Les restrictions importantes imposées aux membres du mouvement Falun Gong sont incompatibles avec la liberté de conscience

Réponse du Haut Représentant / Vice-Président Ashton, au nom de la Commission, à la question parlementaire E-008763/2011(voir plus bas) du 7 Novembre 2011

" L'UE s'inquiète de ce que les restrictions importantes imposées aux membres du mouvement Falun Gong, ainsi que sur d'autres groupes religieux ou spirituels, sont incompatibles avec la liberté de conscience comme reconnue en vertu de l'article 18 de la Déclaration universelle des droits de l'homme. L'UE a soulevé à maintes reprises ses préoccupations aux autorités chinoises concernant les rapports d'intimidation persistante, de harcèlement, d'emprisonnement arbitraire et de torture de membres du mouvement Falun Gong. Plus récemment, lors de la dernière session du dialogue de droits de l'homme UE-Chine le 16 Juin 2011, l'UE a soulevé des questions telles que l'emprisonnement en masse des pratiquants de Falun Gong, la rééducation par le travail dans des camps, l'imposition de longues peines de prison sur les pratiquants de Falun Gong pour la seule distribution de tracts concernant leurs croyances et des effets de la soi-disant campagne 'Frapper fort" visant le Falun Gong.

L'UE continuera à soulever la question du traitement des pratiquants de Falun Gong par tous les moyens appropriés avec les autorités chinoises."

Question avec demande de réponse écrite à la Commission

Article 117 du règlement

Marina Yannakoudakis (ECR)

Objet: Le Falun Gong en Chine

La Commission est-elle au courant de la lutte pour les droits humains fondamentaux des adeptes du Falun Gong en Chine? Si oui, quelle pression la Commission exerce-t-elle sur les autorités chinoises dans ce domaine ?

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.