Des policiers de Beijing ont torturé Mme Sun Min à mort et ont falsifié les circonstances de son décès (photos)

Les pratiquants de Falun Gong, M. Wu Yang et son épouse Mme Sun Min, de Mongolie Intérieure, ont été illégalement arrêtés à Beijing par des policiers du parti communiste chinois (PCC). Wu Yang a été arrêté alors qu'il distribuait des DVD de Shen Yun Performing Arts à Beijing. Sun Min a été arrêtée après son mari et est décédée au cours d’ un interrogatoire brutal en garde à vue. Les policiers ont falsifié le rapport d'examen post-mortem, et déclaré qu'elle était tombée par la fenêtre de son appartement.

Mme Sun Min

Le corps de Mme Sun Min

M. Wu Yang et son épouse, Mme Sun Min, de Chifeng en Mongolie Intérieure, étaient venus à Beijing pour échapper au harcèlement et à la persécution des responsables locaux du PCC. Ils vivaient à Jiaomenxili, district de Fengtai. Vers 9h le matin du 22 avril 2009, M. Wu était en train de distribuer des DVD de Shen Yun Performing Arts dans un magasin ''Shoe City'' dans le district de Xuanwu. Il a été dénoncé par un agent de sécurité et arrêté par des officiers du commissariat du district de Niujie.

Afin de ne pas impliquer les membres de sa famille ni son propriétaire, M. Wu a déclaré avoir distribué plus de 2.000 DVD de Shen Yun Performing Arts, mais n'a pas donné son nom ni son adresse. Les policiers ont découvert l'adresse du domicile de M. Wu en traçant une conversation sur son téléphone portable avec son épouse, ainsi qu'avec d'autres informations. L'après-midi du 22 avril, les policiers ont arrêté l'épouse de M. Wu Yang, Mme Sun Min, et l'ont emmenée au département de police du district de Xianwu. Ils ont interrogé le couple séparément à partir de 15h ou 16h. Selon une personne de l'intérieur, aucun d'eux n'a donné son nom, sa ville natale, ni aucune autre information. [Note : A cause de la politique du PCC d'impliquer et de persécuter les membres de leur famille, leurs amis et les unités de travail, les pratiquants de Falun Gong refusent de révéler leur nom ou leur adresse pendant les interrogatoires policiers]. Les policiers ont ensuite torturé Mme Sun Min à mort.

Mme Sun Min et sa fille

M. Wu Yang et sa fille

Après la mort de Sun Min, les policiers ont déclaré qu'elle avait été trouvée morte suite à une chute de son appartement. Ils ont aussi déclaré qu'ils avaient demandé à l'Institut d'autopsie médico-légale de Shengtang à Beijing d'effectuer une identification post mortem afin de prouver que la mort de Sun Min corroborait la cause du décès qu'ils avaient déclaré. Cependant, Sun Min portait des blessures causées par les chocs d'une matraque électrique et des blessures reçues en ayant été frappée avec un objet lourd. Mais le rapport d'examen post mortem déclarait que toutes ses blessures avaient été causées par la chute. Le rapport qualifiait toutes les blessures graves de 'légères' et ignorait les légères blessures à la surface du corps. L'examen n'avait couvert que la surface du corps. Aucun rapport d'examen interne n'était joint. En un mot, l'examen ne couvrait que les blessures superficielles et essayait d'utiliser cela comme preuve que la mort avait été causée par une chute, tout en couvrant le véritable crime de ce qu'il s'était passé lors de sa garde à vue. Afin de tromper le public et d'échapper à toute responsabilité, des policiers se sont aussi rendus au bâtiment où Sun Min et Wu Yang vivaient et ont monté une scène pour faire apparaître qu'elle était tombée et en était morte.

Sur la 'Notice de décès' que le département de police de Fengtai a envoyé à la famille de Mme Sun Min, il est déclaré : ''Vers 1h30 le matin du 23 avril 2009, Sun Min a été découverte morte suite à une chute en hauteur, du côté sud du bâtiment 19 du Quartier Résidentiel Chenxinyuan, Jiaomenxili, district de Fengtai, Beijing. Nous avons pris en charge la dépouille comme stipulé par les lois et règlements appropriés. Nous avons demandé à la famille de venir à Beijing pour s'occuper de cette affaire dès que possible. La personne à contacter est Wang Zengbin, le numéro de contact est 010-88249210, 010-88248330''.

Les membres de la famille de Sun Min ont rencontré Wang Zengbin. Selon Wang, les policiers du district de Xuanwu contrôlaient tout avant la mort de Sun Min. Après son décès, il a dit qu'il s'était rendu sur le site de sa mort en tant qu'officier de police local. Il a dit que les policiers du district de Xuanwu s'étaient rendus au domicile de M. Wu Yang et Mme Sun Min vers 22h ou 23h le 22 avril. Lorsqu'ils ont frappé à la porte, Mme Sun a ouvert, mais elle l'a refermée dès qu'elle a vu que les personnes à la porte étaient des étrangers. Wang a dit qu'environ 10 minutes plus tard, des policiers du département de police de Xuanwu ont découvert le corps de Mme Sun à l'extérieur du bâtiment. La cause du décès a été rapportée comme 'chute du bâtiment'.

