Clarifier la vérité à l'ensemble de la société

Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, j'ai cultivé seul pendant une longue période. Ma cultivation-pratique est comme un courant sinueux, souvent entremêlé de toutes sortes de difficultés, mais avec la miséricorde de Maître et l’aide des compagnons de pratique, j'ai pu continuer jusqu'à aujourd'hui et marcher dans le courant de la rectification de la Loi.

I. Clarifier la vérité avec un esprit paisible à toutes sortes de gens

J'ai commencé à participer à des projets visant à clarifier la vérité à la classe influente de la société en 2003. À cette époque, je n'étais qu'un étudiant et n'avais aucune expérience spécifique dans le travail avec les milieux politiques. Au début, j'ai été affecté pour clarifier la vérité aux représentants du gouvernement que personne ne prenait en compte. J'ai essayé de rendre visite à un petit nombre de représentants dans les banlieues, mais j’ai senti que mes efforts n'avaient pas beaucoup d'effet et j’en suis revenu découragé. Ensuite, j'ai remarqué qu'il y avait un réseau social actif au sein de chaque parti politique, et j'ai commencé à clarifier la vérité à chaque personne dans le groupe social au lieu de chercher seulement à atteindre les politiciens. J'ai compris que nous ne devrions pas faire de différence pour sauver les êtres et j'ai pensé que peut-être les personnes au sein du réseau s’influenceraient les unes, les autres et qu'indirectement elles propageraient la vérité. J'ai remarqué que ces réseaux sociaux ont été très efficaces, et il était facile d’y contacter des gens et de s’en faire des amis. Certaines de ces personnes avaient une importance encore plus grande dans le réseau social que certains hommes politiques

Au début, je me sentais très confus sur la façon dont nous pourrions effectivement clarifier la vérité à ces occidentaux influents et toucher plus de gens. Comme ils font partie d'un gouvernement élu, dans une certaine mesure, leur attitude représente celle de ceux qui les ont élus, et, par conséquent, ils ont un grand impact sur la société. Donc, nous devons utiliser des tactiques différentes pour leur clarifier la vérité, à l’opposé de ce que nous faisons pour les gens dans la rue. Nous devons leur clarifier la vérité en profondeur, établir et maintenir des contacts à long terme avec eux au fil du temps.

J'ai remarqué que beaucoup de gens dans ce groupe social ont changé suite à l'impact d'avoir appris la vérité. En fait, c'est la puissance de Dafa et de notre compassion qui a gagné le respect de ces gens, et non nos compétences. La coopération et le soutien inconditionnels des compagnons de pratique m'ont aussi fait ressentir que nous pouvions réaliser tout ce que nous décidions s'agissant de sauver les êtres.

En clarifiant la vérité au sein du réseau social, j'ai progressé peu à peu. Au début, après avoir fait connaissance avec de plus en plus de gens, j'ai commencé à les classer: cette personne était importante ou cette personne n'était pas importante, l'attitude de cette personne était très bonne ou cette personne n'était pas bonne, peut-être je ne devrais plus parler à cette personne, je perds mon temps quand je parle à cette personne parce que je dois choisir des sujets de gens ordinaires quand on parle avec elle, etc. J'étais également souvent fasciné par le phénomène social superficiel. Une fois, après des contacts répétés sans résultat avec une personne, j'ai décidé de réduire mes contacts avec elle, mais soudain, cette personne a été nommée à un poste très important et elle a joué un bon rôle pour nous. J'ai alors réalisé que je n'avais pas vraiment sauvé cette personne avec compassion. C’était une indication du Maître de mettre le salut des êtres en première place.

Plus tard, j'ai essayé de faire de mon mieux pour rester en contact régulier avec ces gens, tout comme des amis le feraient, qu'ils puissent ou non nous aider à faire connaître la vérité, et je leur adressais périodiquement mes salutations, leur présentais les contacts que j'avais faits et me faisais présenter leurs amis. Comme j’avais plus de contacts, j'ai fini par faire partie de leur groupe social. À ce moment, j'ai été en mesure de recueillir des informations plus pertinentes, qui ont encore grandement facilité la clarification de la vérité au sein du gouvernement. Entre-temps, depuis que j'avais développé un large éventail de contacts, j'étais en mesure de traiter les choses facilement. J'ai senti que Maître m'aidait à utiliser ces contacts pour sauver plus de personnes dans ce groupe social.

