Zhou Yongkang utilise l'arrivée de l'Exposition universelle de Shanghai comme nouvel outil politique pour persécuter le peuple chinois (Photos)

L'Exposition universelle 2010 doit se tenir à Shanghai. Zhou Yongkang, ancien Ministre de la Sécurité publique de la République Populaire de Chine et chef du Comité central politique et légal, un des principaux persécuteurs de Falun Gong, est arrivé au Bureau de Coordination de l'Expo Universelle de Shanghai le 10 juin 2009. Zhou a fait un certain nombre de déclarations à Shanghai, dont celles-ci : ''L'Expo Universelle de Shanghai est un autre événement international important, similaire aux Jeux olympiques de Beijing'', ''La sécurité est l'élément le plus important afin d'accueillir l'Expo Universelle avec succès'', et : ''Nous devons protéger la sûreté et la sécurité de l'Expo Universelle''. Il a ensuite ordonné la répression de tout signe perçu de dissension, débutant ainsi une nouvelle campagne de persécution du peuple chinois.

Quartier général du Bureau de coordination de l'Expo Universelle de Shanghai au 3588, route sud de Pudong

Après les Jeux olympiques de Beijing, le gouvernement de Shanghai a, dans l'optique de l'Expo Universelle, dépensé des sommes énormes dans un 'projet d'embellissement' afin de créer une illusion de prospérité pour les visiteurs de l'Expo. En même temps, tout comme pour les préparatifs des Jeux olympiques 2008, une répression brutale a commencé pour nombre de personnes innocentes. Des gens ont été surveillés et arrêtés. Les maisons d'habitants de Shanghai ont été démolies pour faire de la place à de nouvelles constructions, et les défenseurs des droits humains sont détenus et persécutés.

Début 2009, Jiang Zemin, le chef criminel qui a orchestré et soutient la persécution de Falun Gong, est revenu à Shanghai d'où il a lancé le slogan ''Des Jeux pleins de succès, Une Expo Universelle splendide''. Il a également fomenté un nouvelle vague de répression envers les pratiquants de Falun Gong sous le prétexte d'«assurer la sécurité de l'Expo Universelle».

Le 13 décembre 2008, le noyau du comité du PCC de Shanghai a publié un décret intitulé 'Quatre Garanties'. Liu Geng, ancien directeur de la prison de Tilanqiao à Shanghai, et ancien chef du comité politique et légal de Shanghai, a déclaré que la plus importante des 'quatre garanties' était d'utiliser tous les moyens nécessaires pour protéger la préparation de l'Expo Universelle. Le 18 décembre 2008, 500 jours avant l'évènement, toutes les organisations PCC de Shanghai, dont la police, ont commencé à 'éliminer' et 'résoudre' ce qu'ils considèrent comme des 'ennuis potentiels' pour eux.

Directement après le Nouvel An chinois 2009, les pratiquants de Falun Gong de Shanghai ont commencé à faire l'expérience d'une nouvelle vague de persécution. De nombreux pratiquants ont été persécutés ou arrêtés par des policiers. En février 2009, sept arrestations ont été rapportées, et sept pratiquants de Falun Gong ont été transférés vers des centres de détention ou des centres de lavage de cerveau. Le département de police de Shanghai mène un 'Projet de Sûreté', incluant l'installation de caméras vidéo dans toute la ville. Même dans le district de Pudong, il y a des patrouilles de police partout, et des patrouilles permanentes dans de nombreux quartiers. Des caméras ont aussi été installées dans nombre de districts plus anciens ou plus petits des environs.

Sécurité et patrouille de police

En mars 2009, le département de police a lancé une nouvelle vague de persécution envers les pratiquants de Falun Gong. Dans le district de Pudong, où se tiendra l'Expo Universelle, de nombreux pratiquants ont été harcelés à leur domicile. Un agent de la circulation a raconté à un de ses proches qui pratique Falun Gong que même les agents de la circulation avaient reçu des instructions pour interroger les pratiquants de Falun Gong et fouiller leurs domiciles à la recherche de livres et de flyers de Falun Gong. En mars, neuf autres pratiquants ont été illégalement arrêtés.

