Pratiquer le Falun Gong m'a sauvé d’un abysse de misère

Je veux souhaiter au Maître un heureux 60ème anniversaire.

Born into a Suffering Family

I was born to a peasant family in northeast China. I had six siblings. Since I was a little girl, I helped my parents take care of my siblings and thus suffered a lot of hardships. My alcoholic father had a very bad temper. My parents often fought with each other, and sometimes my father even beat my mother. Because of their non-stop fighting and quarreling over the years, I lived in fear and almost had a nervous breakdown.

Naît dans une famille qui a souffert

Je suis né dans une famille de paysans du nord-est de la Chine. J'ai six frères et sœurs. Depuis toute petite, j'ai aidé mes parents en prenant soin de mes frères et sœurs et j'ai ainsi traversé beaucoup d'épreuves. Mon père alcoolique avait un très mauvais caractère. Mes parents se sont souvent battus, et quelques fois mon père a même battu ma mère. À cause de leurs luttes incessantes et de leurs querelles sans fin, je vivais dans la peur et j'ai presque eu une dépression nerveuse.

Under such a family environment I became introverted. But my temper was bad, and I had very strong competitive mentality, jealousy and would not listen to different opinions. When I was twenty-two years old I got married. I thought I was able to escape from such a terrific family environment that made me live in fear and might have a happy life from then on. But I was wrong. The nightmare continued.

Dans un tel environnement familial je suis devenue introvertie. Mais j'avais mauvais caractère, et j'avais une très forte mentalité de compétition, de jalousie et ne voulais pas écouter les opinions différentes des miennes. À l'âge de vingt-deux ans, je me suis mariée. Je pensais que je pouvais m'échapper d'un si terrible environnement familial qui me faisait vivre dans la peur et que je pouvais à présent mener une vie heureuse. Mais j'avais tort. Le cauchemar continua.

Karmic Relationship with My Husband's Family

Two months after I got married I learned that my husband was addicted to gambling. He came home late every night. Sometimes, even if he didn't go to gambling, I still found excuses to fight with him. I thought my mother suffered so much in her entire lifetime that I wouldn't let myself suffer again. As a result, I fought about everything with my husband and never gave in. I became more and more imperious and absurd. Meanwhile, my health became worse and worse and I began to have insomnia.

La relation karmique avec la famille de mon mari

Deux mois après que je me sois mariée, j'ai appris que mon mari avait une addiction aux jeux d'argents. Il rentrait à la maison très tard tous les soirs. Quelques fois, même s'il n'allait pas jouer aux jeux, je trouvais encore des excuses pour me disputer avec lui. Je pensais que ma mère avait tant souffert durant toute sa vie que je ne pouvais pas souffrir à mon tour de la même façon. Par conséquent, je me disputais pour n'importe quoi avec mon mari et ne cédais jamais. Je devins de plus en plus impérieuse et absurde. Au même moment, ma santé empira et j'ai commencé à avoir des insomnies.

My parents-in-law were unhappy about my deteriorating relationship with my husband. My sister-in-law often provoked arguments between my mother-in-law and me, and she also instigated my husband to divorce me. Later on we had two daughters; the whole family disliked them. My husband didn't like his daughters either and always came home late.

Mes beaux-parents étaient mécontents de la détérioration de ma relation avec mon mari. Ma belle-sœur a souvent provoqué des disputes entre ma belle-mère et moi, et elle a aussi encouragé mon mari à divorcer. Par la suite, nous avons eu deux filles; toute la famille ne les aimait pas. Mon mari n'aimait pas non plus nos deux filles et rentrait toujours tard à la maison.

In August 1998, when my younger daughter was eight months old, my husband had a car accident when he was riding a motorcycle. He was diagnosed with paraplegia. None of his siblings wanted to take care of him. During the five months he was in the hospital I took really good care of him.