II. Se débarrasser de l'attachement à la renommée tout en clarifiant la vérité

Après avoir clarifié la vérité à la classe influente de la société pendant un certain temps, je sentais que ce que je faisais était très important. Considérant d'autres pratiquants qui essayaient de clarifier la vérité au peuple chinois, je pensais que personne ne savait ce que chacun d'entre eux faisait quand bien même ils pouvaient avoir convaincu 10.000 personnes de démissionner du PCC et de ses organisations affiliées. Cependant, lorsque j'ai invité quelques personnes importantes à nos événements de clarification de la vérité, les médias ont immédiatement signalé ce point. Bien que je n’aie rien dit, je me suis senti intérieurement très fier de ce que j'avais fait. Au cours de certains événements, alors que d'autres tenaient des bannières, je courrais à la maison pour passer un costume.

Parfois, je suis devenu suffisant lorsque j'ai pu inviter des membres du Congrès ou d'autres personnes très importantes. Je pouvais sentir l'expansion de ma gloire personnelle. Je me suis souvent comparé à mes compagnons de pratique d'autres régions et j’ai estimé que j'étais capable d'en faire beaucoup. Cependant, en entrant en contact avec de plus en plus gens, je me suis senti finalement très petit.

Une fois, un secrétaire qui nous a écrit une lettre de félicitations a raconté que quand il travaillait dans le gouvernement local, chaque fois qu'il passait devant l'ambassade de Chine, il voyait les pratiquants – hiver comme été, dans la nuit noire ou pendant les vacances, nos pratiquants étaient là. Il a dit qu'il était très touché, et, par conséquent, il essaierait de son mieux pour nous aider. En d'autres occasions, les gens me disaient: "J'ai décidé de vous aider parce que je vous ai observés, vous les pratiquants, pendant ces dernières années. J'ai compris que vous êtes des gens très bien. Je vous admire beaucoup car vous avez pu changer le regard des gens sur votre mouvement. " Une de ces personnes a également influencé beaucoup de ses amis pour nous aider. Ces soi-disant accomplissements pouvaient laisser penser aux autres que j'avais beaucoup fait, mais j'ai compris qu'elles contenaient tous les efforts et le travail acharné de nos compagnons de pratique.

Un membre du Congrès chargé de l'agriculture m'a dit: "Je devrais faire de mon mieux pour apprendre à vous connaître davantage. C'est la première fois que vous autres vous asseyez avec moi et me parlez du Falun Gong." J'ai pu sentir son respect et son admiration envers Falun Dafa. Un autre membre du Congrès m'a dit quand nous nous sommes rencontrés et avant même que j’ai dit quoique ce soit: " Je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises dans la rue. Nous devons faire quelque chose pour vous."

De plus en plus personnes nous attendent pour les sauver. Le moment le plus difficile pour clarifier la vérité est passé. Nous avons maintenant une coopération de plus en plus forte entre les différentes régions. Je pense que mon expérience de clarifier la vérité à la société en général m'a aidé à me débarrasser de mes attachements.


III. Les spectacles de Shen Yun Performing Arts ouvrent plus de possibilités pour clarifier la vérité

Après avoir clarifié la vérité aux fonctionnaires du gouvernement pendant une longue période, j'ai remarqué qu'ils ne sont qu’un petit groupe social dans la société en général. Il y a tellement d'autres groupes sociaux. Les spectacles Shen Yun Performing Arts ont élevé nos efforts de clarification des faits à un niveau très haut, ainsi tous les groupes sociaux se sont maintenant ouverts à nous. Nous avons commencé à inviter des personnalités de divers groupes sociaux. Ces personnalités auxquelles nous n’avions jamais pensé auparavant nous ont appelé pour nous dire qu'elles voulaient voir le spectacle de Shen Yun Performing Arts. Cela a eu un impact énorme sur la société.

