Organisation mondiale d'enquête sur la persécution du Falun Gong : Formation du Comité International d'enquête sur l'« auto-immolation » de la place Tiananmen(photos)


Depuis les faits de la soi-disant “auto-immolation” qui a eu lieu sur la place Tiananmen, la persécution du Falun Gong – pratique populaire de Qigong en Chine interdite par le régime de Jiang – par les autorités chinoises s’est clairement intensifiée ; l’hostilité envers le Falun Gong incitée par la propagande du régime au sein de la population générale chinoise s’est largement accélérée ; le nombre de morts parmi les pratiquants de Falun Gong a brusquement augmenté pendant les raffles faites par la police et dans des lieux tels que les prisons, les camps de travaux forcés, les institutions psychiatriques, et toutes sortes de classes de « rééducation » et de centres de lavages de cerveau où les pratiquants sont détenus illégalement.

Dans les deux heures qui ont suivi les faits, l’organe du gouvernement chinois, l’agence de presse Xinhua, a immédiatement fait une déclaration au monde entier, accusant les pratiquants de Falun Gong pour les « auto-immolations ». Immédiatement après la déclaration, le programme « Focus Interview » de la chaîne de télévision centrale chinoise, CCTV, a diffusé des commentaires et tiré des conclusions semblant provenir de sources sûres, accusant encore le Falun Gong.

En même temps, un porte-parole du Falun Gong a émis une déclaration disant que ceux qui s’étaient immolés sur la place Tiananmen n’étaient pas des pratiquants de Falun Gong. Les pratiquants de Falun Gong hors de Chine ont morcelé les vidéos de « Focus Interview » et signalé que toute cette histoire n’était qu’une mise en scène élaborée. C’est une fabrication énorme du régime de Jiang pour monter une machination contre le Falun Gong. La sévérité de leurs actions était extrême, et leurs tactiques étaient des plus vicieuses.

Peu de temps après les faits, Philip Pan, un journaliste du Washington Post, s’est rendu à la ville natale de Mme Liu Chunling, décédée sur la scène de « l’auto-immolation » pour mener sa propre enquête. En première page du 4 février 2001, dans un article étonnant, Pan révélait que Liu était une hôtesse dans une boîte de nuit et qu’aucun de ses voisins n’avait vu Liu pratiquer les exercices de Falun Gong.

Le Développement de l’Education Internationale (IED) a fait une déclaration officielle aux Nations Unies le 14 août 2001 : « … Le régime déclare les faits de la soi-disant immolation de la place Tiananmen du 23 janvier 2001 comme la preuve » pour diffamer le Falun Gong. « Cependant, nous avons obtenu une vidéo des faits qui, de notre point de vue, prouve que cet événement était mis en scène par le gouvernement. Nous disposons de copies de cette vidéo et les tenons à disposition pour distribution ».

Alors que la soi-disant “auto-immolation de la place Tiananmen a directement causé plusieurs morts, les victimes ayant décédé de façon la plus tragique ;
Alors que les faits ont été largement divulgués par le régime de Jiang et ont entraîné l’escalade de la persécution qui a fait des centaines, voire des milliers de victimes ;

Alors que les faits apparaissent truffés de lacunes et de faux raisonnements, et ont causé un impact sévère sur la Chine Continentale et sur le monde entier ;
Alors que le système actuel de tribunaux, de sécurité publique et de conseil légal en Chine n’a pas réussi à démontrer la capacité et le courage moral de mener des enquêtes impartiales et professionnelles sur la persécution et la faire cesser ;

Par conséquent, tous les gens de conscience sont extrêmement concernés par ce qui est mentionné ci-dessus ; la communauté internationale doit mener des recherches sérieuses, objectives et impartiales sur les faits.
Voici ci-dessous la première liste des plaideurs et parties concernées que le Comité diffuse au public. En temps voulu et en usant de tous les moyens possibles, le Comité obtiendra les preuves de ces individus, directement ou indirectement. Ceci constitue une partie intégrale des recherches du Comité lancées depuis ce jour.

Organisation mondiale d’enquête sur la persécution du Falun Gong

Le 21 janvier 2003

www.upholdjustice.org (version anglaise disponible sous peu)
Président John Jaw 781-7104515
contacts@upholdjustice.org

Liste pour obtenir des preuves (plaideurs et parties concernées par les faits)

La liste comprend le Ministre de la Sécurité Publique, République Populaire de Chine, Service de Sécurité Publique de Beijing, la division de Tiananmen et les postes proches, l’agence de presse Xinhua, la chaîne de télévision centrale de Chine (CCTV), le programme « Focus Interview » de CCTV, la Société de Télévision Internationale de Chine, l’hôpital Jishuitan de Beijing, le centre internet de l’agence de presse Xinhua, le centre des urgences de Beijing, et les familles et amis des plaideurs.