En août 1998, lorsque ma plus jeune fille eut huit mois, mon mari eut un accident de moto. On lui diagnostiqua une paraplégie. Aucun de ses frères et sœurs ne voulait s'occuper de lui. Pendant les cinq mois où il est resté à l'hôpital, j'ai bien pris soin de lui.

By the end of the sixth month, I had used up all of our money. My husband hadn't gotten any better, so he had to leave the hospital. When we came back home the house was in a big mess.

À la fin des six mois, j'avais dépensé tout notre argent. Mon mari n'allait pas mieux, alors il a dû quitter l'hôpital. Lorsque nous sommes rentrés chez nous, la maison était dans un état lamentable.

My husband couldn't move by himself. I also had to take care of our two young children. No one helped me. My health was extremely bad at that time. In order to take care of my husband and children I quit my job as a teacher and stayed at home.

Mon mari ne pouvait plus bouger. Je devais aussi m'occuper de nos deux jeunes filles. Personne ne m'a aidé. Ma santé était extrêmement mauvaise à cette époque. De manière à m'occuper de mon mari et de nos filles, j'ai abandonné mon travail d'enseignante et je suis restée à la maison.

Resolving My Mother-in-law's Resentment Compassionately

May 7, 1996 was the turning point of my life. That day I began to practice Falun Dafa. All the hatred and resentment accumulated in my heart in the past thirty years finally dissipated. I experienced the sanctity and beauty of Dafa.


Résoudre le problème du ressentiment de ma belle-mère avec compassion

Le 7 mai 1996, ce fut le tournant de ma vie. Ce jour-là, j'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa. Toutes les haines et les ressentiments accumulés dans mon cœur durant les trente années passées ont finalement disparus. J'ai expérimenté la sainteté et la beauté de Dafa.

One day a month after I began practicing Dafa, my younger daughter was crying. I took her to the yard behind the house. While I was squatting down to talk to her, I suddenly felt something about to hit me. A magical force lifted my arm to protect my head. Then a heavy concrete block hit my arm. The block cut my arm and fell heavily to the ground, creating a hole. The person who stood behind me and had thrown the concrete block at me was my mother-in-law. If it had not been for that magical force helping me, perhaps I would have died! Seeing her wicked-looking face, I wanted to argue with her. But then I remembered the principle Master taught us in Zhuan Falun: “As practitioners, you won’t fight back when you’re beaten or sworn at.” I withheld my anger and ran back to my room.

Un jour, un mois après avoir commencé à pratiquer Dafa, ma plus jeune fille pleurait. Je l'ai emmenée au parc situé derrière la maison. Alors que je me suis accroupie pour lui parler, j'ai soudain ressentit que quelque chose me touchait. Une force magique a soulevé mon bras pour me protéger. Alors, un lourd bloc de béton tomba sur mon bras. Le bloc me blessa le bras et tomba lourdement au sol, provoquant un trou. La personne qui se tenait debout derrière moi et qui m'avait lancé le bloc de béton était ma belle-mère. Si la force magique ne m'avait pas aidé, j'aurais peut-être été tuée! En voyant son visage méchant, j'ai voulu me disputer avec elle. Mais je me suis alors rappelé le principe que Maître nous a enseigné dans Zhuan Falun: "En tant que pratiquants, vous ne devez pas rendre les coups lorsque vous êtes battus ou lorsque vous êtes insultés." J'ai retenu ma colère et j'ai couru jusqu'à la maison.

I told other practitioners about this and they said I should be kind to her and not bear a grudge. I knew Master had protected me to pass this tribulation, so I should follow Master's teaching and not to fight with her.
After I studied the Fa at the practice site I went back home happily. When I arrived at home they all got ready to fight with me. But when they saw that I acted like nothing had happened, they were clearly surprised. I smiled at them and said: “Forget about it, and have a good rest.”

J'en ai parlé aux autres pratiquants et ils ont dit que je devais bien me comporter avec elle et ne pas lui en vouloir. Je savais que Maître m'avait protégée pour passer l'épreuve, alors je devais suivre ses enseignements et ne pas me battre avec elle.