Parfois, s’il y avait une personnalité, je pensais aussitôt: si cette personne fait bien, notre bulletin de d'informations sera très bon, ou je n'avais pas vu de tels gens dans d'autres régions, etc. Dans ce cas, le résultat était très mauvais. Certains ont même annulé les rendez vous déjà pris, en disant qu'ils ne pouvaient pas venir, certains ont eu des interférences, et parfois l'entretient ne se passait pas bien. Ce processus m'a rappelé à plusieurs reprises de lâcher mes attachements et de donner la première priorité au salut des gens.

Nous avons réalisé que nous devrions non seulement inviter ces gens à venir voir Shen Yun Performing Arts, mais également essayer de faire de notre mieux pour apprendre à les connaître. C'est pourquoi, comme nous l'avons fait lors de la clarification de la vérité aux politiciens, nous avons commencé à entrer en contact avec des personnes de ces différents groupes sociaux, établissant des contacts à long terme et leur clarifiant la vérité. Dans un premier temps, nous avons rencontré quelques difficultés, et nous ne connaissions quasiment personne. J'ai souvent été gêné par l'arrogance des gens et mon propre manque de professionnalisme. A chaque fois que je tombais sur un nouveau visage, je me forçais à clarifier les faits, en me disant que je devais ouvrir la bouche pour parler. Avec l'aide de Maître, les personnes venaient me voir l’une après l'autre et lentement j'ai appris à en connaître de plus en plus au sein de ces groupes sociaux. Avec l'aide de Maître, nous avons compilé un réseau de personnes afin d’y clarifier les faits. D'autres compagnons de pratique ont également partagé leurs contacts VIP avec nous, pour que nous puissions sauver le plus d’êtres possible sur une plus grande échelle.


IV. Amélioration de l'aspect professionnel tout en interagissant avec la société

Par rapport à certains de mes camarades de classe, mon anglais parlé était limité. Ma femme a souvent ri de mes prononciations étranges. Elle a aussi trouvé incroyable que quelqu'un comme moi, avec un tel anglais, puisse réussir à clarifier la vérité à la société en général. Avec le recul, c'était en fait une manifestation de la puissance de Dafa. Je n'avais qu'à avoir un esprit pur et ne pas me laisser interférer.

En grandissant en Chine, j'ai remarqué que certaines personnes dépensaient beaucoup de temps et d'argent à s'habiller élégamment, à venir avec une coiffure parfaite et que dans la société occidentale, les gens autour de moi étaient particulièrement sensibles à ce sujet. Cependant, j'étais une personne très occupée, comment aurais-je pu prendre le temps de m'inquiéter de ces choses? Parfois, j'ai rencontré des gens de Chine continentale qui ne faisaient pas attention à ce qu'ils portaient. J'ai souvent vu qu'ils avaient tendance à faire des choses qui ne suivaient pas les normes sociales et comme résultat, ils n'avaient pas le respect des autres. J'ai commencé à réfléchir sur le sens profond de ce constat et que dans une culture orthodoxe humaine, une personne est un être noble et que ses paroles et son apparence devraient le refléter. Souvent, les gens jugent de la qualité et de la conduite des autres professionnels en se basant sur l'apparence. Par conséquent, j'ai réalisé que je ne devrais pas permettre à mon apparence d’interférer avec mes efforts pour sauver les êtres et j’ai commencé à soigner mon apparence en m'habillant convenablement

Au début, je trouvais difficile de clarifier la vérité en entrant souvent en contact avec les gens lors d'événements sociaux. Parfois, je me sentais mal à l'aise quand j'étais nouveau dans divers groupes sociaux. Par conséquent, je les questionnais sur des sujets divers, comme les gens aiment parler de choses qui les intéressent. J'écoutais plus et parlais moins, et nos conversations se déroulaient dans une atmosphère très agréable. Puis j'ai commencé à apprendre l'histoire locale et à collecter des informations sur divers événements, et cela m'a aidé à améliorer ma position dans la communauté. Peu à peu, beaucoup de gens étaient intéressés d'entendre mon point de vue. J'ai également engagé un professeur d'anglais pour améliorer mes compétences linguistiques. Comme mes compétences sociales s’étaient améliorées, j'ai réalisé qu’il était devenu plus facile pour les personnes, surtout les Chinois, d’accepter la vérité et de me prendre en considération. J'ai également été en mesure de résoudre plus facilement diverses situations complexes.


