Malaisie : Un rassemblement le jour du Nouvel An condamne la persécution et encourage les gens à renoncer au PCC (Photos)

Le jour du Nouvel An 2010, le Bureau de Malaisie pour démissionner du PCC a organisé un rassemblement au parc Taman Permaisuri pour marquer les 66 millions de chinois qui ont renoncé au Parti communiste chinois (PCC) et à ses organisations affiliées. Le rassemblement a également célébré l’acte d’accusation, par un tribunal espagnol, de fonctionnaires de haut niveau pour leur persécution du Falun Gong. Les participants au rassemblement ont demandé aux chinois de renoncer au PCC dans cette nouvelle année.

Rassemblement pour soutenir les 66 millions de chinois qui ont renoncé au Parti communiste chinois (PCC) et à ses organisations affiliées

Les gens apprennent les faits

L’événement a eu lieu à 17h20. Les bénévoles du Bureau pour démissionner ont brandi des banderoles sur lesquelles on pouvait lire « Les Neuf commentaires désintègrent le PCC », « 66 millions de chinois ont renoncé au PCC », « La cour espagnole inculpe Jiang Zemin et quatre autres hauts fonctionnaires pour leurs crimes de génocide et de torture » et « Tous les gens se réveillent, désintègrent le PCC. »

Les porte-parole monsieur Wu et monsieur Cai ont lu une déclaration soutenantant les renonciations au PCC et à ses organisations affiliées en malais et en chinois pendant le rassemblement.

Monsieur Cai a lu : « Lorsque des violations des droits de l’homme se produisent dans un seul endroit, ce n’est pas seulement un crime contre la population locale, mais un crime contre toute la communauté internationale et toute l’humanité. »

« En juillet 1999, le régime du PCC dirigé par Jiang Zemin a lancé une politique de génocide contre les pratiquants de Falun Gong. Cela fait maintenant plus de dix ans. La brutalité est au-delà de l’imagination de la plupart des gens. Le prélèvement à grande échelle des organes des pratiquants de Falun Gong encore vivants par le PCC est une perversité sans précédent sur cette planète. La persécution ne se limite pas seulement à la Chine mais est également étendue à l’étranger. Le PCC viole les droits de l’homme des pratiquants de Falun Gong à l’étranger par de nombreuses méthodes et oblige les autres pays ainsi que les médias à garder le silence. »

Au rassemblement, des affiches ont été mises en place pour dénoncer l’histoire des tueries du PCC depuis qu’il a pris le pouvoir, il y a 60 ans.

Abdul Mutalib, résident local et guide touristique, a déclaré lors d'une entrevue « Cet événement est très bon car il peut réveiller la conscience des gens. Il va être soutenu non seulement en Malaisie mais partout dans le monde. »

Abdul Mutalib, un guide touristique, est interviewé

« Actuellement, nous sommes devenus mondialisés, sans frontière en ce qui concerne les informations. De nombreuses personnes en Malaisie peuvent obtenir des informations sur les incidents en Chine et dans les autres pays communistes. Que ce soit un malais, un chinois ou un indien, nous soutenons cet événement puisqu’il est au sujet des droits de l’homme.»

En ce qui concerne l’acte d’accusation de Jiang Zemin et d’autres fonctionnaires du PCC par un tribunal espagnol, monsieur Mutalib a dit : « Nous espérons que des progrès plus positifs se produiront qui donneront au peuple chinois plus de liberté. »

En ce qui concerne le prélèvement des organes vivants, il a déclaré : « Le monde entier a besoin de se lever pour protester contre un tel crime. »

Traduit de l'anglais au Canada

Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2010/1/2/215576.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.