Après avoir étudié la Loi sur le site de pratique, je suis rentrée joyeusement chez moi. Lorsque je suis arrivée, ils étaient tous prêts à se disputer avec moi. Mais lorsqu'ils ont vu que j'agissais comme si rien ne s'était passé, ils furent vraiment surpris. J'ai souri et leur ai dit: "Oubliez ça, et laissez tomber."

My Sister-in-law Is Grateful for Dafa

In the past, my younger sister-in-law used to work in our restaurant. She often came in late and left early. She didn't work much. Sometimes she stole the food and other things from the restaurant. I didn't blame her for anything. After I started practicing Falun Dafa, my heart became peaceful and tolerant.

Ma belle-sœur est reconnaissante envers Dafa

Dans le passé, ma belle-sœur travaillait dans notre restaurant. Elle arrivait souvent en retard et partait avant l'heure. Elle ne travaillait pas beaucoup. Quelque fois, elle volait de la nourriture et d'autres choses du restaurant. Je ne l'ai jamais critiquée. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, mon cœur est devenu paisible et tolérant.

Whenever I had time I studied the Fa to prevent me from thinking about things in everyday life. As I read Zhuan Falun more and more, I understood many principles from the Fa and felt surrounded by a strong energy field all the time. I didn't have any anger or hatred in me. I just felt so happy and often smiled. This way my health became better and better, and the symptom of insomnia also gradually disappeared.

Dès que j'avais du temps, j'étudiais la Loi pour ne pas penser aux choses de la vie ordinaire. En lisant de plus en plus Zhuan Falun, j'ai compris de nombreux principes de la Loi et me suis sentie constamment entourée d'un fort champ d'énergie. Je n'avais aucune colère et aucune haine. Je me sentais très heureuse et je souriais souvent. De cette façon, ma santé s'améliora, et le symptôme de l'insomnie a aussi peu à peu disparut.

In May 1997, the younger sister-in-law and her husband divorced. I took her to my house. I knew she was selfish, but Master taught us Dafa disciples to be kind to other people. I shouldn't leave her alone and let her become homeless.

Later on, her diabetes almost made her blind. Both of her feet became ulcerated, and it was very difficult for her to walk. When I had time I helped her clean the house and do as much as possible for her. She felt so grateful for Dafa from the bottom of her heart!

En mai 1997, ma jeune belle-sœur et son mari ont divorcé. Je l'ai accueillie chez moi. Je savais qu'elle était égoïste, mais Maître enseigne aux disciples de Dafa à être bon avec les autres. Je ne devais pas la laisser toute seule et la laisser devenir sans domicile.

Par la suite, son diabète l'a rendue aveugle. Ses deux pieds eurent des ulcères, et il lui était très difficile de marcher. Lorsque j'avais du temps, je l'aidais à nettoyer la maison et faisait tout ce que je pouvais pour elle. Elle était si reconnaissante envers Dafa du plus profond de son cœur!

My Father-in-law Expressed His Regret

At that time my father-in-law was in his eighties. His health was poor he had to be hospitalized two or three times a year. For each of his hospital stays I was the only one who got money for him to pay the medical fees. In the daytime I was busy with the work in the restaurant; during my lunch time I went to the hospital to deliver fresh, hot food for him. Sometimes at night I stayed at the hospital to take care of him. Sometimes I couldn't sleep at all in several days.

Mon beau-père exprima ses regrets

En ce temps-là, mon beau-père avait dans les quatre-vingt ans. Sa santé était mauvaise et il devait se faire hospitaliser deux ou trois fois par an. Dans chacun des hôpitaux où il est resté, j'étais la seule personne qui lui donnait de l'argent pour payer ses dépenses médicales. Pendant la journée, j'étais occupée avec le travail au restaurant; pendant l'heure du repas, je me rendais à l'hôpital pour lui apporter de la nourriture chaude et préparée le matin. Quelques fois je restais à l'hôpital la nuit pour prendre soin de lui. Il m'arrivait de ne pas dormir du tout pendant plusieurs jours.