V. Lâcher les attachements et utiliser l'énergie de la Loi pour sauver les gens

Comme j’ai commencé à prendre en charge plus de projets, j'ai commencé à remarquer plusieurs attachements. J'avais quelques objections sur les méthodes utilisées par des compagnons de pratique. Parfois, j'ai même eu quelques très mauvaises pensées et qui formaient un champ. Bien que je pensais de cette façon dans mon cœur, j'étais très habile à le dissimuler lorsque je travaillais avec des compagnons de pratique. Cependant, quand j'étais à la maison avec ma femme, j'exposais ma façon de penser de manière évidente. Ma femme (également médecin) ne parlait pas beaucoup, et je me suis souvent plaint parce qu'elle ne m’aidait pas dans les moments critiques, et nous avons même eu certains conflits intenses à cause de ma mauvaise humeur. Plus tard, j'ai réalisé que même si ma femme n'était pas très bavarde, elle jouait aussi un rôle dans la clarification de la vérité et la validation de la Loi. Parfois, les VIP se promenaient et parlaient avec elle, et elle faisait une très bonne impression sur les gens.

Je me suis aussi progressivement rendu compte que j'étais fortement influencé par la science et l'athéisme. J'insistais sur la capacité de performance individuelle et j'oubliais que c'est Maître qui est en fait là pour nous aider à valider la Loi. Ma façon de penser, c'est que je faisais les choses d'une certaine manière et c'est pourquoi j'obtenais un certain résultat. En fait, je ne pouvais pas voir la véritable relation dans d'autres dimensions.

Lors de la Journée Falun Dafa de cette année, j'ai demandé une lettre de félicitations à l'un des responsables du gouvernement élu avec qui j'avais une bonne relation. J'étais très courtois, et ce n'était pas un moment inopportun pour faire une telle demande ; par conséquent, je me sentais définitivement sûr de l'obtenir. Avec une attitude vaniteuse, je l’ai également dit à un compagnon de pratique travaillant dans les médias. Par conséquent, je n'ai pas entendu quoi que ce soit émanant du bureau du fonctionnaire et personne ne répondait à mes appels téléphoniques. Puis je suis devenu furieux et j'ai pensé que je me plaindrais à eux. Je pensais aussi que le fonctionnaire avait probablement subi une certaine pression du PCC et que je devais lui expliquer la vérité à nouveau. Par inadvertance, j’ai parlé de mon mécontentement à un nouveau pratiquant qui m’a répondu, " N'est-on pas censé regarder à l'intérieur? ". Ma première réaction intérieure a été: « Comment le sais-tu?" et j'ai continué à penser de manière négative. À ce moment, je ne pensais pas que la raison pour laquelle je n'avais pas reçu la lettre de félicitations était mon état d’esprit. Plus tard, cependant, j'ai vraiment réfléchi à la meilleure façon de continuer à clarifier la vérité à ce fonctionnaire ainsi qu’à son personnel. En conséquence, le deuxième jour, son bureau m'a contacté et m'a demandé s'il y avait un problème avec mon adresse e-mail, comme ils avaient essayé de me faire parvenir la lettre de félicitations. J'ai soudain réalisé que j’avais seulement essayé d'accomplir une tâche de gens ordinaires et que je n'avais pas mis en priorité le salut des êtres. Dans mon cœur, j'avais effectivement eu seulement l'idée de les utiliser.


