Ren Hanfen, scientifique dans le domaine de l'astronautique, est persécutée à mort pour avoir persisté dans sa croyance

La pratiquante de Falun Dafa Ren Hanfen, âgée de 73 ans , vivait dans le secteur résidentiel de l'académie chinoise des technologies de lancement, zone de Fengtai, à Beijing. Dans les années 50 elle était revenue dans son pays d'origine après avoir étudié en Russie. Elle s'était toujours consacrée à la recherche nationale en astronautique et avait eu beaucoup d'accomplissements. Elle avait été un mentor doctoral et une scientifique de l'institut de dynamique des lanceurs spatiaux à l'académie chinoise des technologies de lancement. Parce qu'elle avait bénéficié physiquement et mentalement de la pratique de Dafa selon le principe universel, "Vérité-Compassion-Tolérance," elle était déterminée à pratiquer le Falun Gong, même après le 20 juillet 1999 ( date où le régime du Jiang a commencé à persécuter la pratique.)

Elle a été forcée à aller dans une classe de lavage de cerveau par la police responsable de son institut et par le bureau 610 de l'académie chinoise des technologies de lancement. Là, elle a souffert des tortures inhumaines, sur l'esprit et le corps, et a été forcée d'écrire les "trois rapports." Elle est restée immuable et n'a donc pas été libérée même après que la fin du lavage de cerveau. Le terme de sa détention a été prolongé. Par la suite, elle a signé les rapports contre sa volonté. Après être revenue chez elle, elle a regretté, et a décidé de cultiver Dafa, même face au danger de mort. Afin d'éviter le harcèlement par la police secrète, elle a dû partir de la maison et se déplacer d'un endroit à l'autre. Mais les fonctionnaires du département de police et du bureau 610 l'ont recherchée.

Un jour en mai 2002, ils l'ont trouvée dans la maison qu'elle avait louée. Afin d'éviter d'être enlevée de nouveau, elle a attaché une corde et a essayé de glisser jusqu'en bas du bâtiment. Malheureusement, la corde s'est cassée et elle est tombée et est morte. Après, les nouvelles de sa mort ont été bloquées. Li Guangya, le secrétaire du Parti de l'académie chinoise des technologies de lancement, et Wu Zhongren, secrétaire de la commission spéciale, se sont vantés de leur expérience et de leurs accomplissements "en réformant" des pratiquants de Falun Gong lors d'une réunion de l'académie. Ils ont même rejeté la responsabilité de la mort de Ren Hanfen sur le Falun Gong, suivant le régime de Jiang jusqu'au bout.

Ceci est ignoble et lugubre. Nous espérons que toutes les personnes sages verront la nature mauvaise du régime de Jiang.

Note: les "trois rapports" sont les documents signés sous la pression, la torture extrême et le lavage de cerveau, conçus par les autorités chinoises pour s'assurer que les pratiquants de Falun Gong détenus ont été "transformés" par le lavage de cerveau. Les rapports se composent d'une lettre de repentance, d'une garantie de ne plus pratiquer le Falun Gong, et d'une liste contenant des noms et des adresses de tous les membres de famille, amis et connaissances du détenu qui pratiquent le Falun Gong. Ce système a été inventé par le bureau 610. Le bureau 610 est une agence spécifiquement créée pour persécuter le Falun Gong, avec une puissance absolue au-dessus de chaque niveau d'administration du Parti et de tous les autres systèmes politiques et judiciaires.


Traduit en France le 25/02/03
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2003/2/22/32449.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.