La générosité d’un Roi

Chu Zhuang Wang et le général


Une histoire de gratitude

Une fois, le Roi de Chu, Zhuang Wang, donna un banquet au palais pour divertir ses généraux après avoir remporté une grande bataille.


Tout le monde était de très bonne humeur. Chu Zhuang Wang demanda même à sa concubine favorite Xu Ji de verser du vin dans les coupes. Plus tard, une soudaine rafale de vent souffla toutes les bougies et le palais devint sombre. Dans l’obscurité, quelqu’un tira sur la manche de Xu Ji et tenta d’avoir un contact indécent avec elle.


Xu Ji n'eut pas de mal à enlever le gland décoratif de la capuche de cette personne. Rapidement, elle revint vers Chu Zhuang Wang et lui raconta son histoire. Elle demanda au roi de faire rallumer les bougies et d’arrêter cet homme.


Cependant, Chu Zhuang Wang prit la parole et dit : "Aujourd’hui, je vous ai tous invité pour que vous vous amusiez; veuillez boire autant qu’il vous plaira et enlever vos glands pour me montrer que vous avez passé un moment agréable". Puis, il demanda à ce que les bougies soient rallumées et tout le monde s’en alla d’humeur joyeuse.


Trois ans plus tard, l’Etat de Jin envahit Chu. Le roi découvrit qu’un général avait fait preuve d’un courage inégalé. Il combattit ses ennemis avec une telle bravoure sur le champ de bataille qu’il motiva tous les soldats de la troupe. L’Etat de Chu gagna la guerre.


Après la guerre, Chu Zhuang Wang fit convoquer ce général au palais et lui demanda : " Je ne me souviens pas vous avoir accorder une quelconque faveur, mais pourquoi étiez-vous si disposé à donner votre vie pour moi sur le champ de bataille "?


Le général s’agenouilla devant le roi et répondit en inclinant sa tête : “Votre Majesté, il y a trois ans de cela, je me suis mal comporté lors du banquet. J’avais mérité la mort pour mon faux pas, mais Votre Majesté m’a non seulement laissé partir, mais a également préservé ma dignité. J’en ai été profondément touché et ai décidé de donner ma vie à Votre Majesté pour rembourser votre bonté. Cette bataille a représenté pour moi la meilleure opportunité de vous montrer ma gratitude. Votre Majesté, j’étais celui qui avait perdu le gland à sa capuche ".


Chu Zhuang Wang et tous les ministres furent profondément émus.

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.