Les pratiquants Suisses : Falun Dafa nous a changés

Le 15 mai 2011, les pratiquants de Falun Gong se sont rendus à Rosengarten (Jardin des roses), un endroit pittoresque de Berne, afin de célébrer la Journée mondiale de Falun Dafa en pratiquant les exercices, ensemble.

Pratique des exercices au Rosengarten de Berne, la capitale suisse

Souhaiter un joyeux anniversaire au Maître

Des visiteuses apprennent les exercices

Parmi les pratiquants qui ont participé à l’activité, beaucoup ont connu Falun Dafa après que le Parti communiste chinois (PCC) ait commencé à persécuter la méthode. Attirés par le principe Authenticité-Bonté-Tolérance, ils ont embrassé la pratique de Falun Gong.


Un nouveau pratiquant: J’ai découvert la clé de la vie humaine grâce au Falun Gong et appris comment affronter les problèmes avec un esprit paisible.

Rahel a commencé la pratique à peine deux jours plus tôt. Le jour de la Journée mondiale de Falun Dafa elle pratiquait les exercices en groupe sur un site de pratique pour la première fois. Elle s’est sentie très à l’aise en faisant les exercices avec les autres pratiquants. Elle a commenté : "Je me sens très bien—détendue, libre de tout souci, et heureuse. "

Il y a quelque temps, elle est tombée sur un journal clarifiant les faits à propos du Falun Gong. Les cinq exercices l’ont intéressée. Elle a commandé une copie du Zhuan Falun. Bien que n’ayant pas encore fini de le lire, elle a déjà trouvé des réponses à de nombreuses questions qu’elle se posait depuis son enfance. " Je pense que le livre est très interessant. Lorsque j’étais jeune, j’avais de nombreuses questions. Par exemple, je me demandais pourquoi certaines personnes rencontraient des épreuves importantes et d’autres, non. Maintenant, je comprends que c’est à cause du karma. Un autre exemple est la raison pour laquelle nous sommes dans le monde humain. Falun Gong m’a aidée à découvrir mon vrai moi. " Depuis qu’elle a commencé à cultiver, elle se sent très bien. Elle souhaite continuer.

Rahel a noté que ses paroles et son état d’esprit ont aussi changé. Elle a raconté qu’elle se mettait facilement en colère. Dans les conflits sur son lieu de travail, elle était inamicale et s’exprimait souvent de façon insolence même sans le vouloir. Maintenant, elle a changé : "Je peux résoudre mes problèmes paisiblement. J’ai commencé à me contrôler et je pense aux autres. J’ai vraiment réfléchi à comment mieux m’exprimer et les meilleurs mots à utiliser. Je pense souvent que l’autre personne pourrait être ne pas être de bonne humeur, tout comme moi. J’ai essayé de réagir calmement. "

En faisant les exercices avec les autres pratiquants, elle a senti que l’atmosphère était très paisible et attend avec impatience les prochains exercices de groupe.


Une personne qui pratique depuis deux ans: Ayant cultivé Authenticité-Bonté-Tolérance, je peux clairement distinguer le bien du mal.

Avant que le PCC ne commence à persécuter Falun Gong, de nombreuses personnes l’ont appris en voyant les pratiquants faire les exercices ensemble dehors. Depuis le début de la persécution, Afin de permettre à davantage de gens d’apprendre ce qu’est réellement Falun Gong et révéler avec quelle cruauté le PCC le persécute et le calomnie avec des mensonges, les pratiquants à l’étranger ont organisé de nombreuses activités dans le centre-ville. Ils ont mis en place des stands pour clarifier les faits, affiché des photos montrant comment les pratiquants sont torturés, distribué des matériaux d’information et fait la démonstration des exercices.

Grâce à un stand d’information à Berne, Franck a appris voici deux ans qu’un site de pratique de Falun Gong offrait des instructions gratuites des exercices au Jardin des Roses. Il a travaillé pour différentes organisations et vu que l’argent pouvait avoir une forte influence sur les gens. Lorsqu’il a découvert que les cours de Falun Gong étaient gratuits, sans frais d’inscription, il s’est dit qu’une telle pratique devait être d’une grande valeur. " Sans être affecté par l’argent, chacun est complètement indépendant. Vouloir apprendre est une décision personnelle. On le fait de sa propre volonté et mû par sa propre motivation. Personne ne vient juste parce qu’il a payé une adhésion pour un an. "

Sa motivation pour continuer la ‘cultivation’, vient de sa lecture de Zhuan Falun. Il voulait depuis toujours être une bonne personne. Mais qu’est-ce exactement qu’une bonne personne ? " Grâce au Falun Dafa, j’ai découvert le critère pour être une bonne personne. Je peux dire que j’ai déjà distingué le bien du mal. J’ai aussi approfondi ma compréhension. "

Après quelque temps de pratique Falun Gong, il a découvert qu’il était plus équilibré. En cultivant en accord avec Authenticité-Compassion-Tolérance, il peut penser aux autres, être tolérant et savoir comment interagir dans la relation avec les autres.

Au cours des deux années passées, il a aussi commencé à organiser des activités pour la Journée d’information. Il a déclaré : " Je souhaite que davantage de personnes entendent parler du Falun Gong. Peut-être que certaines d’entre elles voudront comme moi pratiquer après avoir pris des informations sur le stand."

L’intention de Franck est identique à celle de nombreux autres pratiquants de Falun Gong. Ils espèrent que de plus en plus de gens apprendront les faits à propos du Falun Gong et ne courront plus le risque de se faire duper par les mensonges du PCC.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.