Jia Chunwang, ancien ministre de la Sécurité Publique
Zhou Yongkang, Ministre de la Sécurité Publique
Liu Jing, ancien Ministre adjoint de la Sécurité Publique
Ancien chef du service de Sécurité Publique de Beijing
Liu De, secrétaire du Comité du Parti, Service de Sécurité Publique de Beijing
Ma Zhenchuan, Chef du Service de Sécurité Publique de Beijing

Ministre de Sécurité Publique, République Populaire de Chine
14 Changan Street East, Beijing
Code postal : 100741
Email: 110@mps.gov.cn

Service de Sécurité Publique de Beijing
9 Dong Da Street, Dongcheng District, Beijing
Code postal : 100740
Tel.: 010-65128871
Email: webmaster@bjgaj.gov.cn

Bureau des Appels, Service de Sécurité Publique de Beijing
Code postal : 100740
Email: 110@bjgaj.gov.cn

Wu Shunfa, Chef du Service de Sécurité Publique de Beijing, division de Tiananmen
Li Bingheng, Service de Sécurité Publique de Beijing, division de Tiananmen

37 Dongjiaomin Lane, Dongcheng District, Beijing
Code postal : 100031.
Tel. 010-65129617; 010-85222685; 010-85222685

Station de Zhongshan, branche du district de Tiananmen
East Side, South Gate of the Park, Dongcheng District
Code postal : 100006
Tel.: 010-66055229 ; 010-85222685

Poste du Palais Culturel, branche du district de Tiananmen
East Side, South Gate of the Park, Dongcheng District
Code postal : 100006
Tel.: 010-65251821C010-85222685

Poste du Palais Impérial, branche du district de Tiananmen
East Side, North Gate of the Park, Dongcheng District
Code postal : 100009
Tel.: 010-65131882C010-85222685

Station de métro de Tiananmen est, poste du métro
West Hall, East Tiananmen Subway Station
Code postal : 100006
Tel.: 010-65297629

Zhao Shiqiang, Directeur d’enquête, Service de Supervision de la Sécurité Publique sur internet, Ministère de la Sécurité Publique.


Directeur de la chaîne de télévision centrale
Tian Congming, Directeur de l’agence de presse Xinhua
Ma Shengrong, Directeur adjoint de l’agence de presse Xinhua
Nan Zhenzhong, Editeur en chef, agence de presse Xinhua

Luo Ming, Zhang Changming, Directeur adjoint de la chaîne de télévision centrale (CCTV)
Equipe de production du programme Focus Interview de CCTV
Producteurs : Chen Mang, Bo Yang
Editeurs : Li Yuqiang, Yu Weili
Photographes: Zhong Shi, Zhang Xuefeng
Coordinateur de programme : Sun Hong
Editeur responsable : Li Changsheng
Producteurs techniques : Du Lianying, Ji Yu, Ma Yuyan, Chen Haohai
Intégration: Yang Taozhou, Xiao Jing
Superviseurs: Li Ting, Zhang Baoan
Superviseur général du programme : Luo Ming
Pager: (010) 68348899
Hotline: (010) 68506760
Email: ab30@mail.cctv.com
Zhou Xinsheng, Directeur du centre d’internet, agence de presse Xinhua
Wu Dashen, Chairman du Comité de Direction
Pang Jian, Directeur Général
Société de la télévision internationale de Chine
Luo Yi, directeur du service de soins d’urgence
Centre d’Urgence de Beijing
103 Xi Da Jia, Qianmen, Chongwen District
Code postal : 100031
Tel.: (010) 66014433 (Opérateur)
Hôpital de Jishuitang de Beijing
31 East Street, Xin Jie Kou, Xicheng District, Beijing
Code postal : 100035
Tel.: 010--66167631 (Opérateur)
Fax: 010--66183542
Http://www.JST-hosp.com.cn
E-mail:Yuanban—JST-hosp.com.cn
Li Chi, Assistant Director of the Burn Unit / Directeur adjoint du Service de Grands Brûlés
Hôpital de Jishuitan de Beijing
Hotline de consultation : 010-66167631, poste 6231



Individus accusés par les autorités chinoises d’avoir essayé de s’immoler :
Liu Baorong
Individus accusés par les autorités chinoises d’avoir essayé de s’immoler :
Liu Yunfang (Kaifeng, province de Henan)
Policier n° 051835
Policier n° 051656
Policier n° 051724
Trois policiers dirigeant un extincteur vers Liu Chunling
Un policier portant un manteau de l’armée marchant vers les trois policiers
Focus Interview -
Invité Cui Shujie
Femme journaliste qui a interviewé Liu Baoring et Liu Yunfang

Femme qui a interviewé la police
Lin Xihou, Dirigeant du l’hôpital Jishuitan de Beijing
Li Chi, directeur assistant du service de grands brûlés de l’hôpital Jishuitan de Beijing
Hai Xiufang, Infirmière, service de grands brûlés, hôpital Jishuitan de Beijing
En présence de docteurs et d’infirmière du service de Grands Brûlés de l’hôpital de Jishuitan (pour 2 img)
Plusieurs individus qui portaient le présumé Liu Siying dans l’ambulance, deux d’entre eux étaient des femmes habillées d’une veste rouge et d’un pantalon blanc
Cui Li, présumée 4ème tante de Chen Guo, décédé à la suite de l’immolation
Guo Qinglian, présumée amie proche de la mère de Chen Guo, aussi décédée des suites de l’immolation


Traduit de l'anglais
http://www.clearharmony.net/articles/200301/9962.html

Published : Sunday, 2 February 2003

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.