The doctors and nurses all thought I was his daughter because I frequently went there to nurse him. At one time after I delivered the food I helped him change his underclothes. When the doctor saw it he said to my father-in-law, “Among all of your children, seems like only she is your own daughter. All the others just come and hang around, and when the time is up, they just leave. But with such a nice daughter, you are so lucky!”

Les médecins et les infirmières ont tous pensé que j'étais sa fille parce que j'allais fréquemment là-bas pour le soigner. Une fois, après lui avoir apporté la nourriture, je l'ai aidé à changer ses sous-vêtements. Lorsque le médecin a vu cela, il a dit à mon beau-père, "Parmi tous vos enfants, il semble que seule cette personne soit votre propre fille. Tous les autres viennent juste ici et ne font rien, et lorsque le temps est terminé, ils s'en vont. Mais vous avez vraiment de la chance d'avoir un fille aussi charmante!"

In the last few days before he died he often cried and he said to me, “I really didn't expect that after you started practicing Falun Gong. You changed your attitude completely toward your husband and daughters. You've been taking care of them all the time. You've sacrificed so much for this family!” In the end he asked his two granddaughters to his bed and asked them to respect me and treat me well.

Durant les quelques jours avant de mourir, il pleurait souvent et me disait, "Je ne m'attendais vraiment pas qu'après que vous ayez commencé à pratiquer le Falun Gong, vous changeriez complètement votre attitude envers votre mari et vos filles. Vous avez tout le temps pris soin d'eux. Vous avez tant sacrifié pour cette famille!" À la fin, il demanda à ses deux petites-filles de venir près de son lit et leur demanda de me respecter et de prendre soin de moi.

My Mother-in-law Passed Away Peacefully without Suffering

The communist party started to persecute Falun Gong in July 1999. Knowing that I firmly believe in Dafa and don't give up practicing cultivation, the police officers wanted to arrest me. When they came to my house to arrest me, my mother-in-law vehemently protected me. She just wouldn't let them take me. No matter what the police said, my mother-in-law and my husband didn't listen. They kept telling the police that there isn't anything wrong with me in believing in Truthfulness-Compassion-Forbearance. They had a stalemate with the police for four hours. No matter how the head of the police department and 610 Office threatened them, my family members just surrounded me and didn't let them touch me. They were so determined to protect me, even if it was at the risk of their lives. In the end, the many police officers had to leave my house in disgrace.

Ma belle-mère mourut paisiblement sans souffrir

Le parti communiste commença à persécuter le Falun Gong en juillet 1999. Sachant que je croyais fermement en Dafa et que je n'arrêterai pas la pratique, les officiers de police voulaient m'arrêter. Lorsqu'ils vinrent chez moi pour m'arrêter, ma belle-mère m'a protégé farouchement. Elle ne voulait pas les laisser m'emmener. Quoi que disait la police, ma belle-mère et mon mari ne les écoutaient pas. Ils continuaient à dire à la police qu'il n'y avait rien de mal au fait que je crois en Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Ils réfutèrent toutes les affirmations des policiers pendant quatre heures. Peu importe à quel point le chef du département de police et du Bureau 610 les menaçaient, les membres de ma famille me protégeaient et ne les laissaient pas me toucher. Ils étaient si déterminés à me protéger, qu'ils le faisaient au péril de leurs vies. Finalement, les nombreux officiers de police ont dû quitter la maison avec honte.

My mother-in-law had a heart attack sitting down and died. She didn't suffer any pain. Our neighbors said, “She must have done something very good and accumulated a lot of virtue.”
Ma belle-mère eut un infarctus lorsqu'elle était assise et mourut. Elle n'a pas du tout souffert. Nos voisins ont dit, "Elle doit avoir fait quelque chose de très bon et avoir accumulé beaucoup de vertu."

