Les pratiquants de Falun Gong de France dénoncent onze ans de persécution brutale devant l'ambassade de Chine

Le 20 juillet 2010 les pratiquants de France se sont rassemblés devant l'ambassade de Chine à Paris, manifestant contre onze ans de persécution brutale du Falun Gong. Ils ont déployé banderoles et panneaux clarifiant les faits, dénoncé la persécution et fait la démonstration des exercices du Falun Gong.

Les pratiquants du Falun Gong se sont rassemblés devant l'ambassade de Chine à Paris manifestant contre 11 ans de persécution brutale.
Les pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés devant l'ambassade de Chine à Paris et dénoncé 11 ans de persécution brutale.

Les innombrables crimes commis par le PCC durant 11 années de persécution

Le président de l'Association Falun Dafa de France, Tang Hanlong prend la parole

Le président de l'Association Falun Dafa de France, M. Tang Hanlong, a dit dans son discours : " Falun Gong proteste contre la persécution depuis 11 ans. Ce que nous savons c'est que 3 397 pratiquants sont morts, que des milliers ont été envoyés dans des hôpitaux psychiatriques et que des centaines de milliers sont toujours détenus dans des camps de travail. Ce que nous ne savons pas c'est combien d'enfants ont perdu leurs parents et sont devenus orphelins et combien ont été privés d'accès à l'éducation. Combien d' employés ont été privés de leur droit de travailler, pour leur seule pratique de Falun Dafa. Le PCC a également propagé sa campagne diffamatoire contre le Falun Gong outre-mer et fait pression sur les gouvernements étrangers prêts à dénoncer la persécution, par des moyens diplomatiques et économiques.


Ce qui a été prouvé pendant ces 11 ans

Un militant pour la démocratie "les mensonges et les violences ne peuvent rien contre la lumière de la vérité"

M. Zhang Jian, un militant pour la démocratie qui vit à Paris a fait un discours et déclaré : "C'est l'ambassade de Chine, en face de nous, qui a invité le fondateur du Falun Gong M. Li Hongzhi, à venir enseigner la méthode du Falun Gong en 1995. Falun Gong a été recommandé aux Français et à la communauté chinoise comme faisant partie de la culture chinoise. De nombreux fonctionnaires et leurs familles, ensemble avec de nombreux Chinois d'outre-mer pratiquaient le Falun Gong à l'époque."

"Cependant, quatre ans plus tard, le PCC a lancé une persécution brutale et inhumaine contre le Falun Gong à travers toute la Chine. Toute personne vivant dans un pays libre partage un sens commun de la démocratie et des droits de l'homme et sait que la conduite du PCC n'est pas une conduite normale qu'un pays est supposé avoir. C'est seulement en Chine que les gens sont arrêtés parce qu'ils pratiquent des exercices. C'est seulement en Chine que les gens sont arrêtés parce qu'ils lisent un livre, Zhuan Falun . C'est également seulement en Chine que prononcer les mots "Falun Dafa est bon" conduit à l' arrestation. La majorité des pratiquants arrêtés, n'ont pas bénéficier de procès légaux ou d'une procédure légale, mais ont été directement envoyés dans des camps de travaux forcés où ils ont été soumis à la torture.

"Le PCC persécute le Falun Gong depuis 11 ans. Qu'est ce qui a été prouvé pendant ces onze années? Nous avons vu les persécuteurs devenir de plus en plus corrompus et de plus en plus pervers, et ceux qui sont persécutés se diriger vers la lumière. J'espère que ceux dans le système du PCC qui ont encore une conscience, abandonneront la perversité et se rapprocheront de la lumière."


