Israël, Tel Aviv: Protester contre 11 ans de persécution du Falun Gong

Dans la soirée du 20 juillet 2010, des dizaines de sympathisants du Falun Gong se sont rassemblés devant l'ambassade chinoise à Tel Aviv en Israël afin de marquer onze années de persécution du Falun Gong en Chine. Ils ont dit "assez" à la persécution du Falun Gong par le régime chinois et ont demandé la libération des pratiquants emprisonnés en Chine.

Des pratiquants rassemblés devant l'ambassade chinoise de Tel Aviv en Israël marquant 11 ans de la persécution du Falun Gong en Chine

Manifestation pacifique devant l'ambassade chinoise à Tel Aviv le 20 juillet 2010

Commémorer les pratiquants de Falun Gong assassinés dans la persécution ces 11 dernières années

Espérant ne pas commémorer une 'Bar Mitzvah' de la persécution du Falun Gong en Chine

L'actrice israélienne Sarit Vino-Elad a envoyé une lettre à lire lors du rassemblement:

"11 années de persécution des pratiquants de Falun Gong en Chine – c'est un anniversaire dont je pourrais me passer. 11 années de persécution qui ont remporté le titre d’ 'une nouvelle forme de mal'. 11 années durant lesquelles les personnes qui soutiennent 'Vérité-Compassion-Tolérance' ont été persécutées, arrêtées, torturées, violées, assassinées, forcées de 'faire don' de leurs organes alors qu'elles étaient vivantes et en bonne santé."

"Je ne suis pas une pratiquante de Falun Gong", a-t-elle dit. "Je ne connais pas grand-chose à ce sujet, cependant à chaque fois que je passe du temps avec des pratiquants, je me demande comment le gouvernement chinois a jamais pu penser qu'il ferait croire au monde que ces personnes sont dangereuses?"

"Il y a un peu plus de 11 ans, j'ai donné naissance à ma fille aînée. J'ai toujours essayé de lui enseigner que mentir n'est pas bien, que comprendre l'autre et être compatissant envers lui est important. En d'autres mots – J'ai essayé de lui enseigner la vérité, la compassion et la tolérance."

"Elle est née juste avant le terrible jour où la persécution du Falun Gong en Chine a commencé. Si nous avions vécu en Chine, si j'avais choisi de l'éduquer comme je le fais, il est fort probable qu'elle et moi aurions été persécutées, peut-être même ne serions nous plus là…" "

"Dans quelques mois, nous fêterons la 'Bar Mitzvah' de ma fille aînée (à l'âge de 12 ans). Je prie pour que le monde se réveille, et que l'an prochain nous ne nous rencontrions pas de nouveau devant l'ambassade chinoise pour commémorer une 'Bar Mitzvah' du génocide en Chine."

Un passant a été stupéfait. Il a dit: "C'est la manifestation la plus calme que j'ai jamais vu de ma vie."

Deux chinois, travaillant en Israël et craignant la persécution s'ils retournent en Chine, ont lancé un appel aux employés de l'ambassade les implorant de ne pas coopérer avec la persécution. Ils ont énuméré une liste de 30 endroits dans le monde où des poursuites judiciaires ont été lancées contre des fonctionnaires du régime chinois pour crimes contre l'humanité dans la persécution du Falun Gong.

Un résident israélien originaire de Chine a parlé de sa soeur, Xiong Wei, qui a été arrêtée et emprisonnée en Chine pendant deux ans pour avoir distribué des dépliants de Falun Gong.

Mme Eléonora Shifrin, journaliste et défenseur des droits de l'homme, a dit lors du rassemblement que lorsqu'elle avait entendu parler pour la première fois de la persécution en Chine, elle n'a pas été le moins du monde surprise. Elle a dit qu'elle savait à quoi ressemblaient les régimes communistes, parce que sa famille avait été persécutée à l'époque de l'Union Soviétique. Le mari de Mme Shifrin a été emprisonné pendant de nombreuses années dans les goulags soviétiques. Elle a souligné que les régimes communistes persécutent toujours les croyances spirituelles, parce que les croyances spirituelles comportent des valeurs morales élevées qui sont en étroit contraste avec la nature de l'autorité communiste.

Mme Ora Feidman de l'Association Falun Dafa israélienne a parlé du courage inflexible des pratiquants de Falun Gong persécutés en Chine. Elle a dit que le régime chinois demande aux institutions éducatives en Chine, y compris les universités, d'enseigner que le Falun Gong est mauvais. Elle a dit que des primes élevées sont offertes pour l'arrestation de pratiquants et pour leur "transformation" via la torture et le lavage de cerveau. Elle a ajouté que les cours de justice en Chine coopèrent avec le régime chinois, allant à l'encontre de la constitution chinoise elle-même, et à l'encontre des droits d'innocentes personnes.

"Nous pressons le gouvernement israélien, ses ministres et députés, à se joindre aux autres gouvernements et parlements et d’appeler à l'arrêt de la persécution du Falun Gong, qui dure maintenant depuis 11 ans," a dit Feidman.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.