Le centre de détention de Lingquansi responsable de la mort choquante d’un pratiquant de Dafa

Peng Fangjian était un pratiquant de 45 ans. Il fut illégalement arrêté à son domicile le 28 janvier 2003 par Yao du gouvernement municipal de Renli, les policiers Yuan Xiaolin, Hu Zongcheng et Zhang Kangping du poste de police de Renli. Peng Fangjian fut dabord détenu au poste de police de Renli puis transféré au Centre de Détention de Lingquansi trois jours plus tard. Il protesta contre l’arrestation illégale par une grève de la faim, n’ayant pas d’autre moyen de faire appel. Le 10 février 2003, il fut torturé à mort. Les détails sont en cours d’enquête.

Le centre de détention de Lingquansi responsable de la mort choquante d’un pratiquant de Dafa
Peng Fangjian était un pratiquant de 45 ans. Il fut illégalement arrêté à son domicile le 28 janvier 2003 par Yao du gouvernement municipal de Renli, les policiers Yuan Xiaolin, Hu Zongcheng et Zhang Kangping du poste de police de Renli. Peng Fangjian fut dabord détenu au poste de police de Renli puis transféré au Centre de Détention de Lingquansi trois jours plus tard. Il protesta contre l’arrestation illégale par une grève de la faim, n’ayant pas d’autre moyen de faire appel. Le 10 février 2003, il fut torturé à mort. Les détails sont en cours d’enquête.
Les autorités ont hâtivement incinéré son corps afin de couvrir leur crime. Selon ses proches présents au crematorium, le décédé avait les yeux et la bouche grands couvert. Ses deux bras étaient étendus, et les deux mains avaient les poings serrés. Il y avait du sang séché derrière son crâne. Un homme sain et fort s’était émacié en seulement 14 jours.

Voici quelques numéros de téléphone des bureaux du gouvernement concernés :
Renli Gouvernement du conté: 86-825-2910323
Renli Poste de police: 86-825-2910340
Lingquansi Centre de détention: 86-825-2910144
Wujiawan Centre de détention : 86-825-2225874


Traduit de l’anglais
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2003/2/16/32194.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.