Rencontre avec des pratiquants du continent chinois

Une pratiquante du Falun Gong arrivée en France depuis à peine un mois, Mme Shangguan, a raconté les expériences de ses proches pratiquant le Falun Gong en Chine. Elle a dit: "J'avais une cousine médecin. Elle a été arrêtée en novembre 2008 parce qu'elle expliquait les faits à propos du Falun Gong et détenue en prison. Ils lui ont dit que si elle admettait que pratiquer le Falun Gong était une mauvaise chose, elle serait libérée. Elle a répondu que Falun Gong était une bonne pratique. En conséquence elle a été condamnée à trois ans d'emprisonnement et transférée à la prison pour femmes de la province du Hunan. Les autorités de la prison ont également écrit des lettres pour menacer sa famille. Elle est encore détenue à ce jour."


La persécution est illégale

Un autre militant pour la démocratie, M. Wang Menglong, a répondu à une interview et déclaré : "En 1996, 1997 et 1998, je voyais des gens pratiquer dans les parcs à Paris. J'ai constaté qu'ils étaient paisibles et bien éduqués. C'était des exercices gracieux et quelqu'un m'a dit que c'était le Falun Gong. J'en ai naturellement conclu que cela faisait partie de la culture chinoise traditionnelle chinoise et était bénéfique pour le corps et l'esprit. Je n'ai jamais pensé que le PCC pourrait lancer une persécution brutale contre le Falun Gong. La constitution chinoise stipule que les citoyens chinois ont la liberté de croyance. Si Falun Gong est une sorte de croyance, les gens ont le droit d'en faire leur croyance. C'est un exercice qui bénéficie à la santé et le PCC a encore moins d'excuse pour le persécuter. De ce fait, du plus profond de mon cœur, je m'oppose à la conduite perverse du PCC qui persécute le Falun Gong .


Le responsable de la persécution fera face à la justice

M. Fang, un chinois d'outre-mer en France, a déclaré: "Le dirigeant du PCC, Jiang Zemin a dit deux choses. La première, que ce serait extrêmement ridicule si le marxisme-léninisme n'arrivait pas à vaincre le Falun Gong. La deuxième, qu'il éradiquerait le Falun Gong en trois mois. Onze ans ont passé depuis le 20 juillet 1999. Jiang Zemin n'a pas vaincu le Falun Gong mais s'est rendu coupable de crimes contre l'humanité."

De plus, comme M. Tang Hanlong l'a mentionné dans son discours, la préfecture de Paris interfère depuis plusieurs années avec la manifestation des pratiquants de Falun Gong devant l'ambassade. L'année dernière pour le 10ème anniversaire du 20 juillet, le juge des référés avait annulé l'interdiction faite par la préfecture de Paris.De nouveau cette année, le même juge a approuvé la volonté de l'Association Falun Dafa de manifester devant l'ambassade, et condamné la préfecture à payer une amende € 2000, le double de celle de l'année dernière, à l'Association Falun Dafa France à titre de compensation.

Rappel
Le Falun Gong, ou Falun Dafa, est une méthode de méditation et d’exercices avec un enseignement basé sur le principe universel d'« Authenticité Bienveillance Patience ». C’est une méthode qui a été enseignée en privé pendant des milliers d’années avant d’être rendue publique en 1992 par Me. Li Hongzhi. Le Falun Gong prend ses racines dans la culture chinoise traditionnelle, mais est différent du bouddhisme et du taoïsme. Depuis son introduction en 1992, la méthode s’est transmise rapidement de bouche à oreille à travers la Chine et est aujourd'hui pratiqué dans 110 pays et régions. Les principaux ouvrages du Falun Gong sont disponibles dans plus de 30 langues.

Le 20 juillet 1999, le Parti communiste chinois (PCC) a lancé une persécution brutale contre le Falun Gong. Depuis le début de la persécution, les pratiquants de Falun Gong à travers le monde entier ont constamment révélé la vérité au sujet du Falun Gong et exposé les crimes du PCC dans un effort inlassable pour mettre fin à la persécution.

Version chinoise disponible à : http://www.yuanming.net/articles/201007/94105.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.