L’histoire des herbes chinoises et le Falun Dafa
 

L’histoire des herbes chinoises et le Falun Dafa

 
Sesshu : Maître de l'Encre et du Pinceau (500th Anniversary Exhibition) Mainichi Newspapers 2002, Domaine public

L’origine des herbes chinoises remonte au temps de Shen Nong, connu dans l’histoire chinoise comme le " Bouddha de la médecine" . Dans l’ancienne Chine, les gens ne savaient pas comment se soigner
lorsqu’ils étaient malades. Alors Shen Nong utilisa une baguette divine et transforma des centaines de brins d’herbes en herbes médicinales. Il enseigna aux gens comment s’en servir et les classifia selon leurs goûts et leurs caractéristiques.


Shen Nong écrivit un livre qu’il appela ‘Herbes Médicinales de Shen Nong’. Dans ce livre, il a divisé les herbes en catégories supérieures, moyennes et inférieures. Il y avait 120 différentes herbes dans la catégorie supérieure. Elles étaient utilisées pour préserver la santé des gens et pour prolonger leurs vies. Il y avait 120 herbes dans la catégorie moyenne. Elles étaient utilisées pour la relaxation mentale et pour renforcer l’énergie du corps humain. Et il y avait 125 herbes dans la catégorie inférieure qui étaient utilisées pour les traitements médicaux.


Ce livre a été considéré dans l’histoire comme un classique des herbes médicinales chinoises. Shen Nong avait des capacités surnaturelles. On disait qu’il avait un corps transparent avec un estomac en cristal. Il a testé, évalué et classifié les herbes lui-même. L’efficacité des herbes pouvait se voir à travers son corps. Ensuite, il a transmis l’usage et l’efficacité des herbes au public. Shen Nong a grandement contribué au bien-être et à la santé des gens. Les générations qui ont suivi ont bénéficié de sa contribution et l’ont respecté comme le " Bouddha de la médecine "


Cette légende me rappelle les bénéfices que l’on retire de la pratique du Falun Gong. Les gens peuvent voir et sentir qu’ils deviennent mentalement et physiquement plus forts après la pratique du Falun Gong.


Avant le 20 juillet 1999, date où le Falun Dafa é été déclaré illégal en Chine, on pouvait voir partout en Chine, tôt le matin, dans les parcs et dans les jardins des maisons individuelles, les pratiquants de Falun Gong faire leurs exercices. Les bienfaits de la pratique des principes de Vérité-Compassion-Tolérance circulaient de bouche à oreille . Ils partageaient leurs expériences avec leurs amis, leurs familles et d'autres pratiquants.


J’ai vu de nombreuses photos, de pratiquants seuls ou en groupes, dont les corps étaient transparents. J’étais estomaqué ! Plus tard, j’ai réalisé que c’était un des miracles de Dafa pour encourager les pratiquants à être plus diligents et attirer davantage de monde à pratiquer Dafa. Les gens ont bénéficié de la pratique et sont devenus plus compatissants.


Au sujet de la compassion, cela me rappelle aussi le moment où j’ai vu Shen Yun pour la première fois (Divine Performing Arts ) sur scène. J'ai pu sentir le pouvoir de la compassion venant des artistes. Leurs sourires étaient tellement purs et compatissants que le public dans la salle était subjugué et se fondait dans l'atmosphère, l'esprit ouvert. Le corps des artistes émettait une énergie transparente, pure et claire. Le public a pu sentir le pouvoir de la compassion toucher leur cœur, les tranquilliser et les purifier.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.