Hawaii : Clarifier les faits à propos du Falun Gong durant le sommet de l' APEC (1ère partie)

Print

Les 12 et 13 novembre, le sommet de la Coopération économique d'Asie-Pacifique a eu lieu à Honolulu, Hawaii. Des pratiquants de Falun Gong de Taiwan, du Japon, de Corée, des USA et de Suisse ont saisi cette occasion de clarifier les faits concernant le Falun Gong au public et aux représentants de gouvernements du monde entier. Depuis le 9 novembre, ils ont tenu des banderoles dans les rues animées, à l'extérieur de la salle de conférence et des hôtels, informant les gens que "Falun Dafa est bon", "Falun Gong enseigne Authenticité-Compassion-Tolérance" et appelant à la fin de douze ans de persécution en Chine.

De nombreux médias ont interviewé les pratiquants et couvert leurs activités, dont Reuters, Associated Press, L'Agence France Presse, et des journaux et stations TV locales.

Tenir des banderoles à l'extérieur de l'hôtel où la délégation chinoise est descendue

Un journaliste : Tout le monde devrait avoir la liberté de croyance

Brooks Baehr, un journaliste de Hawaii News Now, n'avait jamais entendu parler de la persécution du Falun Gong en Chine. Ça a été un choc de l'apprendre pendant l'APEC. il a dit que c'est une chose horrible pour des Américains, parce que tout le monde a la liberté de croyance dans la société américaine. Il a dit que le Falun Gong est très paisible et ne fait de tort à personne. Il ne peut pas croire qu'il soit persécuté en Chine.

Brooks Baehr, un journaliste de Hawaii News Now

Gordon Pang, journaliste du Star Advertiser, le plus grand journal de Hawaii, est très intéressé par la question du Falun Gong et les violations des droits de l'homme en Chine. Il a dit que de nombreux américains sont au courant des questions de droits de l'homme en Chine. Pang a dit que dans un pays démocratique les gens ont la liberté de croyance. Il est heureux que les pratiquants aient la chance de faire entendre leurs voix pendant l'APEC.

L'article du Star Advertiser, le plus grand journal de Hawaii

Civil Beat, une agence de nouvelles internet, a publié trois articles sur le Falun Gong durant l' APEC. Dans l'article intitulé : “Les journaliste chinois ne couvriront pas les manifestations du Falun Gong,” l'auteur disait avoir parlé à des journalistes chinois durant l' APEC, et que tous lui ont dit que couvrir le sujet du Falun Gong est interdit en Chine, et qu'ils perdraient leur job s'ils disaient quoique ce soit que le gouvernement n'aime pas.

Reportages publiés sur Civil Beat


Résistance pacifique

Le Centre Ala Moana est le plus grand centre commercial du monde. Les pratiquants, portant des T-shirts jaunes, tenaient des banderoles levées dans le parc à côté du centre. De nombreux touristes ont été attirés par leurs activités. Ils ont pris des photos, discuté avec les pratiquants et sont repartis avec des documents d'information.

Paul et Jason de Los Angeles ont parlé aux pratiquants. Paul a dit que les pratiquants de Falun Gong sont différents. “Vous êtes paisibles et rationnels. C'est pourquoi j'ai voulu m'arrêter et apprendre ce qui se passe,” a-t-il dit.

Paul et Jason ont aussi regardé la démonstration des exercices de Falun Gong . Jason a dit : “Je pense que ça n'est même pas une manifestation. C'est un rassemblement pacifique. Ils se rassemblent sur la base de leur croyance commune. Les slogans sur les bannières sont formidables. Je suis heureux que vous soyez venus à Hawaii et nous ayez appris les graves violations des droits humains perpétrées en Chine. Vous faites la chose juste. J'espère que davantage de gens verront les messages que vous essayez d'exprimer .”

Paul et Jason ont voulu s'assoir avec les pratiquants

Les policiers ont été touchés par la paix des pratiquants. L'un leur a donné sa carte et a dit qu'ils pouvaient l'appeler si qui que ce soit s'en prenait à eux. Kathy, une policière, a vu les pratiquants faire les exercices dans le Parc Ala Moana. Elle a commenté que c'était beau et paisible. "Ce n'est pas manifester. Ils n'ont rien dit. Ce que je vois face à moi c'est la puissance de la vérité," a-t-elle dit.


À suivre.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.