Mon mari a été arrêté dans la ville de Nanjing et je n’ai plus de nouvelles de lui depuis 10 mois

Je m'appelle Liao Sihua, j'ai 51 ans, et je suis l'épouse de M. Li Xianghai. Nous vivions dans l'appartement n°127 à Dongfeng, village n°2 de Tangjiatou, district de Jiangbei, ville de Chongqing. Dans l'après-midi du 20 juin 2008, mon mari a été secrètement arrêté sur la route de Suyuan par des agents communistes, dans la zone de développement de Jiangning dans la ville de Nanjing. Je ne sais rien de l'endroit où il se trouve, et n'ai aucune nouvelle de lui depuis son arrestation.

Mon mari, 50 ans, était ingénieur mécanicien de la deuxième section de construction navale du chantier naval de Dongfeng dans la ville de Chongqing. En juin 2000, il s'est rendu à Pékin pour faire appel pour le Falun Gong. Il a été détenu pendant 15 jours par la police de Chongqing, par la suite il a été renvoyé de son emploi. J'ai défendu mon mari et le Falun Gong concernant cette affaire. Dans les 10 jours, j'ai été licenciée de mon travail comme enseignante. J'ai été transférée et j'ai dû devenir peintre en bâtiment. J'ai fait ce travail pendant 3 jours puis j'ai été licenciée par l'usine. J'ai été détenue pendant 30 jours, et ensuite, nous nous sommes trouvés dans l'obligation d'errer dans les environs, sans-abri, afin d'éviter la persécution.

En 2005, avec la recommandation d'un ami, nous avons commencé un travail dans une entreprise privée. Nous sommes allés au n° 66 Yinxian de la route Suyuan, dans la zone de développement de Jiangning dans la ville de Nanjing pour travailler à un emploi pour les documentations et les finances de l'entreprise.

Le 20 juin 2008, Li Xianghai a terminé son travail à l'usine et s'est rendu à la maison, à environ 150 mètres de l'usine, pour préparer son repas. Soudain, trois voitures de police sont arrivées et l'ont emmené. Dans le même temps, ils ont confisqué un ordinateur et un coffre-fort. Dans le coffre, il y avait des documents comptables et des fonds pour la somme de 82 milles yuans (34 milles étaient en espèces). Ils ont également confisqué mon imprimante, 3 téléphones portables, 3 lecteurs MP3, et quelques documents du Falun Gong.

D'après des sources, les unités qui ont participé à cette persécution sont le Bureau 610, l'équipe de la sécurité intérieure, la police de la ville de Nanjing et le département de la police de Yinxiang de la zone de développement de Jiangning dans la ville de Nanjing.

Après l'arrestation de Li Xianghai le 29 juin, son unité de travail a appelé le commissariat de police de Yinxiang et a envoyé quelqu'un au commissariat. Tout le personnel de la police a nié qu'il y avait 82 milles yuansdans le coffre-fort. Un autre a menti en disant qu'il n'y avait que des documents du Falun Gong quand ils ont ouvert le coffre-fort. À titre de preuve, ils ont enregistré sur vidéo ce qu'ils ont vu dans le coffre-fort. Un autre policier a dit qu'ils avaient confisqué l'ordinateur et le coffre-fort et qu'ils n'allaient rendre ni l'un ni l'autre.

Lorsque Li Xianghai a été enlevé, il était vêtu seulement d'un vieux T-shirt usé et d'un pantalon décontracté. Il n'a pu emporter d’autres vêtements avec lui. Actuellement, l'endroit où se trouve mon mari est inconnu. Sa vie est-elle en danger? Je suis seule dans un lieu inconnu et je suis dans une situation dramatique. J'espère que des personnes de coeur et des ONG (organisations non gouvernementales) vont m'aider!

Traduit au Canada de l'anglais le 8 juin 2009

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2009/4/28/199822.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.