VI. Accorder plus d'attention à clarifier la vérité aux Chinois à l'étranger

Après avoir été en contact avec les Occidentaux pendant un certain temps, j'ai remarqué qu'il semblait toujours avoir des barrières dans ma communication avec eux, parce que beaucoup d'entre eux voyaient tous les Chinois comme un seul groupe et s’étaient crées un certain point de vue à cet égard.

Je sentais que si les fonctionnaires du gouvernement ne comprenaient pas quelque chose au sujet de la Chine, ils interrogeraient probablement certains de leurs collègues chinois. Donc, une voix interne au sein des bureaux du gouvernement est très importante. Quand ‘ai vu pour la première fois un fonctionnaire du gouvernement d’origine chinoise, j'ai eu beaucoup d'hésitation et j’ai considéré que tous les Chinois occupant un poste important dans le gouvernement occidental devaient être influencés par la perversité Cependant, je savais que c'était ma responsabilité en tant que pratiquant de Dafa de clarifier la vérité quelle que soit la circonstance. Dans le processus, j'ai trouvé que la majorité de ces personnes n'avaient pas de parti pris contre le Falun Gong et certains avaient même de l’admiration pour les pratiquants. La clé était que nous devions leur clarifier la vérité. Une personne qui avait travaillé pour un parti politique pendant plusieurs décennies m'a dit que quelquefois, quand il réfléchissait au fait d’être questionné à propos du Falun Gong, cela le préoccupait car il ne savait pas comment répondre. A partir de là, j'ai compris l'importance de clarifier la vérité aux Chinois à l'étranger.

En 2004, j'ai clarifié la vérité à un candidat officiel du gouvernement. En 2005, j'ai eu une autre occasion de le rencontrer. Il m'a dit que nous devrions accorder plus d'attention à clarifier la vérité à la population chinoise, car les élus demanderaient à leurs collègues chinois et à leurs amis ce qu’ils savent à propos du Falun Gong après avoir parlé avec les pratiquants. Par exemple, après notre première conversation, ce représentant a interrogé un de ses amis chinois sur le Falun Gong et cette personne chinoise a répondu qu'elle ne savait pas grand-chose.

Dans une autre situation, un Chinois qui n'avait pas encore soutenu directement le Falun Gong a participé à plusieurs événements de pratiquants. En conséquence, l'Ambassade de Chine ne l’autorisait pas à participer à ces événements, en disant qu'il soutenait le Falun Gong. Il s'est fâché très fort et a déclaré que l'ambassade de Chine cherchait à lui causer des ennuis. Il a ajouté: " C'est notre pays et je n'ai aucune raison de parler avec eux (ambassade de Chine)". Je me sentais très heureux parce que la perversité de l'ambassade de Chine a été directement exposée .Tant qu'il y a des pratiquants de Dafa clarifiant la vérité, la perversité n'aura pas d'influence. Une fois que nous établissons notre position dans un groupe social, la perversité ne sera plus en mesure de nous bloquer.

Plus tard, j'ai rejoint une des associations chinoises, où certains membres ont été dans les partis politiques durant plusieurs décennies. J'ai essayé de leur clarifier la vérité toute l'année. Certains d'entre eux ont dit des choses étranges dans nos conversations en face-à-face, mais plus tard, j'ai découvert qu'ils admiraient vraiment les pratiquants et ils ont essayé de nous aider en coulisse. Dès que des compagnons de pratique sont entrés dans ce groupe social, le champ entier a commencé à changer, ainsi la perversité n'a plus pu avoir aucun impact.


