour de la visite de Guo, un talk show politique a échauffé les discussions concernant l’accueil du criminel par le gouvernement de Taipei. Le programme a aussi parlé du procès lancé par les pratiquants de Falun Gong contre Guo. L’hôte du programme a dit “[les pratiquants de Falun Gong] ont fait un procès contre Guo, l’accusant de commettre des crimes contre l’humanité, et de violer deux pactes internationaux, et demandé aux procureurs d’arrêter Guo.”

Le Liberty Times a publié un reportage spécial sur les manifestations des groupes de défense des droits de l’Homme après l’arrivée du maire de Pékin, Guo Jinlong, le 17 février à Taiwan.


Les pratiquants de Falun Gong ont manifesté partout où s'est rendu Guo :

Le 17 février, quand Guo Jinlong et son entourage ont quitté le Grand Hôtel tôt le matin, les pratiquants de Falun Gong les attendaient dehors, tenant des banderoles avec les mots : “ Guo Jinlong, vous êtes poursuivi en justice”, “Le monde a besoin d'authenticité, Compassion, Tolérance” et d'autres messages. Les pratiquants ont également crié ; “Falun Dafa est bon” et “Arrêtez de persécuter le Falun Gong.” Le cortège de Guo a immédiatement accéléré en panique.

Dans la matinée, au pied de la Montagne Yangming où se situe le National Palace Museum, en dépit du vent froid et de la bruine, plus de 100 pratiquants de Falun Gong tenaient des banderoles tout au long d'une zone de près de cent mètres le long de la route. Les messages sur les banderoles disaient : “Guo Jinlong est poursuivi en justice à Taïwan”, “Arrêtez immédiatement la persécution du Falun Gong,” et d'autres messages. Guo et son entourage sont arrivés dans deux bus touristiques et un bus de taille moyenne aux alentours de 9h30. Les pratiquants de Falun Gong ont commencé à crier, “Guo Jinlong est poursuivi en justice” et “Le PCC devrait cesser de persécuter le Falun Gong.” Les policiers sur le site au courant des appels pacifiques du Falun Gong, ont déclaré s'être sentis tranquilles lors de leur service dans la zone.

Lorsque le cortège Guo est parti, après être restés deux heures au National Palace Museum, ils se sont de nouveau trouvés face à face avec d'immenses banderoles avec les mots “Arrêtez de persécuter le Falun Gong” sur les deux côtés de la route.

Guo et son entourage sont alors arrivés à Taipei 101, où ils devaient déjeuner avec le maire de Taipei, Hau Lung-bin. À l'extérieur du bâtiment il y avait encore plus de pratiquants de Falun Gong qui brandissaient des banderoles avec des messages, comme “le maire de Pékin Guo Jinlong est poursuivi en justice à Taiwan - Arrêtez immédiatement la persécution du Falun Gong.” Les pratiquants ont également fait une méditation assise

A midi le 17 février, le maire de Taipei, Hau Lung-bin a déjeuné avec le maire de Pékin Guo Jinlong à Taipei 101. A l'extérieur, les pratiquants du Falun Gong ont tenu des banderoles et fait une méditation

Le 17 février sur une place qui se trouve à l'opposé du bâtiment de Taipei 101, les pratiquants du Falun Gong se sont rassemblés pour manifester contre la persécution du Falun Gong par le maire de Pékin, Guo Jinlong

Le pratiquant M. Zhu a déclaré qu'il a vu des gens qui se trouvaient dans les bus de tournée prendre des photos des banderoles du Falun Gong. Il a dit : “Guo Jinlong ne devrait pas penser que les gens ignorent sa participation active dans la persécution du Falun Gong sur le continent. Ses crimes ne peuvent restés cachés.”

(à suivre)


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.