En avril 2009, neuf pratiquants de falun Gong ont été arrêtés. Des récompenses ont été offertes dans les districts de Pudong et de Yangpu, avec des sommes de 10.000 yuans pour l'arrestation d'un pratiquant de Falun Gong surpris à distribuer des documents, 200 yuans pour dénoncer un pratiquant de Falun Gong et 5 yuans pour présenter une copie de documents de clarification de la vérité.

Le 1er mai 2009, un an avant l'Expo Universelle, la persécution a commencé pour de vrai. En un mois, 21 pratiquants de Falun Gong ont été arrêtés, y compris une famille entière arrêtée après que leur domicile ait été pris d'assaut.

En juin, 20 pratiquants de plus ont été arrêtés.

J'en appelle la communauté internationale à prêter attention à la persécution en cours que le régime du PCC inflige aux habitants de Shanghai. Veuillez enquêter sur les crimes du PCC, qui utilise désormais la venue de l'Expo Universelle comme excuse pour continuer à violer les droits humains les plus basiques et la liberté de religion.


Haute sécurité, avec une grande présence policière, sur le site de l'Expo Universelle. Tous les véhicules doivent être documentés pour passer la porte..

Adresse du bureau de coordination de l'Expo Universelle de Shanghai : 3588 South Pudong Road.
Zip Code: 200125
Tel: 86-21-22062010
Email: juzhang@expo2010.gov.cn<:a>

Bureau International Des Expositions:
Addresse : 34, Avenue d'Iena, Paris 75116 -France
Tel: +33 (0) 1 45 00 38 63
Fax: +33 (0) 1 45 00 96 15
Email:
bie@bie-paris.org


