Inébranlables, les pratiquants de Falun Gong manifestent à Parliament Hill par une froide journée de neige

Le 31 janvier 2012, des centaines de pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés devant le bâtiment du Parlement à Ottawa, capitale du Canada. Ils ont tenu des bannières et fait les exercices du Falun Gong afin d’attirer l’attention sur 12 ans de persécution du Falun Gong en Chine. Ils ont appelé le Premier ministre Harper à presser le régime communiste chinois de mettre fin à la persécution. Leur manifestation pacifique a touché les cœurs de nombreux passants.

Persistence dans la neige
Sur le chemin conduisant au parlement , les pratiquants de Falun Gong, leurs familles et leurs amis


Récompensé de la Médaille d’or pour design d’ingénierie nationale remarquable

He Lizhi, qui était ingénieur au Ministère du Logement et du Développement urbain-rural, a été condamné à trois ans de prison pour avoir informé ses amis des faits concernant la persécution illégale. Il a été soumis à toutes sortes de tortures en prison et en est presque mort. “Lorsque j’ai été secouru et suis arrivé au Canada en 2004, je n’arrivais toujours pas à retrouver la paix de l’esprit, sachant que des dizaines de millions de mes compagnons de pratique continuent à souffrir en Chine. La persécution ne s’est jamais arrêtée, elle est juste devenue plus perverse et subtile,” a dit M. He.

He Lizhi

Avant la persécution, M. He avait beaucoup bénéficié de la pratique. Il avait remporté la Médaille d’or pour design d’ingénierie nationale remarquable. " Il y avait près de 100 millions de pratiquants en Chine avant la persécution. Beaucoup étaient des professionnels remarquables et largement considérés comme de bonnes personnes. L’espace d’une nuit, le régime chinois communiste a renversé le vrai et le faux et brutalement réprimé ces bons citoyens comme des ennemis, " a dit M. He.

M. He et d’autres pratiquants ont rassemblé des histoires et des preuves de la persécution que eux et leurs familles ont vécu, dont plus de 50 ont été présentées sur la place devant le Parlement. Il a expliqué ça n'en était qu'une partie, mais qui reflétait la profondeur et l’étendue de la persécution. " La persécution est omniprésente en Chine que vous soyez jeune ou vieux, col blanc ou col bleu, les autorités vous pourchasseront si vous pratiquez Vérité-Bonté-Tolérance " a dit M.He.


Un membre du Parlement : Nous serons toujours à vos côtés

De nombreux membres du Parlement sont venus au rassemblement pour soutenir les pratiquants.

Le député Stephen Woodworth vient voir les pratiquants.

M. Woodworth a déclaré : “C’est l’année du dragon. Le dragon est connu pour sa grande force et sa persévérance face à l’adversité. De ce fait le dragon est un modèle qui convient aux pratiquants de Falun Gong. Puissent la force, la persévérance du dragon être vôtres. Puisse l’année du dragon être la vôtre.”

Le député Rob Anders

Le député Rob Anders était très ému par le fait que les pratiquants n’aient jamais eu le moindre doute quant à ce qu’ils voulaient accomplir. Il croit que l’année du Dragon, l’année de la liberté, appartient à Vérité-Bonté-Tolérance.

La députée Elizabeth May (au milieu) et des pratiquants

Députée et chef du Green Party Elizabeth May a exprimé qu’elle serait toujours aux côtés des pratiquants.


Un prêtre: Ce qu'ils transmettent est la volonté du Ciel

Le père Tony Van Hee

Le père Tony Van Lee est un ancien pétitionnaire à Parliament Hill. Il a appris la situation des pratiquants de Falun Gong il y a longtemps. "Je n’ai jamais vu un groupe aussi grand et paisible que le Falun Gong. Étant torturés sans raison, les pratiquants ont continué leur résistance non-violente. Ils protègent les valeurs essentielles de l’humanité et essaient d’arrêter la persécution de la bonté et de l’innocence en Chine. Ce qu’ils transmettent est la volonté du Ciel," a-t-il dit.

“J’admire leur engagement envers la bonté. J’ai lu Zhuan Falun et je sais qu’ils suivent les principes de Vérité-Bonté-Tolérance. Je soutiens de tout cœur leur fidélité à ce principe.”


Un appelant : Le Falun Gong souffre pour chacun

L’appelant Sun Wujun

Sun Wujun est venu étudier au Canada il y a six ans. La maison de sa famille à Ningbo, dans la province du Zhejiang, a été illégalement démolie par les autorités, et il a été rejeté partout où il est allé faire appel. En 2010, il a commence à manifester contre la tyrannie du régime communiste à Parliament Hill, voulant attirer l’attention de la communauté internationale. Il a installé sa table à côté de celle des pratiquants pour montrer son soutien au Falun Gong. “Je suis touché. Il y a beaucoup de personnes âgées parmi eux manifestant dans la neige par cette journée glaciale. C’est dur même pour des personnes jeunes comme moi. Ils souffrent pour les Chinois et pour chacun.”

Sun espère que les Chinois se réveilleront vite des mensonges du régime communiste. " Après être venu au Canada, j’ai réalisé que le Falun Gong est complètement différent de ce qu'en dit le Parti communiste chinois (PCC) dans sa propagande. Le PCC est édifié sur la tromperie et la violence, et par conséquent il ne peut pas tolérer les bonnes personnes. Le monde serait meilleur si chacun pratiquait Vérité-Bonté-Tolérance. J’espère que la persécution prendra fin bientôt.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.