Les gens suivaient Wen Wang parce qu'il se souciait même des morts

Avant que Jichang ne devienne le Seigneur Wen, l'empereur de l'état de Zhou, il était un marquis. Un jour il partit pour la campagne accompagné de fonctionnaires qui travaillaient pour lui et il vit les os de personnes mortes sur le sol. Il donna immédiatement l’ordre d’ensevelir proprement les os.

Un fonctionnaire dit alors: "Personne ne sait à qui appartiennent ces os. Pourquoi se tracasser?" Le Seigneur Wen répliqua: "Le chef de l'état est aussi le propriétaire de l'état. Ces os se trouvent sur le territoire sous ma juridiction. Par conséquent, je suis responsable de leur fournir une sépulture décente. Il serait inhumain de ne pas faire ainsi."

D'autres citoyens, qui avaient entendu ce que le Seigneur Wen avait fait, dirent : "S'il a la volonté de se soucier de morts, il doit aussi se soucier des vivants."

L'histoire des actes du Seigneur Wen se répandit auprès de nombreux marquis qui décidèrent de rallier l'empire du Seigneur Wen. Le nombre total de marquis qui rejoignirent le Seigneur Wen dépassa les 40 et son empire recouvrit deux tiers des terres connues à cette époque. Cette histoire indique qu'un empereur à succès doit être une personne bienveillante et que son administration doit avoir pour elle-même un standard éthique élevé. Ainsi, les historiens considèrent le Seigneur Wen comme un modèle pour d'autres empereurs.

La Chine possède une longue et riche histoire. Tout au long de l'histoire chinoise, il a été indiqué que le plus important credo pour un dirigeant est d'aimer et prendre soin de son peuple. Il doit mettre en œuvre des politiques bienveillantes et gagner le soutien de ses citoyens. Toutefois, ceci ne peut être atteint que si le souverain a un caractère bienveillant. Ainsi, le caractère personnel du souverain est d'une importance primordiale. En tant que dirigeant du pays, s'il ne peut pas instituer une politique bienveillante afin d'aider son peuple, il ne sera pas considéré comme un empereur à succès ou sage. Pour cette raison, tous les illustres souverains à travers l'histoire chinoise ont cultivé leur caractère et mis en œuvre des politiques bienveillantes.

Actuellement, le dirigeant en Chine est complètement différent de tous les illustres souverains de l'histoire. Le Parti communiste chinois (PCC) n'admet pas l'existence des êtres divins. Au lieu de mettre en œuvre des politiques bienveillantes, le PCC encourage la lutte contre la nature, contre l'environnement et contre les gens qui ne sont pas d'accord avec sa politique. Au cours des 60 dernières années, de telles politiques de haine ont causé la mort prématurée d'au moins 80 millions de personnes. Pendant plus d'une décennie, le PCC a persécuté les pratiquants de Falun Gong parce qu'ils pratiquent Authenticité-Compassion-Tolérance (Zhen-Shan-Ren). On croit que les jours du PCC sont comptés en raison de ses crimes odieux.

Version chinoise disponible à:
http://www.minghui.org/mh/articles/2011/8/13/文史漫谈-周文王泽及枯骨-天下归心-245265.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.