La Chine refuse de délivrer un visa à un journaliste devant voyager avec Harper

L'ambassade chinoise a refusé de délivrer un visa au journaliste d'EpochTimes, Matthew Little, qui devait voyager avec le premier ministre canadien lors de sa visite en Chine cette semaine.

M. Little est un journaliste à temps plein, membre de la Tribune de la presse parlementaire à Ottawa. Le Cabinet du premier ministre a confirmé qu'il avait réservé une place pour M. Little et que c'était en raison du refus de l'ambassade de Chine de délivrer un visa qu'il n'allait pouvoir accompagner Stephen Harper.

Matthew Little aborde régulièrement la relation Canada-Chine sous l'angle des droits de la personne et a écrit des articles sur l'influence et l'espionnage du régime chinois au Canada.

En 2010, il a été rapporté que M. Little avait été la cause de l'annulation d'une conférence de presse avec le dirigeant chinois Hu Jintao, alors qu'il visitait le Canada avant le sommet du G20. La Tribune de la presse parlementaire avait indiqué que Pékin avait insisté pour que le Cabinet du premier ministre empêche le journaliste d'EpochTimes d'assister à la conférence de presse, mais la Tribune n'avait pas fait de concession et la conférence avait été ultimement annulée.


Version originale : China Denies Visa to Reporter Travelling with Canadian PM

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.