Our Neighbors Are Healthy and Have a Booming Business As a Result of Understanding the Truth
We have very good relationships with our neighbors. In the past few years, when the police officers or people from the neighborhood office demanded to know if they knew any one who practices Falun Gong, they would tell the officers to leave and declined they knew any practitioners. Because they all proactively protected Dafa practitioners, Dafa blessed them with good health and a booming business.

Après avoir compris la vérité, nos voisins sont devenus en bonne santé et ont vu leur commerce prospérer

Nous avons de très bonnes relations avec nos voisins. Durant les quelques années passées, lorsque les officiers de police ou les gens du bureau du voisinage ont demandé à savoir s'ils connaissaient quelqu'un qui pratiquait le Falun Gong, nos voisins disaient aux officiers de partir et niaient le fait de connaître un quelconque pratiquant. Comme ils ont tous protégé les pratiquants de Dafa avec diligence, Dafa les a bénis en leur donnant une bonne santé et en faisant prospérer leur commerce.

The Light of the Fa Shone on My Husband

Before I began practicing Falun Dafa, my husband couldn't sit nor could he get out of bed after his motorcycle accident. After I started cultivation practice, however, he could gradually sit up and get out of bed. One day in the spring of 2008 he was hit by a mini car. The hit ruined his wheel chair, but he was uninjured. The driver got out of the car and came to us very nervously. He didn't know what to do. I walked to my husband and said to him, “You'll be alright, Master will protect us. We can't find fault with the driver.” He nodded his head and said, “No problem!”

La lumière de la Loi a brillé sur mon mari

Avant que je ne pratique le Falun Dafa, mon mari ne pouvait ni s'asseoir ni se lever de son lit après son accident de moto. Cependant, après que j'ai commencé à pratiquer, il a pu progressivement se redresser et sortir de son lit. Un jour au cours du printemps 2008, il fut heurté par une petite voiture. Le choc endommagea sa chaise roulante, mais il ne fut pas blessé. Le conducteur sortit de la voiture et vint nous voir très nerveusement. Il ne savait pas quoi faire. Je me suis dirigé vers mon mari et lui ai dit, "Tu iras bien. Maître nous protègera. Nous ne pouvons incriminer le conducteur." Il hocha la tête et dit,
"Pas de problème!"

Then I turned around and said to the driver, “I'm going to repair the wheelchair. Can you take him back home in your mini car?” The driver said, “We'd better go to the hospital.” I told him, “He's fine; just take him back. Remember 'Falun Dafa is good;” if you recite that sentence sincerely, you'll be blessed.” The driver nodded his head while reciting, “Falun Dafa is good” with tears in his eyes.

Alors, j'ai fait demi-tour et j'ai dit au conducteur, "Je vais faire réparer la chaise roulante. Pouvez-vous le ramener à la maison avec votre petite-voiture?" Le conducteur a dit, "Nous ferions mieux de nous rendre à l'hôpital." Je lui ai dit, "Il va bien; ramenez le juste à la maison. Souvenez-vous que Falun Dafa est bon; si vous récitez cette phrase avec sincérité, vous serez béni." Le conducteur hocha la tête tout en récitant, "Falun Dafa est bon" en ayant les larmes aux yeux.

In the past my husband didn't like our daughters. But now he often asks them to help me with housework. Although he is a paraplegic, he went out everyday before dawn in his wheelchair to buy groceries for our restaurant, just to let me have some time to study the Fa and do the exercises. In the winter time it's the hardest for him. Because the blood circulation in his legs and feet was bad, his feet and legs remained cold all the time. Before he went out he wrapped his legs with layers of plastic sheets. Because his limbs were out of commission, it usually took him more than twenty minutes every morning to put on his clothes. But despite all the difficulties, he persisted in doing these without complaint, year after year.

