Maître m'a éveillé durant ma fâcheuse situation

C'est une opportunité rare pour moi de partager mes expériences de cultivation avec les compagnons de pratique durant cette période de grande préoccupation pour les êtres vivants.

Je dois ma capacité à marcher sur le chemin de la cultivation de Dafa aux bénédictions et à la protection du Maître Shifu, aussi bien qu'à l'aide désintéressée des compagnons de pratique tout au long de ces quatorze dernières années.

Lors du printemps de l'année 2003, je suis retournée du Liaoning à la province de Heilongjiang pour des raisons familiales et ensuite je n'ai pas eu l'opportunité d'être en contact avec des pratiquants locaux durant plus de quatre mois. J'ai perdu l'environnement de pratique que Maître avait arrangé. C'était comme un enfant perdu ne pouvant retrouver sa maison. Je me suis sentie en plein désarroi et impuissante.

Même si j'étudiais la Loi et faisais les exercices chaque jour. Je ne pouvais calmer mon esprit. Lorsque je sortais dehors, Je voyais des murs portant des inscriptions disant : " Falun Dafa est bon" et " Le monde a besoin de Vérité-Compassion-Tolérance " et d'autres messages. Mais j'étais incapable de trouver d'autres pratiquants de Dafa.

Je me suis demandée ce que je devrais faire pendant que les autres pratiquants étaient entrain de valider la Loi et parler aux gens de la pratique et de la persécution ? Je ne pouvais pas juste attendre. J'ai acheté des autocollants rouges et un marqueur épais et commencé à fabriquer de petites signes le soir. Je sortais avec ma petite-fille pour les coller les cachant sous mes vêtements en me rendant dans les zones rurales. Lorsque Je ne voyais personne autour, je les collais sur un mur ou une porte.

Bien qu'ayant appris à le faire, étant sans la compagnie d'autres pratiquants je me sentais quand même seule. Je me demandais toujours où et quand les nouveaux articles ou conférences du Maitre étaient publiés. La séparation d'avec un groupe de pratiquants de Dafa m'a causé beaucoup de difficultés . Je n'arrivais pas à manger suffisamment et j'ai perdu beaucoup de poids. Dans un rêve, je tournais en rond au milieu d'un immense terrain vague sans pouvoir retrouver ma maison. Je me sentais nerveuse durant la journée et pensais à mon époux décédé qui m'avait accompagné ces quarante dernières années. La solitude était si envahissante que je n'ai pas pu persister dans l'étude de la Loi et la pratique des exercices.

Vers 22 heures, un soir, une femme m'a appelée, demandant si c'était les services de transport. Je lui ai dit que non, que c'était une résidence privée. Alors elle m'a demandé si je connaissais le Falun Gong ? J'ai répondu " oui " . Elle a dit : « J'ai entendu qu'il y a beaucoup de facteurs pervers là où vous habitez et que de nombreux pratiquants de Dafa ont été arrêtés. » Puis elle parlé de Falun Dafa. J'étais à peu près sûre qu'elle était pratiquante de Dafa. Je lui ai parlé de mes ressentis et ai demandé à la rencontrer. Elle a dit que ce n'était pas possible parce qu'elle appelait de Taïwan. Elle appelait pour expliquer les faits aux gens
en Chine continentale.

J'étais très touchée. Une autre pratiquante, à des centaines de kilomètres de là, de l'autre coté du détroit de Taïwan, passait des appels téléphoniques pour valider Dafa et expliquer la vérité à propos de Falun Dafa et de la persécution. Elle se basait sur les demandes du Maître et un esprit ferme envers Dafa. Les disciples de Dafa sont vraiment fantastique ! Me comparant à elle, je me suis sentie honteuse. Je me suis dit que je ne pouvais pas rester déprimée plus longtemps. J'avais besoin me prendre à bras le corps et dépasser ma peur. J'avais besoin de dire aux gens que Falun Dafa est bon et dénoncer la perversité ! De quoi avais-je peur ? Comme Maître l'a dit dans " Vertu majestueuse »"(HongYin)

"Dafa ne quitte pas le corps,
Le cœur rempli de Zhen Shan Ren ;
Dans ce monde un grand Arhat,
Pour les divinités et les démons, pleine crainte respectueuse. "

Maître et Dafa sont avec nous. Je retrouverais mon chemin en apprenant la vérité aux gens. J'ai commencé par mes parents. Ils savaient tous que je pratiquais Falun Dafa et avaient vu mes changements physiques positifs et m'ont demandé si j'avais pris des médicaments. Je leur ai dit que je ne prenais pas de médicaments et que l'incident de l'auto-immolation était une duperie, que le Falun Gong était une voie juste, et plus.

Un jour, j'ai reçu un colis de Taïwan contenant une photo du Maître rayonnant d'une lumière dorée et une version taiwanaise d'un magazine hebdomadaire. Je n'ai pas pu retenir mes larmes. Face à la photo du Maître, je continuais de répéter : " Merci Maître ! Merci Maître ! "Je savais que c'était son arrangement.

Maître me protège avec compassion lorsque je me sens impuissante et m'éveille lorsque je rencontre des épreuves, lorsque j'avais des difficultés. Il a fait qu' une autre pratiquante séparée par un vaste océan, m'aide de façon désintéressée. Que pourrai-je faire sans l'attention du Maître, et sans la sollicitude d'autres pratiquants ? C'est parceque que je suis disciple de Dafa que ce miracle apparaît, qui dépasse l'imagination des gens ordinaires. Combien de numéros de téléphone y a t-il en Chine et ne serait-ce quedans la province du Heilongjiang ? Pourquoi cet appel m'est-il parvenu ? Était-ce par hasard ? Est ce que les gens ordinaires pourraient le comprendre ou l'avoir fait ? C'est la compassion du Maître et la magie de Dafa. Aucuns mots de gratitude ne peuvent exprimer mes pensées. Ce n'est qu'avec un état d'esprit et un coeur vraiment grands, avec une ferme croyance en Maître et Dafa, que nous accomplirons bien le chemin qui a été arrangé pour nous et ferons bien les trois choses. Ainsi, nous serons capable d'être à la hauteur des efforts du Maître et devenir des disciples de Dafa qualifiés.

Version chinoise disponible à :
http://www.zhengjian.org/zj/articles/2010/5/20/66293.html [2]

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.