Des dirigeants avec le sens de la justice

Avant le 1er octobre, le personnel d’un comité de rue est venu sur le lieu de travail d’une pratiquante, a été trouvé le directeur et lui a demandé d’envoyer cette pratiquante en classe de lavage de cerveau. Ce patron a une bonne compréhension du Falun Dafa, il leur a dit furieux, « Elle est une bonne personne, et vous avez tord de venir la chercher. Nous ne l’enverrons pas en classe de lavage de cerveau. Les gens du comité de rue ont dit , « s’il y a un problème, tu l’assumeras. » Le directeur a dit, « D’accord ! » Après quoi, le comité de rue n’a plus jamais mentionné la question de la classe de lavage de cerveau.

2. Un certain pratiquant de Falun Dafa a été illégalement condamné au camp de travail forcé parce qu’il était allé à Beijing faire appel contre la persécution. Pour raison de santé il a été renvoyé chez lui par le camp de travail. Ce pratiquant est allé à son unité de travail pour demander son salaire. Les dirigeants ont discuté entre eux et comme leurs pensées étaient droites ils ont rétabli le salaire de ce pratiquant.


Traduit de l’anglais
http://www.clearharmony.net/articles/200301/9570.html

Published : Wednesday, 15 January 2003

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.