Dans le passé, mon mari n'aimait pas nos filles. Mais à présent, il leur demande souvent de m'aider pour effectuer les tâches ménagères. Bien qu'il soit paraplégique, il sortait tous les jours avant l'aube avec sa chaise roulante pour acheter des provisions pour notre restaurant, afin de me permettre d'avoir du temps pour étudier la Loi et pour pratiquer les exercices. Durant l'hiver, c'est plus difficile pour lui. Comme la circulation du sang dans ses jambes et dans ses pieds était mauvaise, ses pieds et ses jambes étaient tout le temps froids. Avant de sortir, il enveloppait ses jambes avec des couches de papier plastique. Comme ses membres ne fonctionnaient pas, cela lui prenait habituellement plus de vingt minutes chaque matin pour mettre ses vêtements. Mais, malgré toutes ces difficultés, il persistait en faisant cela sans se plaindre, année après année.

Not only that. Sometimes, he went out with me in his wheelchair to hang up truth-clarification banners. He also helped me with other truth-clarifying works. Many times he just went out by himself to distribute truth-clarification DVDs and flyers.

Et il ne faisait pas seulement cela. Quelques fois, il sortait avec moi à l'aide de sa chaise roulante pour accrocher des banderoles de clarification de la vérité. Il m'aidait aussi pour d'autres matériaux de clarification de la vérité. À de nombreuses occasions, il sortait tout seul pour distribuer des DVD et des flyers de clarification de la vérité.

The “Falun Dafa is Good” Restaurant

In order to support all the five people in my family I managed our small restaurant by myself. No matter who came to the restaurant, I took the chance to clarify the truth to them. As time went by I put the “Falun Dafa is good” message on the wall, to let guest see it. People who often came to our restaurant would clarify the truth to each other. They talked about my family's story and told the new guests about it. Sometimes when they asked other people to come to our restaurant to have dinner they just said on the phone, “Come and have dinner at the “Falun Dafa is good” place.”

Le Restaurant de "Falun Dafa est bon"

De manière à faire vivre les cinq personnes de ma famille, j'ai dirigé notre petit restaurant toute seule. Peu importe qui venait au restaurant, je saisissais l'opportunité pour leur clarifier la vérité. Au fur et à mesure que le temps passait, j'ai placé le message "Falun Dafa est bon" sur le mur, pour permettre aux clients de le voir. Les gens qui venaient souvent dans notre restaurant clarifiaient la vérité aux autres. Ils racontaient l'histoire de ma famille et la relataient aux nouveaux clients. Quelques fois, lorsqu'ils demandaient à d'autres personnes de venir dans notre restaurant pour diner, ils disaient simplement au téléphone, "Venez diner au restaurant 'Falun Dafa est bon'."

After I took over the restaurant, business was booming. I hired two servers to help me. This way I would have more time to clarify the truth to people and tell them about the beauty of Dafa.

Right now, both of my daughters have graduated from college and started to work. My husband's health is good; our business is also good. We are a really happy family now!

My family is grateful for Master and Falun Dafa. Here, at the time of Master's 60th birthday, I want to wish Master Happy Birthday. And I sincerely hope all the people can understand the beauty of Falun Dafa and benefit from it.

Thanks, Master! Thanks, Dafa!

Après que j'ai repris le restaurant, les affaires ont connu une forte progression. J'ai engagé deux serveurs pour m'aider. De cette manière, j'ai eu plus de temps pour clarifier la vérité aux gens et pour leur parler de la beauté de Dafa.

À présent, mes deux filles ont terminé leurs études au collège et ont commencé à travailler. La santé de mon mari est bonne, notre commerce se porte également bien. Nous sommes vraiment une famille heureuse à présent!

Ma famille est reconnaissante envers le Maître et envers le Falun Dafa. Ici, lors du 60ème anniversaire de Maître, je veux souhaiter au Maître un joyeux anniversaire. Et j'espère sincèrement que tous les gens pourront comprendre la beauté du Falun Dafa et en bénéficier.

Merci au Maître! Merci à Dafa!

Article publié le 19 mai 2011

Version chinoise disponible au lien suivant :
http://www.minghui.org/mh/articles/2011/5/11/【庆祝513】修炼前百苦缠身-炼奇功苦尽甘来-240143.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.