Taiwan: Soutenir les 100 Millions de chinois quittant les organisations du PCC près de Sun Moon Lake

Le 9 octobre 2011, un jour avant l’anniversaire national de la République populaire de Chine, de nombreux touristes ont visité le site touristique de Sun Moon Lake à Nantou, Taiwan. Les pratiquants de Falun Gong ont tenu un rassemblement sur une place à proximité du lac en soutien aux cent millions de personnes chinoises qui ont quitté le Parti communiste chinois (PCC) et ses organisations affiliées. L’activité a attiré l’attention de nombreux touristes.

Un millier de personnes du centre de Taiwan se rassemblent près de Sun Moon Lake pour soutenir les 100 millions de personnes chinoises qui ont quitté les organisations du PCC
La prestation de l' équipe de drapeaux de la télévision NTD et de l'équipe des tambours au rassemblement


Soutien de tous les milieux

Chen Jhao-Yu, un conseiller du Canton de Nantou, est venu au rassemblement pour montrer son soutien.
Il s’est dit concerné par le fait que le PCC réprime et torture de nombreux pratiquants de Falun Gong. Chen a dit croire que le PCC ne peut pas arriver à ruiner les esprits et les âmes des gens en interdisant la liberté d’expression, et a demandé à chacun de travailler ensemble pour protéger les droits humains en Chine.

Chen Jhao-Yu, conseiller du canton de Nantou, vient au rassemblement pour montrer son soutien


Des volontaires travaillent dur pour aider les gens à Quitter le PCC et ses organisations affiliées

Des dizaines de milliers de volontaires travaillent dur chaque jour pour aider les Chinois à quitter le PCC et ses organisations affiliées sur le site Internet Dajiyuan. Tsai Pei-Fang a une fois appelé la Chine et aidé 13 chauffeurs de poids-lourds à quitter les organisations du PCC en un seul appel téléphonique. Ils lui ont parlé à tour de rôle et volontiers accepté ses suggestions, et démissionné.

Des touristes lisent l'information de Falun Dafa sur les affiches sur le quai

Mme Yeh a clarifié les faits concernant la persécution du Falun Gong toutes ces dernières années à des touristes de Chine. Elle est arrivée à Sun Moon Lake à neuf heures le matin. Après avoir fait les exercices, elle a commencé à distribuer des imprimés aux touristes, leur parlant de l'illégalité de la persécution du Falun Gong en Chine et les informant sur le mouvement de démissions des organisations du PCC. Ne voulant pas manquer une seule personne, parfois elle n'a même pas le temps de manger ou de boire de toute la journée.

La pratiquante de Falun Gong Mme. Yeh clarifie les faits concernant la persécution du Falun Gong aux touristes venant de Chine

Les retours bienveillants des touristes chinois sont la force motrice qui pousse Mme Yeh à continuer. Lorsque les touristes arrivent sur le quai, ils sont souvent surpris de la voir, elle et ses panneaux. Lorsqu'elle parle de la persécution ayant cours en Chine, tout le groupe de touristes chinois la regardent, les yeux et les oreilles grand ouverts.

Selon Mme Yeh, de plus en plus de Chinois sont disposés à apprendre les faits à propos du Falun Gong et certains viennent même lui demander des documents de leur propre initiative. Elle a dit qu'une fois un jeune homme très amical est venu la trouver et lui a dit qu'il avait lu les Neuf Commentaires sur le Parti communiste . Il a pris de lui même des matériaux de Falun Dafa disant qu'il voulait en lire davantage une fois rentré à son hôtel. Un homme d'âge mur, de Pékin, l'a saluée et lui a dit qu'il soutenait le Falun Gong et qu'il était merveilleux de pouvoir voir des pratiquants de Falun Gong partout à Taiwan.

Une autre pratiquante, Mme Liao, affiche des posters sur l'escalier menant au Temple Syuaguang, un autre endroit populaire près de Sun Moon Lake. Elle a dit que beaucoup de gens, à la minute où ils arrivent aux escaliers peuvent lire "Falun Dafa est bon" sur sa banderole. Beaucoup sont surpris de voir Falun Dafa à Taiwan et prennent en photo les pratiquants faisant les exercices.

Un homme de Shanghai a eu un choc en voyant les posters de Falun Dafa. Mme Liao s'est approchée et lui a donné un imprimé et a engagé la conversation. L'homme lui a dit que le Falun Gong n'existait plus en Chine, et qu'il était par conséquent ébranlé de le voir à Taiwan. Un autre pratiquant l'a informé à propos de démissionner des organisations du PCC. Il s'est empressé de démissionner et a abondamment remercié.

Version chinoise disponible à http://www.yuanming.net/articles/201110/104716.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.