Se rappeler l’enseignement du Maître en 1993 dans la ville de Chengdu
 

Se rappeler l’enseignement du Maître en 1993 dans la ville de Chengdu

J'ai commencé à pratiquer Falun Dafa dans la ville de Guiyang en 1993. Les principes profonds énoncés par le Maître lors du premier stage m'ont bouleversé et incité à participer aux trois autres stages à Guiyang. Peu de temps après, l’étude de la Loi et les exercices m’ont guéri de nombreuses maladies, y compris des symptômes d'une commotion cérébrale, d'une dilatation de l’estomac, d’une néphrite et de l'insomnie. Je ne peux pas exprimer assez ma gratitude au Maître.

L'ancien assistant bénévole sur le site de pratique de Falun Dafa de Guizhou a appris en mai 1994 que Maître allait donner une classe à Chengdu. Nous voulions tous y assister. Maître donnerait ensuite un enseignement à Chongqing. L'assistant bénévole et moi-même avons pris le train pour Chongqing et avons trouvé l'endroit où Maître donnait ses conférences. Il était heureux de nous voir et nous a emmenés dans un restaurant après la classe. De là, nous sommes allés à l'hôtel où Maître logeait et lui avons rapporté la situation à Guizhou - comment les pratiquants étudiaient Dafa, faisaient les exercices et présentaient Dafa aux autres. Nous avons également mentionné que nous voulions aller à Chengdu avant la classe pour aider à mettre les choses en place. Maître nous a invités à rester à Chongqing quelques jours de plus, mais nous l’avons remercié, et nous nous sommes rendus à Chengdu dès le lendemain pour promouvoir un peu le stage.

Comme à cette époque, peu de gens connaissaient Dafa, nous voulions trouver quelqu'un à l'association de qigong pour nous aider à Chengdu. Nous ne connaissions pas bien la région et avons rencontré des interférences. Nous n'avons pas trouvé l'association de qigong, après une journée en bus. Nous avons tourné en rond dans le même secteur et étions épuisés. Nous avons finalement trouvé un fonctionnaire nommé Wang à l'association de qigong et expliqué notre cause. Il était hostile. Nous avons réalisé que nous ne pouvions pas compter sur les gens de l’association de Qi Gong pour présenter Dafa au public.

Un groupe de pratiquants de Guiyang allaient à Wenshuyuan et à d'autres parcs de Chengdu à 6 h tous les matins, ils déployaient des banderoles avec le symbole du Falun et faisaient les exercices. Ils ont persévéré longtemps afin de présenter la Loi à davantage de personnes. Beaucoup passaient par là et regardaient. Certains pratiquants effectuaient les exercices tandis que d'autres répondaient aux questions. Les habitants ne connaissaient pas le Falun Gong ou le stage qui allait avoir lieu. Les pratiquants leur ont dit combien Dafa est précieux, et quand et où le stage allait être offert.

Maître est venu à Chengdu, immédiatement après le stage de Chongqing sans prendre de pause. Il mangeait chaque jour un bol de nouilles ou deux petits pains cuits à la vapeur . Maître était un remarquable
exemple et arrivait avant l'arrivée des travailleurs et les attendait pour leur ouvrir la porte. Il n'était jamais en retard. De nouveaux élèves arrivaient chaque jour de la conférence. Au début, ils apportaient des fleurs et des bouteilles d'eau et les mettaient devant le podium, ce qu'on leur avait dit de le faire dans d'autres classes de qigong. Au départ ils étaient assis à l'arrière et au fil du temps se sont rapprochés. Les pratiquants de Guiyang ont essayé de les arrêter parce qu'ils ne voulaient que rien ne vienne distraire le le Maître, mais Maître leur a permis de s’avancer à la rangée du devant.

Peu de gens connaissaient Dafa au départ et ne s'étaient pas inscrits à la conférence. Ils venaient simplement par curiosité. Après la première séance de conférence, beaucoup se sont inscrits . En écoutant les conférences, ils ont compris que le Maître enseignait la Loi pour sauver les êtres sensibles. Des gens n'arrêtaient pas d'arriver tout au long de la session de neuf jours. D' anciens pratiquants apportaient des livres de Dafa avec eux. Seuls quelques nouveaux pratiquants demandaient des livres, alors les anciens pratiquants avaient prévu de ramener les livres avec eux. Mais comme de plus en plus de personnes sont arrivées et ont demandé des livres, il n’y en a pas eu assez. A la fin de nombreuses personnes se sont retrouvées sans livres. Ils ont demandé où le stage suivant allait avoirlieu et se sont rendus à la ville de Zhenzhou pour y assister. Le stage de Chengdu m'a donné une meilleure compréhension de l'article,

" Les gens vraiment doués d’affinité prédestinée qui peuvent s'éveiller, se succèdent, entrent dans le Dao et obtiennent la Loi. " ("Eveil ", Points essentiels pour un avancement diligent)

À l'issue de la classe Chengdu, Maître a réuni les assistants bénévoles et les pratiquants de Dalian, Beijing, Wuhan, et de Guizhou. Nous avons fait un voyage au Mont Qingcheng, au Mont Emei, et au Mont Le. Le premier arrêt était la montage Qingcheng. Maître tenait une carte et l'agitait en marchant. Nous avons supposé que Maître était entrain d'éliminer le mal. Il prenait de nous comme un père, et nous avons pris des photos avec lui. Lorsque nous avons fait une pause sur notre chemin de retour, il a posé pour une photo avec chacun d'entre nous. J'ai gardé ces photos.

Le paysage au sommet de la montagne Emei était à couper le souffle. Nous avions l'impression de marcher sur les nuages. Maître se tenait debout et regardait, et nous a dit de regarder. Les pratiquants avec leur troisième œil ouvert ont vu des bouddhas, des bodhisattvas, des divinités, des dragons, et bien d'autres choses.

La dernière étape était le Mont Le. Nous avons pris un bateau et fait une croisière autour de la grande statue de Bouddha. Puis nous avons marché autour de la statue de la base jusqu’au sommet. Maître a payé la totalité de nos dépenses, y compris la nourriture, l'hébergement et autres, et ne nous a pas laissé payer un seul centime.

Nous avons dit au revoir au Maître. Les pratiquants locaux se sont préparés à retourner à Guiyang le lendemain de notre retour du voyage à Chengdu. Nous n'avions pas vu Maître juste avant notre départ, mais tout à coup nous L'avons vu alors que nous prenions le bus suivant.

Tout ce qui s'est passé quand j’étais avec Maître est aussi vivace aujourd'hui que si c'était hier. Ces souvenirs resteront à jamais gravés dans ma mémoire. Maître m'a donné plus que je ne pourrais jamais rembourser!

Date de publication : Le 6 juillet 2010

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2010/6/30/226218.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.