Pratiquants de Falun Gong de Shanghai persécutés au cours de la première moitié de 2009
8 février - Liu Guizhen du district de Zhabei District a été arrêté et transféré au centre de lavage de cerveau de Qingpu.
9 février - Lu Xiuli du district de Putuo a été arrêté par des policiers du département de police de Shanghai.
9 février - Ma Chunmei de Liantang, district de Qingpu a été arrêté et envoyé en centre de lavage de cerveau.
10 février - Li Gendi du district de Zhabei a été arrêté et transféré au centre de lavage de cerveau de Qingpu.
10 février - Zhu Liju du district de Changning a été arrêté
12 février - Wang Chunyan de Nanhui, district de Pudong a été arrêté par des policiers locaux et transféré au centre de détention de Nanhui.
Mi février - Cao Qiongzhi du district de Changning a été arrêtée et envoyée au centre de détention de Changning. Sa maison a été fouillée..
10 mars - Luo Wei et Chi Bo du district de Xuhui ont été arrêtés par des policiers du district de Jinshan et envoyés au centre de détention de Jinshan.
Mi mars - Wang Jiaying du district de Luwan a été arrêté par des policiers de Shanghai.
17 mars - Lu Lingdi et Huang Guizhen de la banlieue de Gaoqiao, district de Pudong ont été arrêtés par des policiers du commissariat de Lingqiao du district de Pudong. Ils ont ensuite été envoyés au centre de détention de Pudong.
17 mars - Hu Linggen du district de Yangpu a été arrêté par des policiers de Shanghai le matin et son domicile a été fouillé.
17 mars - Xu Yongfang du district de Yangpu a été arrêté le matin par des policiers de Shanghai.
22 mars - Gu Qunzhu du district de Pudong a été arrêtée le soir à son domicile. Tôt le matin suivant, ses deux domiciles ont été fouillés.
28 mars - Ge Yongzhen du district de Baoshan a été arrêté par des policiers du district de Hongkou et envoyé au centre de détention de Hongkou.
Début avril - Wang Zhen du district de Jing'an, professeur d'informatique à mi-temps dans une université, a été arrêté pour avoir envoyé des messages par téléphone.
6 avril – Une pratiquante âgée de Falun Gong a été arrêtée dans le parc Kangjian, district de Xuhui District et envoyée au commissariat de Kangjian.
13 avril - Xu Linmei du district de Xuhui a été arrêté à son domicile par des policiers de la sécurité nationale.
Vers le 22 avril - Li Shuqin, un professeur à la retraite de la deuxième université médicale de Shanghai, a été arrêté et condamné à un an de travaux forcés.
25 avril - Qian Yuhua du troisième village de Baogang du district de Baoshan District a été arrêtée à son domicile par sept policiers et membres du PCC. Sa maison a été fouillée et elle a été envoyée au centre de détention de Baoshan.
25 avril - Ying Zhiming, Zhang Xiufang et Ying Yeqi (une famille) ont été arrêtés. Leur domicile a été fouillé et ils ont été envoyés au centre de détention de Baoshan.
Fin avril - Li Guifang a disparu. Elle a sans doute été arrêtée par des policiers de Shanghai.
5 mai - Xu Jianxing de la banlieue de Qibao, district de Minhang et un autre pratiquant de Falun Gong du nom de Ni ont été arrêtés par des policiers de Shanghai.
8 mai - Xia Zhiying de la banlieue de Sanlin, district de Pudong a été arrêté le matin et envoyé en centre de lavage de cerveau.
18 mai - Zhang Fuxian de la banlieue de Nanhui, district de Pudong a été arrêté par des policiers locaux et envoyé au centre de détention de Nanhui.
21 may 21 - Ding Taozhen du district de Jiading a été arrêtée par des policiers du commissariat de Nanxiang. Sa situation est inconnue.
21 mai – Huit pratiquants de Falun Gong du district de Pudong et ont été envoyé en centre de lavage de cerveau.
25 mai – une dame de 78 ans surnommée Yan a été arrêtée et sa maison fouillée.
25 mai - Mme Guo et ses deux soeurs Guo Yuefen and Guo Yuefang ont été arrêtées à domicile par des policiers du district de Putuo. Leur domicile a été fouillé et elles ont été envoyées en centre de détention.
25 mai - Ying Yu a été arrêté par des policiers du district de Putuo et envoyé au centre de détention de Putuo. Son domicile a été fouillé.
25 mai - Meng Fanzhen et son fils, Xie Heng de la banlieue de Jiangqiao, district de Jiading ont été arrêtés par des policiers locaux et envoyés au centre de détention de Jiading.
25 mai - Wang Renxiang du district de Putuo a été arrêté et envoyé au centre de détention de la police ferroviaire de Shanghai.
25 mai - Mme Ren Qiuling, 78 ans, du district de Putuo a été arrêtée.
4 juin - Li Yaohua, sa fille Zhang Yibo, et Zhang Qin ont été arrêtées par des policiers du district de Xuhui. Elles ont été envoyées au centre de détention de Xuhui.
4 juin - Lu Yuzhi (50 ans) and Ye Ying du district de Pudong ont été arrêtés par des policiers du district de Xuhui.
5 juin - Mme Chen Xinli (plus de 60 ans et originaire du canton de Mianyang, province du Sichuan) a été arrêtée alors qu'elle collait des autocollants de clarification de la vérité. Sa situation actuelle est inconnue.
Début juin - Dr. Du (plus de 50 ans) de la banlieue de Pujiang, district de Minhang a été arrêté alors qu'il clarifiait la vérité.
6 juin - Lu Xiuli du district de Putuo District a été arrêté et emprisonné au centre de détention de Putuo.
6 juin - Yang Manye du district de Putuo District a été arrêté par des policiers locaux et envoyé au centre de détention de Putuo.
6 juin - Li Wenjuan et son beau-fils Hou Yagang du district de Putuo ont été arrêtés à leur domicile et envoyés en centre de détention.
6 juin - Lu Meiying, Mme Zhong, et Yu ont été arrêtés et emprisonnés.
6 juin – une pratiquante de Falun Gong âgée de 70 ans, Mme Quan Ying, du district de Luwan District a été arrêtée et envoyée en centre de détention.
7 juin - Mme Zhong du district de Putuo (plus de 60 ans et originaire de Changchun) a été arrêtée
12 juin - Jiang Yong du district de Xuhui a été arrêté par des policiers et des membres du PCC de Shanghai.
16 juin -Le pratiquant de Falun Gong Xu Yafang du district de Songjiang a été arrêté par des membres du PCC et des policiers alors qu'il clarifiait les faits sur Falun Gong. Son domicile a été pillé.
18 juin - Huang Naiwei du district de Luwan a été arrêté. Son domicile a été pillé. C'est la troisième fois que Huang Naiwei est arrêté.
22 juin – un pratiquant de Falun Gong a été arrêté vers le pont de Zhongshan sur la route nord de Zhongshan, à Shanghai.

Date de l'article original : 8/2/2009

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2009/7/21/204974.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.