Le 'Rapport d'examen post mortem' de l'Institut d'autopsie médico-légale de Shengtang à Beijing fournissait une autre heure de décès que celle inscrite sur la 'Notice de décès'. Le rapport déclarait : ''Selon Cheng Xi du sous-département de police de Fengtai, vers 23h le 22 avril 2209, Mme Sun Min, âgée de 39 ans (N° d'identité 150402196709180323) a été trouvée morte en bas du 6-502, bâtiment 19, Jiaomenxili, Majiabao, district de Fengtai, Beijing''.

La notice de décès et la déclaration de la personne à contacter ainsi que le rapport d'examen post mortem déclaraient des heures de décès différentes pour Mme Sun Min.

Selon plusieurs personnes de Jiaomenxili du district de Fengtai, qui connaissaient la vérité, vers minuit le 23 avril, plusieurs individus sont arrivés dans le Quartier résidentiel de Chenxinyuan à Jiaomenxili et ont déclaré être officiers du département de police du district de Xuanwu. Ils ont dit qu'ils ne connaissaient pas le nom de Wu Yang et n'avaient que sa photo. Les policiers ont dit qu'ils savaient qu'il vivait dans ce quartier résidentiel, mais qu'ils ne connaissaient le numéro ni du bâtiment ni de l'appartement. Ils ont ensuite fait semblant de demander à la compagnie de gestion des propriétés. Celle-ci a demandé au garde de sécurité d'emmener les policiers là où vivait Wu Yang. Le garde de sécurité est ensuite parti. Environ dix minutes plus tard, les policiers ont alors déclaré avoir 'découvert' la 'scène de l'accident' de l'autre côté du bâtiment et qu'ils avaient trouvé le corps en bas du 6-502, bâtiment 19. ils ont dit qu'une personne qui vivait à l'intérieur avait sauté en bas. Mais les officiers n'ont pas suivi la procédure d'urgence. Au lieu de cela, ils ont attendu l'arrivée du chef et des officiers du département de police du district de Fengtai. Ils ont ensuite pris des photos de la scène et emmené le corps.

Sur les photos prises par les policiers de la scène, Sun Min portait un chapeau et un sac. Selon le rapport de police, il y avait des certificats de dépôts bancaires, une carte de banque, des espèces, une clé de maison, et d'autres objets dans le sac. Il semblerait que Sun Min s'apprêtait à sortir, selon le rapport de police. Mais selon la personne de contact, Wang Zengbin, Sun Min a ouvert la porte et l'a ensuite refermée. Les policiers ne sont pas entrés dans la chambre. Aussi, il était minuit et la lumière était faible. Les policiers ne l'ont pas vue tomber de l'immeuble, alors comment pouvaient-ils dire que la personne morte en bas, qui s'était apprêtée, avait sauté de l'appartement de Wu Yang? Aussi, dans le tiroir réfrigéré de l'Institut d'autopsie médico-légale de Shengtang à Beijing, la surface du corps de Mme Sun était couvert de givre. Cependant, plusieurs blessures graves causées par des chocs au bâton électrique, des coups avec un objet lourd et un objet tranchant étaient toujours visibles sur la partie supérieure du corps, la tête, le cou, les épaules, les poignets, et les mains. Ses cheveux étaient aussi en désordre. Comment les policiers peuvent-ils expliquer cela?

Selon des personnes familières aux techniques d'examen post mortem, si une personne tombe de haut, la hauteur de la chute et le lieu où le corps a touché le sol peuvent être calculés. Plus la personne saute de haut, plus loin du bâtiment le corps atterrira, ce qui est proportionnel. Mais selon les photos du soi-disant 'site de l'accident', le corps était très proche du bâtiment, et non là où il aurait dû être si elle était vraiment tombée de la fenêtre du cinquième étage.

Les policiers n'ont montré les photos qu'à la famille de Sun Min pendant quelques secondes. La famille a demandé à faire des copies des photos, mais les policiers ne l'y ont pas autorisée.

De plus, selon le rapport d'examen post mortem fourni par l'Institut d'autopsie médico-légale de Shengtang à Beijing, la date enregistrée de l'entrée du corps de Mme Sun Min était le 22 avril.
Les employés de la section de dépôt des corps de l'institut ont dit : ''Le corps a été directement transporté dans notre institut et entré dans notre section. L'examen post mortem a aussi été effectué ici. Nous avons reçu le corps le 22 avril, nous avons donc commencé à compter les frais de dépôt du corps à partir du 22 avril''. Cela veut dire que le corps de Sun Min a été transporté à l'Institut d'autopsie médico-légale de Shengtang à Beijing le 22 avril. Le scénario monté par les policiers du PCC se passe tôt le matin du 23 avril.

Articles apparentés :

http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2009/7/6/108888.html

http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2009/6/25/108583.html


Date de l'article original
Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2009/7/22/205053.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.