Guyanne française - Projeter le film 'Sandstorm' pour éveiller les consciences.

Les 21 et 22 mai derniers, des pratiquants ont organisé la projection du film " Tempête de Sable " dans deux communes de la Guyane française.

" Tempête de Sable " ou " Sandstorm " est un film réalisé par le Canadien Michael Mahonen en 2004. Il a pour thème la grave actualité de la persécution des pratiquants de Falun Gong par le Parti Communiste Chinois (PCC) ainsi que les tortures à mort qui leur sont infligées.

Ce film dépeint la prise de conscience d’un policier chinois, enfermé chez lui lors d’une tempête de sable et hanté par le souvenir d'une pratiquante de Falun Gong qu'il a lui même fait torturer.

La projection du film était initialement prévue le 22 mai 2009 pour la ville de Saint-Laurent du Maroni, située à la frontière avec le Suriname. Mais lors de la distribution, dans les communes avoisinantes, d'une information annonçant le film, une responsable de la Mairie de Mana a proposé aux pratiquantes de venir effectuer une projection dans sa commune.

Des affiches ont été collées dans les deux communes et des imprimés de présentation du film ont été distribués. Une annonce a aussi été faite sur les radios Ouassailles et UDL pour présenter le film et clarifier les faits de la persécution.

Le 21 mai à 19 heures, jour de l’Ascension, les pratiquantes ont donc accueilli une trentaine de personnes à la salle polyvalente de la commune de Mana transformée pour l’occasion en salle de cinéma.

A la fin du film, un échange a été proposé aux spectateurs leur permettant d'en apprendre davantage sur le Falun Gong et la terrible actualité de la persécution en Chine.

Des documents sur la persécution et une pétition à signer à disposition sur une table

Une religieuse, de la Congrégation de Saint-Joseph de Cluny, a semblé très sensibilisée et a posé de nombreuses questions sur cette persécution.

De même, plusieurs spectateurs se sont dits choqués et ont signé la pétition demandant l’arrêt de la persécution.

Le lendemain à Saint-Laurent du Maroni, le film a été projeté dans la salle du Toucan, le cinéma municipal.

une petite table avec des documents clarifiant les faits à l’entrée du cinéma

Au début du film, une quinzaine de personnes de la communauté chinoise, très présente en Guyane Française, était présente, mais certaines sont parties en cours de projection. Des invitations avaient été remises dans presque tous les commerces tenus par les Chinois dans la ville. En sortant, une pratiquante à parlé avec un des enfants qui parlait bien français et a eu l'occasion de lui expliquer que ce n'était pas le peuple chinois qui était mis en cause mais la dictature communiste ..., l'enfant est allée immédiatement en rendre compte,en chinois, à ses parents.

Une cinquantaine de personnes a pu découvrir la réalité des tortures perpétrées sur les pratiquants en Chine et, à la suite du film le débat a été animé.

Une dame, fort choquée, a posé de nombreuses questions et a demandé pourquoi la salle n’était pas remplie, car tout le monde devrait selon elle, être au courant de cette persécution en Chine.

Un jeune couple a demandé comment se procurer le film car la jeune femme tenait à montrer ce film à son père qui pratique un qigong depuis de nombreuses années.

A la sortie, un spectateur est revenu vers une pratiquante et lui a appris qu'il était policier. Il avait été assez secoué par le film et dit qu'il serait heureux que ses collègues puissent le voir car il arrive effectivement qu'il leur soit demandé de faire des actions que réprouve leur conscience. La pratiquante lui a proposé de contacter la pratiquante qui est à Saint-Laurent car elle pourrait projeter "Tempête de Sable" spécialement pour ses collègues s'ils le souhaitaient. Il a répondu qu'il essaierait de leur en parler. Il a aussi précisé qu'il viendrait assister à la pratique. Il a demandé si cette pratique pouvait l'aider à arrêter de fumer car il avait déjà tout essayé à ce propos. La pratiquante lui a conseillé d'entrer sur le site et de lire le Zhuan Falun car Maître Li Hongzhi parle justement de ce problème particulier. Il fallait qu'il sache quand même qu'il valait mieux ne rien rechercher lorsqu'on cultive dans le Falun Dafa et que ce qui devait se faire arriverait naturellement.

Le samedi 23 mai, cette série de projections s’est conclue par la tenue d’un stand de présentation du Falun Dafa à Rémire-Montjoly lors d’une manifestation sportive d’Aquagym au Centre nautique des Pacoussines.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.