VII. Obtenir des résultats positifs grâce à l’endurance

Je n'étais pas une personne habituée à endurer. Après une prise de contact avec les gens pendant un certain temps, j'ai remarqué qu'ils avaient inévitablement pris de mauvaises habitudes. Mais je savais que les pratiquants avaient de l'énergie et qu’ils pouvaient supporter les épreuves. Parfois, je me suis forcé à endurer, même si je ressentais de la rancoeur. Par exemple, si j'avais des opinions différentes de celles de compagnons de pratique, j'y pensais trop. Je sais que je suis encore loin derrière de ce que le Maître exige de nous, ce qui est de supporter sans colère ou sans ressentiment. Lentement, comme j’avais enduré, j'ai gagné le respect et la confiance de beaucoup de gens. J'ai découvert que si je pouvais supporter un peu, il n'y avait par la suite pas de retard dans l'avancement des choses, et je réussissais à faire les choses. J'ai vraiment senti que ce que je pouvais lâcher dans ce processus d’endurance était mon attachement à moi-même, alors que quand je ne pouvais pas endurer, j'étais en fait en train d'insister pour garder mes attachements. J'ai commencé à chérir ces expériences particulières

Nous sommes des personnes qui cultivent et notre royaume est au-delà de celui des gens ordinaires. Nous ne sommes pas en concurrence avec les gens et nous sommes désintéressés, aussi les gens aiment parler avec les pratiquants. Dans ce monde, ce n'est pas vraiment le pouvoir et l'argent qui peuvent gagner le respect des gens. J'ai trouvé que c'était l'esprit de Vérité-Bienveillance-Tolérance véhiculé par les pratiquants de Dafa qui impressionnait les gens et gagnait leur respect et leur admiration enversFalun Dafa

Bien sûr, je sens que mes efforts pour clarifier la vérité à la société jusqu'à ce point sont loins d'être ce qu'ils pourraient être, et je dois faire encore mieux. L'année dernière, j'ai essayé de coordonner activement des projets liés à la clarification de la vérité dans la société. Toutefois, comme depuis le début je m’étais seulement impliqué en acteur individuel, j'ai senti que je n'étais pas habitué à être dans un rôle de coordination. Je n'aime pas me sentir restreint et j'ai commencé à m’inquiéter un peu trop. Auparavant, lorsque j'avais été critiqué pour être trop sans retenu, je n'étais pas convaincu, mais cette fois j’ai pris conscience de ce problème. Au début, j'ai seulement apporté des compétences de gens ordinaires aux nouveaux pratiquants, mais je sentais que ce n'était pas suffisant. Chaque pratiquant faisait des choses très activement, le résultat était très bon, et je me sentais très heureux. Cependant, j'ai souvent eu des échos que nous ne faisions pas toujours pas assez bien dans certaines régions. Je n'ai pas fait trop attention au retour d’information des nouveaux pratiquants, mais à travers l' observation, j'ai constaté que malgré le fait que les compagnons de pratique aient très bien fait, ils avaient encore beaucoup de confusion dans la compréhension de la Loi en clarifiant la vérité à la société. En outre, nous n'avions pas assez de communication, et donc tout le monde semblait un peu isolé.

J'ai finalement compris que nous sommes venus ici pour cultiver. Parmi les compagnons de pratique, l'encouragement et la communication ont été d'une grande aide. Nous ne devrions pas être piégés par la forme du travail et les résultats. Lorsque nous regardons en arrière notre chemin de cultivation, la chose la plus heureuse pour les pratiquants est de s’être d'améliorés ensemble dans notre voyage de lcultivation. Une fois établie une compréhension claire à ce sujet, j'ai senti que le champ d’énergie changeait beaucoup et qu'il devenait même plus serein.

En cette période de rectification de la Loi immense, je sens profondément que le Maître a déjà ouvert la voie et enduré énormément pour nous. Les efforts de nos compagnons de pratique ont également profondément modifié la situation. Avec le tout petit peu qu’il me reste à faire, je dois bien faire conformément aux exigences de la Loi. Si je ne peux pas utiliser cette possibilité, ou que je m'entête à tenir à mon attachement à moi-même, cela revient à être irresponsable envers tous les êtres et indigne de notre Maître.

J'ai commencé à écrire cet article de partage d’expérience en 2005. J'ai enfin fini de l'écrire et peux à présent le partager avec tous. En fait, je crois que mes expériences de cultivation sont très ordinaires. Je n'ai pas eu d’expériences extraordinaires. Je peux seulement dire que je me sens très honoré d'être en mesure de cultiver dans Dafa.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.